20/05/2012

la fin du monde, début du compte à rebours

La fin du monde : le compte à rebours a commencé !

 

Inutile dès maintenant d’encore glaner ça et là des données sur le 21 décembre 2012…

Nous devons désormais nous y résoudre ; les catastrophes naturelles se multiplient, la météo divague, les signes flagrants de la catastrophe planétaire prochaine se multiplient.

Allons-nous attendre sagement cette fin annoncée ?

Tous, toutes races confondues, nous devons réagir, et prévoir le pire…

Nous attendons vos propositions, vos idées, et ensemble, nous construirons l’avenir

 

Les bâtisseurs de la nouvelle ère

20:02 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

17/05/2012

Le Crop Circle Maya

Voici le plus étonnant crop circle du début août 2004 en Angleterre (Silbury Hill). Le cadran est manifestement de type Maya.

Ceci permet de faire le lien entre la provenance des crops circles et la puissance de l'esprit. Nous avons là, la preuve irréfutable d'un besoin de nous avertir, par image interposée,  d'une information nous      concernant.

Il est impossible, en une seule nuit, de créer avec les moyens que nous avons, de telles figures géométriques, et encore moins de les réaliser en si peu de temps dans le noir.

Nous n'avons pas la technique parfaite pour cela, puisque les épis de blé sont seulement pliés sans          être      cassés.

D'autre part, ce message semble concerner 2012, afin de nous prévenir de quelque chose à venir           pour     lequel             nous    pouvons          peut-être         nous    préparer.

Que pouvons nous faire ou qu'avons nous à faire ?

Les Mayas étaient très forts en astronomie et mathématiques. Ils savaient et connaissaient l'importance de l'Univers sur notre vie et le système solaire.

crop circle.jpg

15:54 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/05/2012

2012 année de transformation solaire et terrestre

Notre système solaire tout entier est propulsé en hauteur par des forces gravitationnellesexercées à l'intérieur de la galaxie, qui entraînent cette oscillation, en maintenant ainsi le Soleil au sein de la sphère d'influence. Il s'élève à la vitesse de 7 km/s. Ce n'est pas uniquement la terre, mais l'ensemble qui monte.

     La bulle locale entourant le système solaire, et englobant d'autres voisins, se prolonge même du côté de la Grande Ourse et d'Orion.

     Nous ne sommes pas seuls dans cette bulle. Nous y trouvons nos plus proches voisines telles Sirius, Procyon, Altaïr, Véga.

Nous découvrons Géminca et la grande catastrophe d'il y a 350.000 ans.

Dans le soleil plus de 60 éléments chimiques furent identifiés, tel OH (radical hydroxyle), CH (radical méthyline), et aussi du titane, du plomb, du mercure, du chlore, du silicium, cuivre, calcium, indium, antimoine, zirconium, rhodium, etc... On trouve, par exemple, 9 atomes d'or pour 1 000 milliards d'atomes d'hydrogène, soit la bagatelle de 10 millions de milliards de tonnes d'or (1.1016tonnes).

La couronne du soleil est faite de structures très grandes qui semblent refléter le champ magnétique. Elle est surtout étudiée dans les longueurs d'ondes de l'ultraviolet. Ainsi sont analysés, entre autres, les raies du calcium, du magnésium, de l'hydrogène.

Les cycles du magnétisme solaire de 22 ans.

Les tâches solaires et l'inversion régulière des pôles magnétiques du Soleil jusqu'en 2012.

Le champs magnétique de la terre s'inversant tout les 5.000ans.

Les 3 anneaux solaires englobant, la Terre, Mars et Mercure et allant jusqu'à la ceinture d'astéroïdes.

Ceci nous amène à penser que 2012 est une année de transformation solaire et terrestre.
Il nous apparaît que cette transformation est cyclique, permettant au système solaire de s'ajuster pour sa propre transformation, entraînant dans cela notre propre évolution, pour un futur amélioré en mutation.
Le système solaire est à mi-chemin de son existence, et la vie et les échanges dans le système sont confrontés à des prises de conscience et des réajustements. Il va effectivement se passer quelque chose, mais les transformations ne mettrons pas fin à la vie sur Terre si nous sommes vigilants. C'est la fin d'un cycle en concordance Terre et Soleil, pour s'engager vers une reconnexion avec l'Univers. Les éléments mis en évidence montrent que les Mayas le savaient, et que si nous manquons notre virage nous allons avoir de sérieux problèmes.
Nous nous sommes donc penchés sur un nouvel élément issu de la puissance de l'esprit : le crop circle du début août 2004.

 Prochain article: Le Crop Circle Maya

 

08:28 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

07/04/2012

Le trou noir

Ce qu’on pensait en 2006 :

 

Le phénomène très spectaculaire de l'inversion des pôles magnétiques terrestres ne se produirait pas de façon aléatoire comme le pensaient jusqu'ici les scientifiques. Les travaux de l'université de Calabre penchent plutôt pour une sorte de « mémoire » de la Terre, qui reproduirait l'inversion selon une distribution temporelle particulière.

C'est déjà arrivé quelques centaines de fois en 160 millions d'années… Quand le Nord devient Sud, on parle d'inversion des pôles magnétiques. La dernière fois, c'était il y a 780 000 : un événement appelé inversion Brunhes-Matayama. A quand le prochain épisode ?

Ce phénomène naturel, parmi les plus étonnants qui soient, est étudié depuis longtemps et la question est presque d'actualité. En effet les conséquences sont immenses même si le processus n'est pas instantané, l'inversion complète de polarité de la planète pouvant prendre plusieurs centaines d'années. Pendant une durée très courte, au moment de l'inversion totale, on assiste à une disparition du champ magnétique terrestre et la planète ne se trouve plus protégée des radiations venant de l'espace. Le bombardement cosmique aurait ainsi entraîné par le passé des extinctions massives d'espèces ainsi que l'apparition de nouvelles. Or, un certain nombre de données, comme l'affaiblissement du champ magnétique total constaté depuis plus d'un siècle pourrait laisser présager d'une possible inversion magnétique d'ici quelque milliers d'années.

(note :  depuis  peu, on sait que le phénomène est en cours actuellement)

 

 

 

Et aujourd’hui ?

 

Le trou noir :

 

http://www.dailymotion.com/video/x9v2jd_les-mayas-et-l-inversion-des-poles_news

 

 

19:24 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

25/03/2012

Fissures dans le champ magnétique de la Terre :

Des catastrophes climatiques de plus en plus nombreuses et dramatiques causées par l'activité intense du soleil et l'affaiblissement du champ protecteur terrestre ; un inversement des pôles magnétiques imminent. 

Le phénomène est bien là et il est irréversible.  Le changement des pôles magnétiques s'est accéléré et sème la pagaille au niveau des conditions climatiques.  Ce changement au niveau des pôles magnétiques a eu lieu plusieurs fois dans l'histoire.

Nous sommes dans un cycle de super-tempêtes dangereuses : les tempêtes dévastatrices qui ont frappé le Royaume-Uni à la fin 2010 ; la tempête (neige), aux États-Unis, s'étendait à plus de 2000 milles et elle a affecté plus de 150 millions de personnes.  Alors même que la tempête faisait des ravages à travers le Mid-ouest, le Sud et le Nord, une autre énorme tempête a éclaté dans le Pacifique, frappant l'Australie.

L'Australie a fait face à des inondations monstres, historiques, où des pieds d'eau s'accumulaient en quelques heures seulement.   Des dizaines de milliers de maisons ont été endommagées ou détruites.  Après le déluge, des requins blancs ont été aperçus nageant entre les maisons dans ce qui autrefois était un quartier tranquille de la banlieue. Cette marée d'eau est maintenant devenue une mer intérieure.  Quelques semaines plus tard, une autre super-tempête a frappé le Nord de l'Australie avec le cyclone Yasi.  Les dommages laissés ont fait de ce secteur une "zone de guerre".  Les vents se sont déchaînés à près de 190 mph et le cyclone de catégorie 5 était tout près d'atteindre le niveau 6.

Le cyclone Yasi n'est qu'un avant-goût des désastres à venir.  Certains chercheurs sur le climat, qui surveillent la rapidité des  changements magnétiques, prédisent des tempêtes qui pourraient pousser des vents de 200 à 400 mph.  De telles tempêtes détruiront tout sur leur passage.  Il y a une forte possibilité qu'il y ait de plus en plus de tempêtes comme Yasi, ou pire, et qu'elles fassent des ravages considérables pour notre civilisation à cause de la complexité de la relation électromagnétique entre le soleil et la Terre.

La dynamique du soleil, par son champs magnétique et électrique qui se trouvent en perpétuel changement, influencent et peuvent agir de façon très significative sur le champ magnétique terrestre, qui à son tour causera de sérieuses perturbations à des degrés différents sur la rotation de la terre, sur la précession des équinoxes, sur le noyau de la terre, sur les courants marins et par- dessus tout, sur le climat.

Fissures dans le champ magnétique de la Terre

Le pôle nord magnétique de la Terre se déplaçait vers la Russie à un rythme d'environ cinq milles par an.  Cette progression vers l'Est se passait depuis des décennies.  Soudain, dans les dix dernières années, la vitesse de progression s'est accélérée.  Maintenant, le pôle magnétique se déplace à un niveau de 40 milles par an, soit une augmentation de 800%!  Et ça continue...

Récemment, suite aux fluctuations du champ magnétique, la NASA a découvert des fissures dans le champ magnétique.  Cette situation est inquiétante car elle affecte de manière significative l'ionosphère, la configuration des vents troposphères et l'humidité atmosphérique. 

Ces trois éléments ont un effet sur le climat.  Pire encore, le champ magnétique protège la planète contre les rayonnements solaires qui causent le cancer, il agit comme un bouclier déflecteur contre les rayons nocifs ultra-violets, les rayons X et autres radiations mortelles.

Avec l'affaiblissement du champ et avec l'émergence de fissures, le taux de cancers pourraient monter en flèche sans compter les mutations d'ADN...

Une agence fédérale, la NOAA, a publié un rapport qui a provoqué une vague de panique parce qu'on y prédit qu'une tempête monstre pourrait anéantir la Californie tout entière. Les scientifiques de la NOAA ont dit que c'était un scénario plausible, qu'un "fleuve atmosphérique" pourrait déplacer l'eau au même rythme que 50 rivières Mississippi qui se jettent dans le Golfe du Mexique!

Le champ magnétique peut "plonger", basculer ou disparaître

Le champ magnétique de la Terre est sur le point de disparaître, du moins, pendant un certain temps.  Il ressort dans les données géologiques qu'il bascule de temps à autre, que le pôle sud devient le pôle nord, et vice versa.  En moyenne, ces renversements ont lieu tous les 500 000 ans. Le dernier renversement a eu lieu il y a 780 000 ans.   les signes montrent qu'un renversement est attendu pour bientôt.

Les dommages causeront des pertes énormes dans les cultures, causant des famines, des villes seront détruites et des dizaines de millions de sans-abris.  Ces tempêtes gigantesques vont créer  l'effondrement de pays et de sociétés, laissant les populations dans la plus totale vulnérabilité.

Les résultats d’une étude montrent une forte corrélation entre la force du champ magnétique de la Terre et la quantité de précipitations dans les tropiques ; on a comparé une reconstruction du champ magnétique d'il y a 5000 ans sur la base des données tirées de stalagmites et stalactites en Chine et en Oman.

L'impact de l'intensité magnétique des tempêtes solaires sur la terre peut augmenter les effets du renversement des pôles et également, accélérer la fréquence de super tempêtes. Une inversion de polarité peut également amener une ère de glace.  Selon certains géologues et scientifiques, nous avons laissé la dernière période interglaciaire derrière nous.  Ces périodes sont des périodes de temps, soit environ 11 500 ans entre les grandes périodes glaciaires.  Un des signes les plus spectaculaires de l'approche de l'âge de glace est ce qui est arrivé au niveau de l'oscillation de Chandler.

L'oscillation de la Terre a cessé.

Le mouvement Chandler a été découvert en 1891 par Seth Carlo Chandler, un astronome américain."

Ainsi, le début d'une nouvelle période glaciaire est marqué par une inversion des pôles magnétiques, par l'augmentation de l'activité volcanique, par de plus grands et plus fréquents tremblements de terre, par des tsunamis, par des hivers plus froids, par des méga-tempêtes et par l'arrêt de l'oscillation de Chandler.

 

14:02 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/03/2012

21 décembre 2012 un nouveau déluge ?

DELUGE & ATLANTIDE

Toutes les mythologies connaissent des mythes de catastrophes cosmiques qui racontent comment le monde a été détruit et l'humanité anéantie à l'exception notoire d'un couple "élu" (ou de quelques survivants chanceux).

Si ces destructions sont très souvent liées au feu, une tradition presque universelle rapporte que la destruction a eu lieu par un déluge d'eau.

Du strict point de vue scientifique, l'historicité du Déluge a longtemps été niée. Actuellement, un grand nombre de savants de toutes disciplines l’envisagent sérieusement.

Et il est vrai que cet épisode géologique a entraîné une augmentation du niveau de la mer, de UN METRE TOUS LES CINQUANTE ANS!....

Depuis de nombreuses années les conséquences de la chute d'un astéroïde ou d'un fragment de comète dans l'océan ont été modélisées et un consensus s'est établi dans la communauté scientifique autour des effets possibles dans cette hypothèse.

Dans le cas d'un impact océanique très au large, le phénomène le plus évident serait de gigantesques tsunamis. Un tsunami peut se déplacer en pleine mer à des allures pouvant aller jusqu'à 700 km/h.

Il semble toutefois que dans de nombreuses traditions on ait gardé le souvenir d'un déluge plus important que les autres et on peut supposer que c'est celui-ci qui est responsable de la destruction de l'Atlantide. 


MOYEN-ORIENT

L'histoire biblique du Déluge, la plus connue, représente la fusion de deux versions indépendantes.
Les Hébreux ont, très probablement, emprunté le mythe aux Babyloniens. Mais le thème du Déluge est encore plus ancien puisqu'il est déjà attesté chez les Sumériens.

Le nom du Noé sumérien est Ziusudra. Dans la version babylonienne, il est appelé Utnapishtim.


INDE

Un mythe similaire est connu en Inde.

 


IRAN

En Iran, la fin du monde est consécutive à un déluge résultant de la fonte des neiges accumulées pendant un terrible hiver. Ahura Mazdâ conseille à Yima, le premier homme, qui est aussi le premier roi, de se retirer dans une forteresse. Yima prend avec lui les meilleurs parmi les hommes et les différentes espèces d'animaux et de plantes.

 


GRECE

Le Déluge met fin à l'âge d'or, qui ne connaissait ni la vieillesse ni la mort. En Grèce, c'est Prométhée qui avertit son fils, Deucalion, que Zeus a décidé l'anéantissement des hommes de l'âge du bronze. Deucalion s'échappe avec sa femme dans une arche.

 


AUSTRALIE

Les versions recueillies en Australie parlent d'une grenouille géante qui avait absorbé toutes les eaux. Souffrant de la soif, les animaux décidèrent de faire rire la grenouille. En voyant l'anguille se tordre, la grenouille éclata de rire et les eaux s'écoulèrent de sa bouche, provoquant le Déluge.

 


AMERIQUE

Chez les tribus de l'Amérique du Sud, le Déluge est provoqué généralement par un des jumeaux mythiques qui, frappant la terre de son talon, fait jaillir les eaux souterraines. En Amérique centrale et en Amérique du Nord, les versions du Déluge sont assez nombreuses: la catastrophe est produite soit par des inondations soit par des pluies.

 

20:49 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

16/03/2012

La fin du monde selon l’Ancien Testament, les indiens Hopis, les Egyptiens …

*Selon l’Ancien Testament de la Bible, il y aura 3 années et demi d’épreuves terribles pour l’ensemble de l’humanité ( 1290 jours ), suivies de 1 mois et demi de bouleversements planétaires ( 45 jours supplémentaires ) avant la fin des jours, soit à compter du 25 mars 2009.

*Les Indiens Hopis d'Arizona ont prophétisé depuis des siècles sur de nombreux événements d'ampleur planétaire. L’une des prédictions dit : " Un jour certaines étoiles viendront ensemble en une seule rangée, comme cela s’est déjà produit il y a des milliers d’années. C’est le temps de purification pour la Terre. Des changements de climat et de nombreuses catastrophes peuvent se produire quand nous parviendrons à ce stade. Ce qui peut se produire alors personne ne peut le savoir réellement ".

*Il y a quelques 10 000 ans, l'axe de la terre aurait basculé provoquant un glissement des pôles.

Cet évènement les Égyptiens,  l'ont appelé " Le Grand Cataclysme ".

Il y a quelques 10000 ans, l'axe de la terre aurait donc basculé provoquant un glissement des pôles et un cataclysme planétaire. La disposition des pyramides suggère un lien avec l'Atlantide. Des scientifiques ont en effet découvert que les pyramides d'Egypte étaient disposées suivant un schéma correspondant exactement à celui d'une zone de la constellation d'ORION, telle que celle-ci apparaissait en 10450 avant J-C, c'est à dire bien avant les débuts de la civilisation égyptienne... mais à une époque pouvant être celle des Atlantes.

 

 

Théorie de la résonnance de la Terre :

Selon G. Braden, quand la Terre arrêtera ses rotations et que la fréquence atteindra 13 cycles ( 13 Hz ), nous serons au '' Point Zéro '' du champ magnétique. Il pense que la Terre s'immobilisera puis commencera à tourner dans l'autre sens produisant un renversement dans le champ magnétique autour de la Terre et en elle.

*Le temps va paraître de plus en plus rapide au fur et à mesure que nous approcherons du ''Point Zéro''. Actuellement la Terre atteint 12 cycles (12 Hz) et devrait théoriquement s'arrêter à 13 cycles

 la traversée du Point Zéro précipitera probablement l'ensemble de l'humanité dans la quatrième dimension.  Le Point Zéro sera probablement atteint sous peu, dans les toutes prochaines années, sans doute avant la fin de l'année 2012. Vers 2013, nous entrerons dans la cinquième dimension (après le saut dans la quatrième dimension, au Point Zéro).

*Le changement d'Âge au Point Zéro, prédit par différents peuples depuis des milliers d'années est donc sur le point de se réaliser. Ces bouleversements interviennent toujours chaque 13 000 ans, soit la moitié de 26 000, ce qui équivaut à une révolution complète du Soleil autour du Soleil Central de notre galaxie.

*Après le franchissement du Point Zéro, le Soleil se lèvera à l'ouest et se couchera à l'est. Différents textes anciens, dont l'authenticité ne peut être mise en doute, témoignent de l'existence de tels bouleversements dans le passé lointain de l'humanité.

09:11 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/03/2012

21 DECEMBRE 2012 Le point zéro, début d'une ère nouvelle

 

 

Au lever du Soleil du 21 décembre 2012 et pour la première fois depuis 26.000 ans,

le Soleil se lèvera pour se joindre à l'intersection de la Voie lactée et du plan écliptique.

 

 

Au lever du Soleil du 21 décembre 2012 et pour la première fois depuis 26.000 ans, le Soleil se lèvera pour se joindre à l'intersection de la Voie lactée et du plan écliptique. Cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l'Arbre Sacré, l'Arbre de la Vie, un arbre reconnu dans toutes les traditions spirituelles du monde. A ce moment-là notre planète est censée enregistrer de très violents séismes terriblement dévastateurs ...

 

Le 20 mai 2012 il y aura une Éclipse annulaire du Soleil, le 6 juin 2012 ce sera le Second et dernier transit de Vénus du siècle, le 13 novembre 2012 nous pourrons voir une Éclipse totale de Soleil ( visible dans le nord de l'Australie et dans le Pacifique sud ) puis le 21 décembre ce sera la fin du grand cycle 13-baktun dans le calendrier maya ( 13 baktuns = 13 cycles de 144 000 jours: 1 872 000 jours soit plus de 5125 ans ).

09:43 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

06/03/2012

Que nous réserve le 24ème cycle solaire ?

 

Le Soleil vient d'entrer dans un nouveau cycle d'activité magnétique dont l'intensité sera au-dessous de la moyenne.

 

En général, les cycles solaires durent 11 ans et le début d'un nouveau cycle succède à la fin du précédent. Or selon les experts, le cycle 23 aurait dû se terminer... en 2007.

Le minimum qui persiste depuis deux ans est le plus bas depuis un siècle.

 

Depuis quelques mois cependant, le Soleil recommence à donner des signes de vie. De petites taches solaires apparaissent de plus en plus souvent à sa surface, les courants de plasma prennent de la force et dérivent vers l'équateur; des radioastronomes ont même détecté une augmentation de l'émission d'ondes radios solaires. Ce sont les signes attendus du début d'un nouveau cycle.

 

Les taches solaires sont un bon indicateur de l'activité magnétique de notre Soleil. Ces taches sombres, situées à sa surface, sont des zones où la température est réduite en raison de l'activité magnétique intense.

  

Les sommets d'un cycle solaire sont aussi synonymes de tempêtes solaires. Elles peuvent produire des éruptions qui peuvent cracher des rayons X, des rayons UV et des tonnes de particules chargées, dans l'espace et vers la Terre.  

L'éruption solaire de 1859, qui avait produit des aurores boréales visibles jusque dans les Caraïbes, s'est produite dans un cycle de faible intensité.

 

Si on se fie aux prédictions, le Soleil devrait rester calme pour encore une autre année. Ce pourrait être une bonne nouvelle du point de vue de la recherche, car selon les scientifiques, les minimums solaires peuvent être plus intéressants que les maximums.

09:06 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

05/03/2012

Les prédictions pour le 21-12-2012

Les prédictions annoncent de grands changements ou des événements cataclysmiques pour le 21 décembre 2012.  

Cette date marquerait la fin des 5.125 années du compte long du calendrier maya.

Divers alignements astronomiques et formules numérologiques concernant cette date ont été proposés.

Cette date marquerait le début d'une nouvelle ère au cours de laquelle la Terre et ses habitants connaîtront une transformation spirituelle ou physique.

Selon d'autres sources, le 21 décembre 2012 marquerait la fin du monde ou une catastrophe similaire.

Parmi les différents scénaris évoqués on peut citer un maximum du cycle solaire ou une collision de la Terre avec un trou noir, un objet géocroiseur ou l'hypothétique planète Nibiru.

 

Géocroiseur :

Définition :    Astéroïde qui croise l’orbite de la Terre.

En juin 2004, Apophis, un astéroïde d'environ 270 m de diamètre pour une masse de 27 millions de tonnes a été découvert par les astronomes. Dans sa course autour du soleil, cet astéroïde croise deux fois l'orbite terrestre, menaçant directement notre planète d'une collision cataclysmique.

Après maints calculs la date serait reportée à 2036.

Ce qui ne nous met pas à l’abri d’une nouvelle découverte par les astronomes !

 

Trou noir :

Le trou cosmique ultime formé lorsqu'une étoile super géante très massive explose en supernova à la fin de sa vie. L'explosion crée un point super dense dans l'espace dont rien ne peut échapper à l'attraction gravitationnelle. Pour créer un trou noir, une étoile doit avoir une masse d'au moins 60 masses solaires, ce qui donnera un trou noir d'environ 3 masses solaires. Les trous noirs peuvent être décelés par les effets qu'ils provoquent sur les étoiles environnantes. On pense que le centre de la plupart des galaxies, y compris la nôtre, abritent un trou noir super massif qui a du aspirer des milliers d'étoiles.

Nibiru  -  la constante de Ninive

http://www.artivision.fr/docs/Ninive.html

 Prochain article:

Que nous réserve le 24ème cycle solaire ?

12:22 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/03/2012

Les 13 Crânes de Cristal (résumé)

Un crâne de cristal est une représentation en cristal de roche d'un crâne humain. La popularité de ce type d'art débute au XIXe siècle parmi les amateurs d'antiquités mésoaméricaines précolombiennes.

Considérés comme représentatifs des cultures aztèque et maya, les exemplaires les plus prestigieux sont le " crâne de Paris " (Musée de l'Homme) et le " crâne de Londres " (British Museum), qui feront l'objet de nombreux articles et dont le prêt sera souvent sollicité. Par ailleurs, ces objets attirent dès le début du XXe siècle les amateurs d'ésotérisme, qui leur prêtent une origine surnaturelle, ainsi que des pouvoirs de guérison physique et spirituelle.

Le plus remarquable est celui de l'explorateur britannique Frederick Albert Mitchell-Hedges (1882-1959), découvert selon ses dire par sa fille adoptive, Anna Mitchell-Hedges, en 1924 dans les ruines d'un temple de la cité maya de Lubaantun au Belize ( Honduras britannique)

Ensemble, ils découvrirent une étrange sculpture de cristal de roche en forme de crâne féminin dans les ruines d'une ancienne Cité Maya.

 

En dehors de l'absence des sutures crâniennes, c'est une reproduction quasi parfaite d'un crâne humain féminin. Il pèse 5 kg . Il est composé de deux morceaux, la mâchoire inférieure s'ajustant exactement à la partie supérieure.

Certaine de son authenticité, Anna accepte de confier le crâne à une équipe de scientifiques spécialisés dans la cristallographie de la société Hewlet-Packard. Après 6 mois de tests, les conclusions tombent :

* Il est constitué d'un quartz naturel extrêmement pur et rare : du dioxyde de silicium piézo-électrique anisotrope.

* Les deux parties qui le composent proviennent du même bloc de quartz.
Il ne porte aucune trace d'usinage ni d'instrument quelconque, même microscopique. Il est donc impossible à dater car le cristal ne vieillit pas.

* Quand il est éclairé par le dessous, la lumière jaillit par ses orbites.

* Quand il est frappé à l'arrière par les rayons du Soleil, un faisceau lumineux intense, susceptible de mettre le feu à la végétation, jaillit des orbites, du nez et de la bouche.

* Sa fabrication manuelle, si elle avait été possible, aurait nécessité au moins 300 années de travail en continu. Avec la technologie moderne au diamant, il aurait fallu plus d'une année, sans toutefois être certain de pouvoir parvenir à un résultat rigoureusement identique.

 

Anne Mitchell-Hedgeset son Crâne de Cristal

La légende dit que si les 13 crânes qui se trouvent tout autour de la planète sont réunis, ils vont révéler un secret à l'humanité. Le cristal de quartz se trouve dans nos ordinateurs et téléphones, ce qui pourrait confirmer que ces crânes sont des appareils de stockage d'information.

Jusqu'à ce jour on a découvert 7 crânes qui ont été authentifiés et qui sont apparus mystérieusement, deux d'entre eux ont été prêtés par leur propriétaire pour être analysés. Ils ont été confiés au laboratoire de Hewlett Packard et au British Museum mais ce dernier n'a pas voulu communiquer ses observations

 

Selon une vieille légende indienne, il existe 13 crânes de cristal, dont on raconte qu'ils parlent ou qu'ils chantent. Ces crânes, dit-on, renferment d'importantes informations sur les origines de l'humanité, sur sa finalité et son Destin... Un jour, si l'on en croit ces prophéties ancestrales, tous les crânes de cristal seront réunis pour que l'humanité puisse accéder à la sagesse collective. Si l’homme continue a prendre à la Terre sans rien lui rendre en échange, le quatrième monde ou cinquième soleil, qui doit prendre fin le 21 décembre 2012, sera le dernier.

Ceci nous ramène au Calendrier Maya mais également
à la mythique
Cité de l'Atlantide.

13:28 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/03/2012

Merkaba:

Dans l'article précédent on cite le nom de Merkaba; je vous invite à visionner ce qui suit sur Youtube à ce sujet:

http://www.youtube.com/watch?v=EG9eb4MEn6k

07:54 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Le treizième crâne ce cristal

« La tradition maya nous enseigne que, lorsque « le treizième Crâne de Cristal » sera découvert, le « Secret de la Vie » sera révélé.

Il y a de cela 1 an et demi, grâce à des documents d’origine « templiste » datant du XIIIème siècle, l’auteur de ce qui suit a été le témoin oculaire de l’invention-découverte d’un « Crâne de Cristal » enfoui en Terre provençale. Ces documents appartiennent à un groupe de personnes qui forment un cercle très secret. Jusqu’à présent, pour diverses raisons, cette information ne circulait qu’au travers du philtre restreint de ce cénacle. Cependant, suite à certaines récentes découvertes, le temps semble venu de la partager avec un plus large public.

Le présumé “treizième” crâne de cristal aurait été découvert en 2003 à Blauvac dans le Var, à quelques mètres de Notre-Dame des Neiges et non loin de Notre-Dame des Anges.

Il est important de savoir que le crâne découvert récemment est bien « LE TREIZIÈME ».

Effectivement, depuis sa découverte, de très importantes révélations au niveau de la géographie sacrée de notre planète, initiées avec des enseignements d’Entités Stellaires, ont été offertes en évidence. Cette géographie sacrée fait apparaître qu’un vaisseau vibratoire/merkaba a intégré la Terre provençale, il y a de cela de très nombreux siècles, et par effet de proximité, il a provoqué une induction initiatique générant un « effet Génésis », ainsi que l’installation programmée d’une grille christique conscientisée par le travail spirituel de cœurs oeuvrant pour que le Plan de Lumière s’établisse sur notre Terre Mère, (ce qui pourrait expliquer la venue en Provence de la grande Initiée Sainte Marie-Madeleine.)

Tout laisse à penser qu’un Plan intemporel a été préparé par des Initiateurs issus d’univers parallèles, et cela en vue de sa réalisation durant l’Ère du Verseau, d’où la teneur des prophéties des Mayas, peuple initié qui devait sans aucun doute connaître cette véritable « Apocalypse-Révélation ».


Pour des raisons de sécurité, l'adresse précise à Carcassonne du site où serait actuellement entreposé le présumé treizième crâne de cristal ne peut pour le moment être révélée. Par ailleurs, certaines de ses caractéristiques ne doivent pas non plus être connues du grand public. Ce crâne mesure 22 cm et pèse 6,100 kg. Il est composé de deux morceaux : le haut de la tête avec la mâchoire supérieure d’un côté, la mâchoire inférieure de l’autre ; ces deux morceaux sont taillés dans le même bloc de cristal et s’emboîtent parfaitement l’un dans l’autre. Tout comme les autres crânes déjà répertoriés, celui-ci ne porte aucune trace d’usinage.


Selon Raymond Spinosi, qui se rend régulièrement à Carcassonne pour participer aux travaux d’étude du crâne, celui-ci possède des propriétés subtiles très particulières permettant d’influencer à distance tous les autres crânes de cristal ; c’est ce qui l’a conduit à affirmer qu’il s’agit bien du treizième crâne, du "Crâne Maître".

Son équipe de travail a commencé à mettre au point une technique s'appuyant, entre autres, sur l'influence de certaines constellations susceptibles d'influencer avantageusement les qualités médiumniques des participants réunis autour du crâne, qui semble lui-même bénéficier des apports cosmiques de ces configurations.

Lors de la dernière réunion (avril 2005), des fluides subtils ont commencé à se manifester à travers le crâne, et tous les membres de l’équipe sont profondément convaincus qu'à terme, le message consigné dans ce récepteur intemporel par des Êtres très évolués, sera à même d'être révélé.

Raymond ajoute que, depuis qu’il a participé à la découverte de cette merveille prodigieuse, de très heureux bouleversements spirituels sont intervenus dans son existence, et que des mémoires stellaires ont commencé à émerger du plus profond de sa conscience ancestrale...

07:38 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/02/2012

Hypothèses sur la fabrication des crânes :

La technique de fabrication de certains des crânes de cristal reste totalement inconnue, même pour la science moderne. Même si un crâne semblable peut facilement être machiné, des traces d’outillage et de polissage seront toujours présentes, même avec la technologie d’aujourd’hui. Fait aberrant, les sculpteurs de cristal modernes prennent toujours en compte l'axe ou l'orientation de la symétrie moléculaire du cristal, car s'ils le taillent "contre le grain", celui-ci se brise systématiquement -- même si le laser ou d'autres méthodes ultramodernes de découpage sont utilisées. Or, plusieurs des crânes retrouvés ont été taillés contre le grain, sans respecter l’axe du quartz. L'hypothèse la plus probable selon certains experts pour ce qui concerne la construction du crâne est qu'il aurait été grossièrement taillé avec des diamants, et que le travail de finition aurait ensuite été méticuleusement réalisé grâce à une solution de sable de silicium et d'eau. Cette épuisante besogne -- si on admet qu'il ait pu être fabriqué de cette façon -- aurait requis jusqu'à 300 années d'effort pour un homme seul.  

Prochain article: le treizième crâne de cristal

15:15 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les crânes de cristal (suite)

Les crânes  8-9-10-11-12 … de …./13

 

Le crâne « Mayan »

Retrouvé au Guatemala, à la frontière du Honduras, au début du XXe siècle, il est considéré comme une véritable œuvre artistique. Les caractéristiques du crâne sont difficiles à trouver sur Internet, ce dernier étant impopulaire et méconnu. Il aurait été apporté au États-Unis par un prêtre autochtone (en même temps que le crâne d'améthyste) et aurait été étudié par la société Hewlet-Packard, qui en serait venue à la conclusion qu’il était aussi une relique authentique. Comme beaucoup d'autres crânes, sa méthode de conception est des plus insolites. Il fût sculpté dans un bloc uniforme de quartz clair. Comme les autres reliques jugées authentiques, il aurait été un artéfact Maya. Plusieurs jugent qu'il serait daté entre 5000 et 36 000 ans, une théorie qui sème beaucoup de spéculations chez les septiques comme chez les convaincus. Il y a peu d'information disponible sur ce crâne ou sur ses propriétaires.

 

Le crâne «E.T.»

 

Surnommé E.T. à cause de sa forme rappelant vaguement la créature de science-fiction de Steven Spielberg, le crâne E.T. est fait d’un cristal noircit peu translucide. La pointe du crâne est légèrement exagérée et la grosseur des orbites  le fait ressembler à un crâne d’extraterrestre. Il fût aussi trouvé en Amérique Centrale au début du XXe siècle et est maintenant la propriété de la hollandaise Joky van dieten Maasland. Ce crâne aurait été à l’origine d’une guérison miraculeuse, alors que sa propriétaire Joky aurait souffert d’une tumeur au cerveau. Une forme serait apparue dans le crâne, au même endroit que se situait la tumeur de Joky alors que celle-ci avait miraculeusement guéri. Comme dans n'importe quelle guérison de la sorte, ce sujet soulève la controverse et nombre de septiques exigent les preuves d'une telle affirmation. Ce récit aurait facilement pu être créé dans le but de promouvoir la vente de cette relique. Malgré tout, il reste probable que ce crâne soit lui aussi un authentique crâne de cristal Maya.

 

Le crâne d'Améthyste ou Ami

 

 

 

Ce crâne a été trouvé au Guatemala au début du siècle et apporté aux États-Unis par un autochtone, en même temps que le crâne "Mayan". Tout comme lui, il fût aussi soumis à l'expertise de la société Hewlet-Packard et les conclusions furent similaires à celle du crâne « Mayan », la direction de la taille est contraire à l'axe du cristal. Ce crâne à été fabriqué à partir d'un bloc uniforme de quartz pourpre, il n'est donc pas translucide ni transparent, mais tout à fait opaque. Il appartient maintenant à un groupe d'hommes d'affaire qui en font une exploitation commerciale et qui espère le vendre pour 50 000 000$ U.S.  

 

 

Le crâne à la croix reliquaire

 

 

De taille plus petite que la moyenne des autres crânes de cristal, cet artéfact doit son nom à un trou que les espagnols ont creusé au sommet du crâne afin de pouvoir y planter une croix. Nous savons également que les dents ont été retouchées. Les circonstances entourant la découverte de ce crâne sont mal connues, les espagnols auraient mis la main dessus peu après le début de la conquête de l'Amérique du sud.

 

 

Le crâne de cristal rose

 

 

Ce crâne, même si ses dimensions sont différentes de celui de Mitchell-Hedges, est probablement celui qui lui ressemble le plus. De petite taille, il fût sculpté dans un bloc de quartz rose et est composé de deux morceaux (la machoire peut se détacher du crâne). La plus grande ressemblance se situe dans sa conception, la finition du polissage est d'une qualité qui aurait définitivement été impossible à atteindre pour les technologies préhispanique.


Il aurait été trouvé aux frontières du Honduras et du Guatemala.

 Il n'est pas translucide mais bien opaque.

 

08:31 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/02/2012

Les crânes ont besoin de retourner aux endroits de leur origine

 Les crânes ont besoin de retourner aux endroits de leur origine parce que c’est ainsi qu’il sera plus facile d’accomplir le travail de l’humanité toute entière. Les gens auront des crânes en différents endroits, cela fait partie de la prophétie, mais bientôt ils vont les rapporter vers les lieux sacrés, vers ces pyramides, et alors ensuite ils vont apparaître. Et la prophétie dit que cela va arriver, car cela fait partie de la prophétie du peuple Maya, les Itzas qui vivent aujourd’hui au Mexique et les autres Mayas qui vivent dans de nombreux pays différents. Et avec les crânes, ce sera plus facile, le grand changement  pour l’humanité toute entière…

Le grand changement de la connaissance, la connaissance de l’Age de la Lumière. Mais nous aurons besoin de tout le monde, et je prie Hunab Ku (le dieu de la création qui, selon les Mayas, se trouve au centre de l’univers). Il est temps maintenant et je prie Hunab Ku pour que cela arrive. Il y a longtemps, sur la terre des Mayas, Itzamna nous a donné la connaissance. Itzamna nous a fait connaître ce que nous devions comprendre sur les crânes. Il nous a appris comment nous devions travailler avec les crânes et nous a montré comment travailler avec les crânes dans les lieux sacrés comme Tulum et Chichen Itza et bien d’autres endroits sur la terre des Mayas. Itzamna nous a appris comment nous devions comprendre les crânes. Parce que le crâne de cristal, en langue Maya, a un lien sacré avec Dieu. Parce que, pour les Mayas, le nom de Dieu est Hunab Ku. Parce que nous devons comprendre que toutes les proportions que nous avons en chaque endroit de notre visage, de notre tête et dans notre corps, tout est en rapport avec les proportions sacrées de Dieu. Mais il y a autre chose, parce que le crâne de cristal en langue maya, le nom du cristal c’est lembal et cela veut dire « lumière », « connaissance », et c’est en rapport avec notre lien sacré avec Dieu. Dans de nombreux endroits, dans de nombreux centres, dans de nombreux centres sacrés comme ceux des Mayas, nous avons travaillé avec les crânes. Nous avons travaillé avec les crânes pendant des milliers et des milliers d’années. Et Itzamna nous a aussi appris comme nous devions faire d’autres crânes nous-mêmes, parce qu’il viendra un temps où nous aurons besoin d’avoir des crânes non seulement dans les centres sacrés des Mayas, mais dans de nombreux autres centres sacrés du monde. Parce qu’aujourd’hui, ainsi qu’il est prédit, le reste de l’humanité commence à  s’intéresser aux crânes. Comme le dit la prophétie, le reste de l’humanité a commencé par enlever les crânes de nos centres sacrés et, ensuite, ils ont dormi pendant quelques temps. Mais maintenant, il est bon de nous rendre les crânes pour nos centres sacrés, parce que nous avons besoin des crânes pour activer chaque centre sacré dans toutes les terres des Mayas. Parce que maintenant il est nécessaire pour toute l’humanité de s’éveiller. Dites-leur de nous rendre les crânes pour les remettre dans nos centres sacrés, parce que c’est une autre partie de la prophétie. Nous avons besoin des crânes à  nouveau pour
les mettre dans nos pyramides sacrées…Et alors les autres viendront. Les crânes de cristal vont recommencer à  donner la lembal, ils vont recommencer à  donner la lumière, la connaissance à  l’humanité. Et alors l’humanité va commencer à  se réveiller, et pas seulement sur les terres des Mayas, cela arrivera dans de nombreux endroits du monde.

 

Comme à  Stonehenge même. Nous devons aussi mettre là  un crâne de cristal. Parce que cela va maintenant commencer, la bonne énergie, la bonne énergie pour tous ces endroits, parce qu’Itzamna nous montre comment nous devons moduler cette partie de l’énergie de la création. Mais d’abord nous avons besoin des crânes de cristal originaux.

Mes ancêtres, les Itzas, les Mayas Itzas, ont apporté avec eux les crânes de cristal. Ils ont construit beaucoup de grands centres sacrés, comme à  Chichen Itza, et ici à  Tulum, à  Coba et au Peten. Et nous avons commencé à  comprendre les crânes grâce aux enseignements des Itzas, les Mayas ont appris ce qu’ils savent des crânes des Itzas, on les appelait les grands Mayas Itzas et ils nous on tout expliqué sur les crânes de cristal. Mes ancêtres, les Itzas, sont venus de l’Atlantide, et ce sont eux qui nous ont donné la connaissance et qui nous ont appris à  comprendre les crânes, et ils nous ont parlé d’Itzamna et des mécanismes de l’univers.

En anglais, vous dites « Atlantide », mais dans la langue Maya nous disons « Atlantiha », c’est le nom Maya. Les Itzas nous ont parlé de l’endroit d’où ils venaient et ils nous ont expliqué que dans ce lieu, le lieu de l’eau, ils avaient été nourris de la connaissance, la connaissance des pierres, la connaissance qu’ils avaient des cristaux, la connaissance qu’ils ont apportée avec eux dans les crânes de cristal. Et dans ce lieu, ils nous ont dit qu’il restait encore d’autres informations sur les cristaux et d’autres connaissances sur les crânes. En eux, à  l’intérieur, les crânes de cristal ont accès à  ces lieux. Et nous croyons qu’il y a beaucoup d’autres crânes de cristal qui existent encore dans ce lieu, l’endroit que vous appelez l’Atlantide.

Parce que, comme je vous l’ai expliqué au début, nous aurons besoin des crânes de cristal dans chaque centre sacré, parce qu’ils sont une partie essentielle de ces centres sacrés, une partie de ces pyramides. Les Itzas nous ont expliqué qu’il existe beaucoup d’autres crânes de cristal, comme ceux qu’il y a ici sur les terres des Mayas, où il y a aussi beaucoup de centres sacrés, mais il y a bien d’autres centres sacrés partout sur la Terre Mère ».

 

08:09 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/02/2012

Les différents crânes recensés 5/13 – 6/13 – 7/13

Le crâne de cristal de Nick Nocerino (Sha-Na-Ra)     5/13

 

Ce crâne est fait en cristal de roche un peu laiteux. Façonné avant l’âge des Aztèques, Sha Na Ra, comme tous les crânes de cristal anciens, a beaucoup d’histoires à raconter. Il a été trouvé lors d’une exploration archéologique à Guerrero, au Mexique vers la fin des années 1990. C’est Nick Nocerino qui aurait su où trouver ce crâne et qui aurait indiqué aux archéologues, de bons amis à lui, où chercher. Il aurait été un outil chamanique ; sa fonction est d’accumuler et de communiquer la connaissance, d’établir des connections avec l’inconscient, d’ouvrir des portails vers d’autres dimensions et de stimuler la guérison. La famille des Nocerino a toujours été captivée par la magie blanche. D’ailleurs Nick commença à rêver aux crânes de cristal, aussi bien endormi que réveillé, longtemps avant de connaître leur existence réelle. Selon ses dires,  les crânes lui donnaient des visions et c’est pourquoi, au cours de sa quête, il toucha à neuf des supposés crânes de cristal.

Nocerino, maître chaman lui-même, comprenait le mystère et la puissance des cristaux de roche naturels. Il les considérait comme des « dons » de la nature à ceux et à celles qui désirent ouvrir la Porte à la connaissance de Soi et à l’accomplissement personnel ; à ceux et à celles qui désirent affiner leurs compétences dans l’art de la guérison ou qui désirent accroître leurs facultés psychiques. 

Nick Nocerino disait, « Un crâne de cristal véritable sait comment établir un rapport avec notre esprit, avec notre force vitale, et il peut immédiatement étendre cette énergie, cette force ». Il continuait par expliquer que l’extension de cette énergie vitale se multiplie beaucoup plus avec un crâne de cristal qu’avec des crânes d’autres minéraux. Nick expliquait aussi que les crânes de cristal forment un lien spécifique et étroit avec ceux et avec celles qui leurs sont proches, partageant de l’énergie et de l’information et communiquant des messages avec eux. Ce crâne serait encore considéré comme authentique.  

 

 

Le crâne de cristal synergie    6/13

 

Considéré par quelques experts comme étant authentique et probablement un des plus représentatif crâne de cristal, ce dernier est un artéfact de 15,5 kg et serait la représentation de la tête d’un grand homme adulte. Il est lui aussi taillé dans un seul et même bloc de cristal translucide. Ce crâne aurait été acquis par un homme d’affaire européen, prénommé George, passionné d’alpinisme, qui voyageait alors en Amérique centrale. Il le reçut en cadeau d’un vieil homme mourant d’origine amérindienne chez qui il avait séjourné quelques temps, dans un petit village situé dans la cordillère des Andes, près des frontières du Chili, du Pérou et de la Bolivie. Il lui fût expliqué que le crâne aurait été caché peu après le début de la colonisation espagnole, et qu’une vieille femme lui avait donné alors qu’il était encore jeune. Ce crâne était un artéfact d’une civilisation aujourd’hui disparue et un objet de culte des plus importants.

 

Après plusieurs années, George remis le crâne à Sherry Whitfield Merrell, une passionnée de l’ésotérisme qui est depuis la propriétaire légitime du crâne. Elle parcourt le monde en compagnie du crâne, participant à des rencontres sur l’ésotérisme et la spiritualité.

 

 

Le crâne du Texas, ou « Max »    7/13

 

Ce crâne serait possiblement un des 13 crânes de cristal authentique et est la propriété de JoAnn Parks, une femme habitant Houston, aux États-Unis. Son histoire est des plus mystérieuses, parce que sa provenance demeure inconnue. Tout ce que nous savons c’est qu’il aurait été volé dans une tombe au Guatemala entre 1924 et 1926 et que sa découverte serait restée secrète pendant une longue période de temps. Il aurait été utilisé par les prêtres Mayas pour la guérison, des prières et plusieurs autres types de rituels. Il est l’un des deux anciens crânes de cristal sur lesquels le British Muséum a fait des recherches en 1996 (l’autre étant Sha-Na-Ra).

 

Comme avec les autres crânes, beaucoup de personnes qui entrent en contact avec « Max » sentent qu’il vient d’une autre dimension et qu’il était utilisé par des anciennes civilisations telles que l’Atlantide ou la Lémurie, pour entretenir un contact inter dimensionnel entre les Etres des Etoiles et la race humaine. Il fait le tour de nombreux musée, partout à travers le monde, lors d’expositions thématiques.  

 

 

 


 

19:55 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les crânes viennent pour nous aider

 Un des prêtres Mayas, un shaman, ou « gardien des jours » a dit:

Les yeux de la civilisation moderne ne voient qu’une courte étendue de temps.

Pour l’esprit occidental, cinq cents ans, cela paraît long. Mais cinq cents ans, ce n’est rien aux yeux des Mayas.

Il est écrit dans le temps et dans la mémoire des Indiens que notre soleil se lèvera à  nouveau. Mes ancêtres, les Itzas (un groupe de Mayas qui vivaient au Yucatan), ont prophétisé que la connaissance des Mayas reviendra.

La prophétie dit que nous rétablirons notre culture, ses arts, sa science, ses mathématiques et sa religion, parce que tout cela est fondé sur la connaissance cosmique, la connaissance qui nous a été donnée par nos ancêtres. Il est dit que la connaissance Maya resurgira, et aujourd’hui déjà , vous commencez à  voir comment cette connaissance revient.

Nous tiendrons bientôt notre premier rassemblement au Guatemala et cela fait partie de nos prophéties : les gens vont essayer de comprendre la civilisation maya. Parce que l’humanité d’aujourd’hui est dans une situation dangereuse. Parce que la culture actuelle qu’ils nous apportent, les Européens, n’est pas bonne pour l’humanité. Et nous pouvons voir ces choses mauvaises dans la culture commune. Aujourd’hui nous n’avons plus de respect pour beaucoup de choses qui existent, comme le vent, les nuages, les rivières, toutes sortes de choses. Nous n’avons plus de respect pour l’humanité. A cause de cela, la culture commune n’est pas bonne, parce qu’on ne sait pas comment.

On n’a pas compris le respect pour tout ce qui existe. C’est pour cette raison que nous nous réunissons à  nouveau et que nous commençons à  parler. Parce que les Mayas possédaient la culture cosmique et ils la comprenaient, et c’est pour cela qu’il y a chez eux un respect pour tout ce qui existe.

La prophétie des Itzas est qu’ils vont revenir, avec la connaissance des Itzas, parce que c’est la connaissance cosmique. Nous commençons maintenant à  pratiquer nos cérémonies, mais dans l’avenir nous ferons bien d’autres cérémonies, parce qu’ils commencent à  revenir et que les gens vont s’ouvrir et essayer de comprendre la culture cosmique du peuple Maya.

 

 

Les crânes viennent pour nous aider, parce que cela fait partie des prophéties. Cela fait partie de ce dont les gens ont besoin, et les crânes viendront pour être rétablis à  l’endroit de leur origine. Et bientôt les Mayas vont déposer les crânes…Parce qu’ils ont besoin de revenir à  leur endroit d’origine. Ils ont besoin de revenir là  au sommet des pyramides. Et à  nouveau les prêtres Mayas vont prier et travailler avec le cristal, parce que c’est seulement de cette façon que cette énergie positive peut sortir du centre sacré, et alors cette énergie va se répandre aux autres centres sacrés et ensuite dans le monde entier.

09:04 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/02/2012

Les différents crânes recensés ( 3/13 et 4/13 )

 Le crâne de cristal de Paris

 

Ce crâne, fait partie de la collection du Musée du quai Branly ;

il est en quartz limpide d'une grande pureté, ressemblant beaucoup au crâne de Mitchell-Hedges.

Il mesure 11 cm de haut et pèse plus de  2 kg ; sa mâchoire n'est pas séparée du reste du crâne. Il a la particularité d'être traversé de haut en bas par un orifice de forme biconique, indication qu'il a été fait à la main.

Offert par l’explorateur Alphonse Pinart en 1878, il fut le premier à entrer dans un musée.

Selon Jacques Lévine, conservateur de la collection américaine du Musée de l'Homme, il a longtemps été considéré comme un chef-d’œuvre aztèque représentant Mictecacihuatl, divinité de la mort.

Il est désormais rangé parmi les imitations fabriquées au XIXe siècle en Allemagne à partir de quartz brésilien, fournies par l’antiquaire Eugène Boban de qui A. Pinart tenait une partie de sa collection.

Néanmoins, selon le British Museum, il est possible que certains crânes perforés aient été fabriqués au Mexique à l’ère coloniale pour servir de base à des croix catholiques.

 

 

---------------

Le crâne de la Smithsonian Institution, à Washington

 

Ce crâne est le plus grand (25,5 cm sur 22,5 cm) et un des plus lourds (14 kg) de tous les crânes de cristal.

Il n'est pas transparent, mais translucide et trouble, un peu comme celui du British Museum.

Il n'a pas la mâchoire séparée du crâne, mais il est creux avec des orbites vides à la façon d’un vrai fossile.

Donné en 1990 par une personne disant en avoir fait l’acquisition dans les années 1960 au Mexique, il a tout d’abord été mis de côté en attendant le résultat d’une expertise.

Celle-ci a rendu publics pour la première fois en 1992 les doutes portant sur l’authenticité des grands crânes de cristal.

En 2005, il fût aussi soumis à une expertise du British Museum. Les traces de meules du crâne ont permis de déterminer que sa fabrication est récente et est donc considéré comme un faux.

Encore une fois, les indices pointent vers Eugene Boban, un faussaire de l’époque, aussi suspecté d’être l’auteur du crâne de cristal de Paris et de celui du British Museum.

 

09:12 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/02/2012

Le message des crânes de cristal à l’humanité :

 

Voilà  l’histoire et le message des crânes selon les descendants des peuples amérindiens:

Au commencement, il existait 12 mondes où une vie humaine était présente. La Terre était appelée « la planète des enfants ». Les onze autres mondes ont rassemblé leurs connaissances dans une sorte d’ordinateur holographique, les crânes de cristal. Ces «Anciens» ont amené ces crânes sur Terre et ont fait don de la connaissance aux hommes. Ils aidèrent les hommes à  construire quatre grandes civilisations : Lémurie, Mu, Mieyhun et l’Atlantide. Les 13 crânes étaient conservés dans une pyramide appelée « l’Arche ». Plusieurs civilisations ont été les gardiennes de l’Arche : les Olmèques puis les Mayas et enfin les Aztèques. Ces derniers en auraient fait un
mauvais usage. Les crânes furent dispersés par les prêtres Aztèques après la conquête espagnole. Ils devaient rester séparés car leur pouvoir collectif était trop puissant pour être utilisé avec sagesse par l’homme. Le message des crânes est tout à  fait d’
actualité.

Les Mayas utilisaient les cristaux dans leurs statues. Dans un petit temple, il a été découvert un piédestal constitué d’une substance brillante ressemblant au verre. Les indigènes disent que « leurs ancêtres ont connu le cadeau de la pierre de vision ». Tous les temples Incas et les complexes de pyramides des Mayas étaient situés sur des lignes d’énergie de la terre. Non seulement la connaissance, mais aussi la conscience réelle et les énergies émotives des individus peuvent être stockées dans les cristaux. Ils peuvent aussi capturer une pensée humaine et la retransmettre sous forme d’images. Les cristaux peuvent penser et fonctionnent comme un grand cerveau. Les
prêtres mayas utilisaient les crânes lors de cérémonies dont la signification nous échappe. Beaucoup de peuples autochtones parlent de leurs propriétés magiques et curatives, mais personne ne sait vraiment d’où ils viennent ou ce pour quoi ils ont été utilisés. Beaucoup de recherches sont actuellement faites sur les crânes. Cependant, leur origine est toujours un mystère embarrassant. Ils semblent défier toute logique. Tout ce qui est connu actuellement sur le travail lapidaire indique que les crânes auraient dus se briser après avoir été taillés.

08:12 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/02/2012

Les différents crânes recensés ( 2/13 )

 Le crâne de cristal de Londres

Conservé au British Museum, le crâne de cristal de Londres a une histoire plutôt trouble. Sa première apparition remonterait au milieu des années 1890, alors qu’un certain E. Boban déclare l’avoir acheté à un mercenaire mexicain, ce dernier aurait trouvé le crâne dans une cité maya localisée au Mexique. Boban essaya d’abord de le vendre à la Smithsonian Institution, et ensuite à la compagnie Tiffany's de New York, qui l’acheta. Le musée lui racheta en 1898 pour l’exposer comme artefact précolombien. Nous savons aujourd'hui que Boban l'a acheté en Allemagne, sachant bien qu'il s'agissait d'une réplique.

L’étude du crâne révéla des traces de meule, ce qui permis au expert de le considérer comme « post-colombien », mais de nouvelles études, plus récentes, ont permis de prouver que le cristal avait été travaillé avec des outils en métal, matériel qui était complètement inconnu aux sociétés sud-américaines de l’époque. Toutes les pistes semblent indiquer qu’il aurait été sculpté  en Europe dans le but d’être vendu aux collectionneurs. Depuis le mois de janvier 2005, il est officiellement considéré comme un faux. Ce crâne est constitué d’un seul morceau de cristal de quartz brésilien et il n’était pas translucide, mais opaque.  

 

09:21 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/02/2012

L'Atlantide (suite des crânes de cristal 1/13)

Les Atlantes :

Selon la légende, les Itzas, venus de l’Atlantide, ont apporté les crânes avec eux. Atlantide se dit « Atlantiha » en langue maya. Ce qui est intéressant c’est que l’Atlantide a toujours fait parti de la tradition orale des peuples amérindiens. Cette « légende » se retrouve en Amérique du Sud, dans les textes des anciens Sumériens de Mésopotamie et bien sùr dans le Timée de Platon. Comme le déluge, ce mythe semble universel.

A Tula, une métropole des Toltèques, vieille de plus de 1 000 ans, il y a un temple appelé «Temple des Atlantes ». Derrière ce temple, il y a le mur de coatepantliau ou mur serpent, qui est orné de bas-reliefs. Ils représentent une série de serpents avec un crâne humain à  la place de la tête. Les archéologues sont toujours perplexes. Cette construction est dédiée aux «Atlantes». Mais qui sont-ils ?

09:32 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/02/2012

Les différents crânes recensés ( 1/13 )

 

Une interprétation de la légende Maya nous indique qu’il faudra aligner les 13 crânes ensembles, le dernier jour du calendrier Maya, soit le 21 décembre 2012, pour aider Gaia à empêcher le basculement de la terre (dans la mythologie grecque, Gaïa est une divinité primordiale personnifiant la Terre).

 

Le crâne de cristal de F.A. Mitchell-Hedges

La découverte la plus connue et probablement sans aucun doute la plus célèbre s’est produite en 1924 et est celle du crâne de cristal de l'explorateur britannique F.A. Mitchell-Hedges.  Sa fille adoptive Anna Mitchell-Hedges, alors âgée de 17 ans, le trouva dans les ruines d'un temple de la cité maya de Lubaantun, à Belize, dans le sud du Mexique. Ce crâne devint célèbre sous le nom du crâne du destin. Ce crâne, fabriqué en cristal de roche, est la reproduction parfaite du crâne d’une femme d’origine amérindienne (Une reconstitutions médico-légale du visage l’affirme) et pèse environs 5 kg. Sa conception est parfaite, d’ailleurs le crâne est composé de deux morceaux, la mâchoire pouvant se détacher, elle s’ajuste parfaitement à la partie supérieure. Cette dernière possède aussi beaucoup d’autres particularités. Si elle est placée dos au soleil, elle agit avec la lumière comme une loupe, faisant jaillir des rayons de ses yeux, du nez et de la bouche suffisamment puissant pour allumer un feu. Si une lumière est placée en dessous, cette dernière sort par les orbites.

 

Pour vérifier son authenticité, le crâne est envoyé à une équipe de scientifiques spécialisés dans la cristallographie de la société Hewlet-Packard. Le groupe de spécialiste en vint à la conclusion que cet artéfact était une « anomalie », considérant les limitations techniques des civilisations précolombiennes : il aurait fallu plusieurs centaines d'années de travail continu pour obtenir ce résultat avec les outils dont disposaient les Mayas. Cependant, ce cristal ne vieillissant pas, il est impossible de dater le crâne car les scientifiques sont incapables d’y trouver des traces d’usinage. Il est fabriqué d'un quartz naturel extrêmement pur, du dioxyde de silicium "piézo-électrique" anisotrope et les deux pièces aurait été taillées dans le même morceau de cristal.

 

N'oublions pas que les Mayas les auraient reçus des Atlantes ...

 

 

13:50 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/02/2012

La légende Maya et les crânes de cristal :

Une légende Maya est attachée à ces crânes de cristal : lorsque les treize crânes seront réunis, ils révèleront le secret de la vie. Selon leur tradition, ces crânes leur ont été transmis par les Atlantes qui les tenaient des Initiateurs venus du ciel...



C'est en 1924 qu'Anna Le Guillon Mitchell-Hedges (17 ans) , et son père adoptif, l'explorateur anglais Frederick Albert Mitchell-Hedges (1882-1959) découvrent un crâne en cristal de roche dans les ruines d'un temple de la cité Maya à Lubaantùn, au Belize.

C'est une reproduction quasi parfaite d'un crâne humain féminin (En dehors de l'absence des sutures crâniennes). Il pèse 5 kg . Il est composé d'une mâchoire inférieure s'ajustant exactement à la partie supérieure. Les propriétés optiques du crâne sont étonnantes : éclairé par le dessous, la lumière jaillit par les orbites. Frappé à l'arrière par les rayons du soleil, un faisceau lumineux intense ( susceptible de mettre le feu ) jaillit des orbites, du nez et de la bouche.

Certaine de son authenticité, Anna accepte de confier le crâne à une équipe de scientifiques spécialisés dans la cristallographie de la société Hewlet-Packard.


Après 6 mois de tests, les conclusions tombent :


Il est constitué d'un quartz naturel extrêmement pur, du dioxyde de silicium “piézo-électrique” anisotrope.

Les deux morceaux sont taillés dans le même bloc de cristal de roche.

Aucune trace d'instrument, ni marque microscopique quelconque.

Sans trace d'usinage, il est impossible de dater sa fabrication ( le cristal ne vieillit pas ).

Avec une technologie moderne au diamant il faudrait un an de travail pour obtenir l'aspect extérieur ( avec des traces d'usinage, ce que ce crâne n'a pas ! ), quant aux effets prismatiques, leur reproductibilité est encore plus difficile.
La fabrication manuelle aurait requis 300 années de labeur continu...

Crâne trouvé par Anna Le Guillon Mitchell-Hedges et son père.


Il existe d'autres crânes de cristal, dont la découverte ou l'acquisition n'est pas défini. Nick Nocerino, propriétaire d'un crâne de cristal baptisé “Sha-Na-Ra” a fondé un institut de recherche parapsychologique afin d'étudier leurs propriétés “psy”. Jo Ann Parks est détentrice de “Max” et Norma Redo est la propriétaire du crâne à la croix reliquaire.

En 1996, tous les trois ont accepté de prêter leur crâne au British Muséum à fin d'expertise. Les résultats n'auraient pas été divulgués. Le British Muséum refusent de livrer leur conclusion. Pourquoi ?

14:47 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/02/2012

La légende des crânes de cristal

 

Selon la légende indienne, il existerait 13 différents crânes. Ces derniers possèderaient d’importantes informations sur les origines de l’humanité, sur son destin et sur la plupart des mystères entourant la vie dans l’univers. Selon la légende Maya, ce sont les Itzas, des hommes venus de l’Atlantide, qui auraient apporté les crânes avec eux.

 

 

Une histoire bien mystérieuse entoure des crânes de cristal, de provenance sud américaine qui daterait de la période préhispanique. Ces artéfacts ont fait leur apparition dans à la fin du XIXe siècle sur les marchés européens parmi les amateurs d'antiquités et d’archéologie et furent rapidement entourés de beaucoup de spéculation. Ce sont des sculptures de pierre représentant des crânes humains. Leur taille est variable; certains mesurent quelques centimètres, d'autres sont à l'échelle. Un certain nombre d'entre eux sont en pur cristal de quartz, mais beaucoup sont faits de minéraux que l'on trouve en abondance sur la terre. La plupart seraient faux, mais certains de ces crânes sont encore considérés comme des authentiques. Ces crânes de cristal, qu’auraient possédé les peuples de l’Amérique du Sud, dateraient de plus de 5000 ans selon les légendes mayas.

Ce qui est surprenant est qu’il est techniquement impossible que de tels crânes, d’une aussi grande perfection, aient été façonnés par ces tribus. Ces derniers ne possédaient pas les outils nécessaires à la confection d’un tel artéfact et un tel travail leur aurait demandé plusieurs centaines d’années de labeur intensif. Les traces d’usinages étant complètement absentes de certains crânes, un tel niveau de finition est impossible, même avec les outils du XXe siècle. Plusieurs des crânes découverts ont été taillés sans tenir compte de l'axe naturel du cristal. Les sculpteurs de cristal modernes prennent toujours en compte l'axe ou l'orientation de la symétrie moléculaire du cristal, car s'ils le taillent "contre le grain", celui-ci se brise systématiquement -- même si le laser ou d'autres méthodes ultra modernes de découpage sont utilisées.

 

La légende entourant les crânes de cristal

 

Les crânes de cristal sont entourés d’une très persistante histoire. Selon la légende indienne, il existerait 13 différents crânes. Ces derniers possèderaient d’importantes informations sur les origines de l’humanité, sur son destin et sur la plupart des mystères entourant la vie dans l’univers. Selon la légende Maya, ce sont les Itzas, des hommes venus de l’Atlantide, qui auraient apporté les crânes avec eux. Il est intéressant à noter que le peuple Atlante a toujours fait partie des légendes et croyances transmises par les Mayas. Ces crânes pourraient parler, même chanter, et possèderaient de nombreux autres pouvoirs une fois tous réunis ensemble. Selon la légende, à l’origine il aurait existé 12 mondes dans lesquels la vie humaine aurait été présente. La terre était connue pour être le plus jeune monde d’entre tous. Des anciens, venus du ciel, auraient apportés ces crânes sur la terre et auraient fait don de leurs connaissances aux hommes, les aidant également à construire quatre grandes civilisations soit l’Atlantide, Lémurie, Mieyhun et Mu. Les 13 crânes auraient été gardés dans une grande pyramide par les Olmèques, les Mayas et finalement par les Aztèques. Ces derniers seraient les responsables de la dispersion et de la perte des crânes de cristal.

Prochain article: il faudra aligner les 13 crânes ensembles, le dernier jour du calendrier Maya, soit le 21 décembre 2012

10:57 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/02/2012

La planète X existerait

Existe-t-il vraiment une autre planète, peut-être aussi grosse que la Terre, cette mystérieuse « Planète X », qui rôderait au-delà de Pluton? La chasse se poursuit depuis des décennies : de nouveaux indices, en provenance des confins de notre système solaire…

Si on trouvait cette « Planète X », ce serait l’addition la plus importante à notre système solaire depuis Neptune, au XIXe siècle. Aucun parmi les centaines d’astéroïdes découverts dans ces régions glacées ne peut se comparer à une planète —une vraie planète, pas un petit machin comme Pluton.

Mais bien que son existence soit envisagée depuis plus d'un siècle, tous les astronomes ne sont pas d’accord. Certains prétendent qu’une planète aussi grosse aurait été détectée, à l’heure qu’il est, puisqu’on en a détecté des beaucoup plus petites. D’autres prétendent que cette « planète X » est trop loin, au-delà de la sensibilité de nos télescopes, ce qui, avec le temps, est devenu un argument un peu facile : chaque fois que la technologie s’améliore, on peut dire : « désolé, la planète est encore plus loin qu’on ne le pensait ».

Or, selon cet article du New Scientist, les données récentes sur la ceinture de Kuiper —cette immense ceinture d’astéroïdes, aux confins de notre système solaire— contiendraient des données intriguantes. Certains objets tournent autour du Soleil sur des orbites anormalement à angle droit par rapport à l’orbite « normale » des planètes et des astéroïdes. Ce qui pourrait être le signe des perturbations causées par un corps plus massif.

Prochaine étape : la mise en service à Hawaii, cet hiver, du premier des quatre télescopes appelés Pan-STARRS (Panoramic Survey Telescope and Rapid Response System), que l’on dit être équipés des plus puissantes caméras numériques du monde.

Leur premier objectif est de traquer les astéroïdes susceptibles d’entrer en collision avec la Terre. Mais accessoirement, des corps célestes plus lointains devraient, espère-t-on, devenir visibles à leurs yeux de lynx.

 

++++++++++++

 

Après la découverte de la planète Pluton en 1930, des astronomes s'aperçoivent rapidement que les première théories concernant les influences hypothétiques d'une telle planète sur les orbites Uranus et Neptune ne sont pas validées par la seule existence de Pluton.

dans les années 1970s, les ordinateurs devenant plus communs, un modèle informatisé de cette "Planète X" comme il fut appelé ("X" aussi au sens de 10 en chiffre romain, pour 10ème planète), fut créé. On détermine que la Planète X devrait être entre 4 et 5 fois plus grande que la Terre. Ils calculent également la longueur et la forme de son orbite autour du Soleil ainsi que le nombre d'années nécessaire pour compléter une telle orbite.

En janvier 1981 plusieurs quotidiens relatent que l'orbite de Pluton indique que la planète X existe. Le rapport indique qu'un astronome de l'Observatoire Naval des USA a indiqué lors d'une conférence de l'AAS que des irrégularités dans l'orbite de Pluton indiquent que le système solaire contient une 10ème planète.

En 1982 la NASA elle-même reconnaît officiellement la possibilité de l'existence de la Planète X, en annonçant qu'un objet est bien là - bien au-delà des planètes les plus éloignées.

En 1983 avec la coopération de la NASA un groupe d'astronomes commence une étude détaillée du ciel à l'aide du (IRAS). A l'automne de cette année, l'IRAS découvre divers objets se déplaçant au voisinage du système solaire, dont 5 comètes inconnues, quelques comètes "perdues", 4 nouveaux astéroïdes et un objet énigmatique semblable à une comète. Les titres sont Un objet géant mystifie les astronomes et Un corps mystérieux trouvé dans l'espace. Le Washington Post publie l'article suivant :

Un Objet Géant au Bord du Système Solaire est un Mystère

Un corps céleste peut-être aussi grand que la planète géante
Jupiter et a priori assez proche de la Terre pour faire partie de ce système solaire a été découvert dans la direction de la Constellation d'Orion par un télescope en orbite nommé IRAS. Cet objet est si mystérieux que les astronomes ne savent pas s'il s'agit d'une planète, d'une comète géante, d'un "proto-étoile" qui n'a jamais été assez chaude pour devenir une étoile, une galaxie éloignée si jeune qu'elle est encore dans le processus de formation de ses premières étoiles, ou une galaxie si enveloppée de poussière qu'aucune lumière émise par ses étoiles ne filtre jamais. "Tout ce que je peux vous dire c'est que nous ne savons pas ce que c'est," dit Gerry Neugebauer, directeur scientifique de l'IRAS."

 

08:43 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/02/2012

La Planète X se rapproche

Un homme politique norvégien nous dit:  nous allons connaître de grandes difficultés entre 2008 et 2012.

Le gouvernement norvégien construit de plus en plus de bases et de bunkers souterrains. Quand on leur demande ce qu'ils font, la réponse est que c'est destiné à la protection du peuple de Norvège. Lorsque je leur ai demandé quelle était la date d'achèvement des travaux, on m'a répondu : "avant 2011".
Israël et plusieurs autres pays font de même.

La Planète X se rapproche, et la Norvège a commencé à stocker de la nourriture et des graines dans la région de Svalbard, ainsi que dans la zone arctique, avec l'aide des Etats-Unis et de l'Europe, et d'un peu partout en Norvège. Il n'est question que de sauver les élites au pouvoir et ceux qui pourront aider à reconstruire : les médecins, les scientifiques, etc...

Ceux qui seront abandonnés en surface périront sans assistance. Le plan consiste à sécuriser 2 millions de Norvégiens, le reste mourra. Ce qui signifie que 2 millions 600.000 personnes seront laissées pour compte.
Tous les secteurs sont interconnectés par des tunnels et des véhicules sur rails permettent de relier les zones de survie. D'immenses portes ont été installées pour les compartimenter, ce qui fait que les secteurs peuvent être indépendants.
Je suis très affecté. Il m'arrive de pleurer avec d'autres qui savent que nombre de personnes apprendront la nouvelle trop tard, et qu'on ne pourra plus rien pour eux. Le gouvernement a menti à la population depuis 1983. Les principaux politiciens de Norvège sont au courant, mais peu seront prêts à en parler publiquement - parce qu'ils craignent qu'on leur refuse d'embarquer dans les véhicules sur rails de NOAH 12, qui les conduiraient en lieu sûr.
Le fait d'en parler autour d'eux les condamnerait à une mort certaine. Personnellement, je n'attends plus rien de la vie. L'humanité doit survivre et les espèces doivent perdurer. Les gens doivent être informés.
Tous les gouvernements du monde sont au courant, et ils se comportent en fatalistes. A ceux qui sont prêts à faire quelque chose, je recommanderais de se trouver un endroit sur un terrain élevé et de chercher des grottes pour y stocker de la nourriture en boîtes, suffisamment pour cinq ans, et de l'eau en quantité pour les premiers temps. Des pilulles contre les effets des radiations et des combinaisons de survie seraient également utiles, si leur budget le permet.
Pour la dernière fois, je prie Dieu pour qu'il nous assiste... mais Dieu ne sera d'aucun secours. Seuls les individus pourront faire la différence. Réveillez-vous, d'urgence...!
J'aurais pu vous écrire sous une autre identité, mais je n'ai plus peur de rien. Lorsqu'on sait certaines choses, on devient invincible et plus rien ne peut vous atteindre, parce qu'on sait que la fin est proche.
Procurez-vous des armes, et constituez des groupes de survie, trouvez-vous un endroit où vous serez en sécurité, avec des réserves de nourriture.
Regardez autour de vous : partout il se construit des bases souterraines et des bunkers. Ouvrez les yeux. Demandez à vos gouvernements ce qu'ils sont en train de construire, et ils vous répondront : "Oh, ce ne sont que des réserves de nourriture". Ils vous rassureront par des mensonges..
On peut aussi constater des traces de la présence aliène.
Souvenez-vous que les premiers touchés en 2012 seront les citadins. Après quoi, l'armée lancera des purges à l'encontre des survivants, et il leur sera permis de tirer sur ceux qui résisteront aux internements dans des camps, où tout le monde se verra attribuer un numéro et une marque.
Le public ignorera ce qui se passe jusqu'à la fin, parce que le gouvernement veut éviter une panique généralisée. Tout doit se passer sans heurts, et soudain le gouvernement aura disparu.
Mon conseil est le suivant : soyez sur vos gardes. Prenez des précautions pour préserver votre famille. Soyez solidaires. Travaillez ensemble afin de trouver des solutions à tous les problèmes auxquels vous aurez à faire face.

 

REVELATION DU JOURNALISTE CRISTOFORO BARBATO

Un Jésuite travaillant pour le Saint-Siège à fait parvenir à un grand journaliste italien Christoforo Barbato, en 2000, une vidéo astronomique spéciale. Il prétendait avoir des révélations sensationnelles et explosives, à faire. Le Jésuite est un technicien appartenant à la société ultra secrète liée au Vatican : les SIV. Cette société est composée d'une centaine de membres : dignitaires de l'Eglise, moines et religieuse, ainsi que des laïques provenant de 70 institutions religieuses reliées à l'Eglise (associations humanitaires, politiques etc...). Cet homme avait la classification de SECRETUM OMEGA 1, niveau le plus élevé. Le SIV gère en coopération avec les services secrets des autres pays toute information concernant les aliens et s'occupe des aspects philosophiques et religieux des contacts. La vidéo présentée, d'une durée de 20mns, montrait un planétoïde, entouré d'une épaisse atmosphère, se dirigeant vers la Terre. Elle avait été filmée par une caméra infrarouge ultra sophistiquée, embarquée sur la sonde spatiale secrète Sileo. Cette sonde fabriquée par Locked Martin, et équipée d'une propulsion électromagnétique, de la zone 51 au Nevada, avait été placée en orbite par un appareil secret, hypersonique de type Aurora, dans les années 90-93. Les images du planétoïde ont commencé à apparaître en octobre 1995 et continuent en ce moment. Elles sont envoyées au radio-télescope secret qui appartient aux Jésuites et se situe en Alaska, dans un parc industriel de stockage de pétrole désaffecté. Le journaliste Christoforo Barbato à gardé toutes ces révélations secrètes, et à tenté de les vérifier les années suivantes. Convaincu qu'il ne s'agissait pas d'une supercherie, il montra la vidéo au cours d'une conférence, à Pescara, sur la côte Adriatique, en avril 2005. Il avait en effet découvert que les astronomes parlaient, dès 2004, d'un bouleversement qui se ferait sentir, dans tout le système solaire, à cause de l'arrivée de cette planète. Depuis, on constate l'intensification du rayonnement électromagnétique du soleil, un réchauffement spectaculaire de Pluton et sur le pôle Sud de Mars. En 2006 on découvre une nouvelle tâche rouge sur Jupiter après trois gigantesques tempêtes blanches. Un ouragan fait rage au sud de Mars. Tout ceci, pense-t-on, est dû à l'approche de ce corps astronomique. Barbato avait rencontré en personne le Jésuite, deux fois en 2001. Ce dernier lui fit de nombreuses autres révélations. Le SIV avait été créé, à la suite de la rencontre d'Eisenhower avec des aliens, sur la base de Muroc (ancien nom d'Edwards), en Californie, en février 1954. l'évêque de Los Angeles, James McIntyre  assistait à la rencontre. L'évêque McIntyre et l'archevêque de Détroit, Edouard Mooney contribuèrent à créer le SIV et en furent les premiers membres, en transmettant les informations en provenance de USA, au Vatican. Cependant l'affaire prit un autre tour inattendu, lorsqu'un autre groupe d'aliens, de type nordique, manifestement amicaux, contacta directement plusieurs membres du SIV, à plusieurs reprises. Les contacts se firent en majorité aux Etats-Unis, mais certains eurent lieu dans les jardins du Vatican, près de l'Académie Pontificale des sciences, en présence du Pape Pie XII. Ces aliens disaient venir des Pléïades, et mettaient en garde les humains. Par la suite, Jean 23, bénéficia également de leur soutien, mais il choisit, lui aussi, le secret, faisant seulement allusion à une rencontre avec des manifestations angéliques. Adamski a été chargé par les Pléïadiens, d'aller voir le pape mourant, pour tenter d'obtenir de lui, un accord définitif. Ils souhaitaient que le Pape avertisse le monde de leur présence. Mais le Pape pensait que ce n'était pas de son ressort. Cette tentative avortée d'Adamski mit fin aux contacts entre la papauté et les "frères de l'espace".

14:00 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/01/2012

Apocalypse : la fin du monde en 2012… sauf à Bugarach ?

apocalypse 2.jpg

 

Heure exacte de la fin du monde 2012

 

 

On parle actuellement beaucoup du 21 décembre 2012 comme étant la date de la fin du monde. Mais on a rarement entendu des informations sur l’heure exacte à laquelle elle se produira. Voici le résultat d’une recherche menée sur le sujet.

Les Mayas ont dit : « Le cinquième soleil prendra fin le 4 Ahau 3 Kankin (21 décembre 2012), juste avant le coucher du soleil à l’heure de l’Amérique Centrale. ». Un calcul simple permet de savoir à quelle heure exactement arrivera la fin du monde.

L’Amérique Centrale comprend plusieurs pays. Mais celui qui représente le mieux les Mayas est le Guatemala.

En effet, sa monnaie nationale, le Quetzal, fait référence à l’oiseau sacré dont les Mayas utilisaient les longues plumes de la queue comme objets de luxe.

C’est également aux frontières guatémaltèques que se trouve Chichén Itzà, une ancienne ville maya qualifiée comme étant le principal centre religieux maya de la région. Dans cette ville se trouve une pyramide utilisée comme observatoire qui permettait aux Mayas d’étudier le mouvement des étoiles. Cet observatoire permettait aussi de voir la planète Vénus attribuée au dieu kukulcan (dieu principal maya). Il est donc fort à parier que les propose mayas sont basés vis-à-vis de Chichén Itzà.

Le 21 décembre 2012, à l’heure de l’Amérique Centrale, le coucher du soleil arrivera à 17h39. Nous serons donc déjà le (samedi) 22 décembre 2012 aux environs de 00h30, heure française, quand la fin du monde se produira.

 

 

Les Mayas et le Cinquième Soleil

Tout aurait commencé le 11 août 3114 avant J.-C. Ce serait, selon les Mayas, la date de la création de l'Univers, correspondant à l'apparition de la planète Vénus au-dessus de l'horizon terrestre. Cette année zéro marque le début du premier cycle dans le calendrier des Indiens d'Amérique centrale.

Chez eux le temps s'écoulait en « kin » (1 jour), « uinal » (20 jours), « tun » (360 jours), « katun » (7 200 jours), « baktun » (144 000 jours). Nous serions actuellement dans un cycle long, le même que celui qu'ont connu les Mayas, appelé le « Cinquième Soleil ». Sa fin surviendrait le 21 décembre 2012, juste avant le coucher du soleil. Les astronomes prévoient que, à ce moment précis, Vénus disparaisse sous l'horizon occidental pour laisser la place aux Pléiades.

 

Un nouveau cycle ?

Il n'en fallait pas beaucoup plus pour que certains imaginent la fin du monde à cette date, alors que les Mayas n'ont, semble-t-il, rien prédit de tel. Tout juste annoncent-ils l'émergence d'un nouveau cycle - que des spécialistes situent d'ailleurs au solstice d'hiver 2014.

La crainte que le temps ne finisse au terme d'un cycle où tout serait détruit se retrouve dans toutes les cultures. Pour les Babyloniens, il s'agissait du déluge, pour les chrétiens, de l'Apocalypse, et, chez les hindous, Shiva s'en chargeait.

 

 

Apocalypse : la fin du monde en 2012… sauf à Bugarach ?

 

Certains croient que notre dernière heure arrivera dans un an jour pour jour. Seul un village de l'Aude échapperait à ce destin funeste prédit par les Mayas.

Après Limoux, Couiza. Au centre, tourner à gauche, direction Rennes-les-Bains. Suivre l'unique route, qui grimpe sur une dizaine de kilomètres. On arrive à : Bugarach.

Ce serait l’endroit qui va échapper à l’apocalypse !

. La prédiction ne doit rien à saint Jean l'Évangéliste, elle s'inspire du calendrier maya, qui se termine le 21 décembre 2012. Et, après cette date, le déluge.

Aujourd’hui au journal télévisé français, on entendait le Maire de l’endroit se plaindre :

Certaines personnes vont jusqu’à vendre des pierres de l’endroit, via internet, pour se protéger soi-disant de l’apocalypse ou du déluge !

Ne tombons pas dans l’hystérie, il nous faut raison garder, mais face à d’autres qui réfutent tout en bloc, tâchons tout de même de faire la part des choses …

 

Une éruption solaire de classe M9 observée ce matin (26/01/2012)

La classe M est l’avant-dernière de l’échelle de notation des éruptions solaires (avant la classe X) et chaque classe est notée de 1 à 10, autant dire qu’il s’agit d’un phénomène plutôt rare (le dernier remonte à 2005). Une partie de la matière éjectée par le soleil s’est dirigée vers la Terre et les capteurs du NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) ont  en effet observé un pic notable de protons.

 

 

SELON LA NASA

 

 

 

Question : Y a-t-il des menaces pour la Terre en 2012 ? De nombreux sites Internet disent que le monde prendra fin en décembre 2012 ?
Réponse : Rien de mal n’arrivera à la Terre en 2012. Notre planète s’en sort très bien depuis plus de 4 milliards d’années, et aucun scientifique crédible dans le monde entier n’est au courant d’une menace associé à 2012.

 

Q : Quelle est l’origine de la prédiction qui annonce que le monde prendra fin en 2012 ?

 

R : L’histoire a commencé avec des affirmations annonçant que Nibiru, une supposée planète découverte par les Sumériens, se dirigeait vers la Terre. Cette catastrophe a été initialement prévue pour mai 2003, mais quand rien ne c’est passé, la date de fin du monde a été reportée à décembre 2012. Ensuite, ces deux fables ont été reliées à la fin d’un cycle de l’ancien calendrier maya, au solstice d’hiver en 2012 – d’où la date de fin du monde du 21 décembre 2012.

 

Q : Est-ce la fin du calendrier maya en décembre 2012 ?
R : Tout comme le calendrier que vous avez sur le mur de votre cuisine ne cesse pas d’exister après le 31 décembre, le calendrier maya ne cessera pas d’exister le 21 décembre  2012. Cette date correspond à la fin du calendrier dit de « long compte », mais – tout comme votre calendrier recommencera le 1er janvier – une autre période de long compte » commencera pour le calendrier maya.

 

Q : Des phénomènes impactant la Terre pourraient-ils se produire lors d’un alignement planétaire ?
R : Il n’y a pas d’alignements planétaires prévus dans les prochaines décennies, la Terre ne traversera pas le plan galactique en 2012, et même si ces alignements devaient se produire, leurs effets sur la Terre seraient négligeables. Chaque décembre la Terre et le soleil s’aligne avec le centre approximatif de la Voie Lactée, mais cet événement annuel n’a aucune conséquence.

 

Q :Y a t-il une planète ou naine brune appelée Nibiru ou Planète X ou Eris qui se rapproche de la Terre et menace notre planète de destructions massives ?
R : Nibiru et les autres histoires de planètes capricieuses sont un canular issu d’Internet. Il n’y a aucune base factuelle pour ces « révélations ». Si Nibiru ou la Planète X étaient réelles et se dirigeaient pour une rencontre avec la Terre en 2012, les astronomes les auraient suivies depuis, au moins, les dix dernières années, et elles seraient désormais visibles à l’œil nu. Évidemment, elles n’existent pas. Eris est réel, mais c’est une planète naine, similaire à Pluton, qui restera dans le système solaire externe; au plus proche elle peut venir à environ 4 milliards de miles de la Terre.

 

Q : Quelle est la théorie du renversement polaire ? Est-il vrai que la croûte terrestre ferait une rotation de 180 degrés autour du noyau en quelques  jours voire quelques heures ?
R : Une inversion de la rotation de la Terre est impossible. Il y a des mouvements lents des continents (par exemple, l’Antarctique était près de l’équateur il y a des centaines de millions d’années), mais cela n’a aucun rapport avec ces histoires d’inversion des pôles. Cependant, de nombreux sites catastrophistes utilisent cet appât pour tromper les gens. Ils affirment qu’il existe une relation entre la rotation et la polarité magnétique de la Terre, qui se déplace de façon irrégulière, avec une inversion magnétique ayant lieu tous les 400 000 années en moyenne. Autant que nous le sachions, un tel renversement magnétique ne causerait aucun dommage à la vie sur Terre. Et une inversion magnétique est très peu probable dans les millénaires à venir, de toute façon.

 

Q : La Terre coure-elle le danger d’être frappé par une météorite en 2012 ?
R : La Terre a toujours été soumise à des impacts d’astéroïdes et de comètes, bien que les grands impacts soient très rares. Le dernier grand impact date de 65 millions d’années, et c’est ce qui a conduit à l’extinction des dinosaures. Aujourd’hui les astronomes de la NASA mènent une étude intitulée l’Enquête Spaceguard afin de trouver les grands astéroïdes géocroiseurs longtemps avant qu’ils frappent. Nous avons déjà déterminé qu’il n’y a pas de menace d’astéroïde aussi grand que celui qui a provoqué la disparition des dinosaures. Tout ce travail est fait ouvertement, et ses découvertes sont publiées quotidiennement sur le site NEO Program Office de la NASA, afin que vous puissiez voir par vous-même que rien n’est prévu pour nous frapper en 2012.

 

Q : Que pensent les scientifiques de la NASA des annonces d’apocalypse pour 2012 ?
R : Pour toute annonce de désastres ou de changements dramatiques en 2012, où est la science ? Où sont les preuves ? Il n’y a personne, et pour toutes les assertions de fiction, qu’elles soient faites dans des livres, des films, des documentaires ou sur Internet, nous ne pouvons pas changer ce simple fait. Il n’existe aucune preuve crédible concernant ces affirmations annonçant ces événements inhabituels pour décembre 2012.

 

Q :Y a-t-il un danger de tempêtes solaires géantes prévus pour 2012 ?
R : L’activité solaire a un cycle régulier, avec des pics d’environ tous les 11 ans. À l’approche de ces pics d’activité, des éruptions solaires peuvent provoquer une interruption des communications par satellite, bien que les ingénieurs apprennent à construire des appareils électroniques qui sont protégés contre la plupart des tempêtes solaires. Mais il n’ya pas de risque particulier associé à 2012. Le prochain maximum solaire se produira dans la fenêtre 2012-2014, et il est prévu comme un cycle solaire moyen, pas différent de celui des cycles précédents observés dans l’histoire.

 

12:48 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/01/2012

Quelle serait la vraie date de la fin du monde ?

Le grand secret des Papes

 

Le christianisme n’aurait que six ou sept siècles d’existence

 

Auparavant, en Europe, le paganisme régnait en maître, mais après le passage d’une comète à faible altitude, tout a été détruit, inondé sous des torrents de boue.

Les valeurs spirituelles ont été bafouées, la société est tombée en pleine déliquescence.

Les grands prêtres ont pris le pouvoir et on réécrit l’histoire. Des chroniques latines en témoignent.

En une ou deux générations, la population décimée par les épidémies n’avait plus aucun souvenir de ce qui s’était réellement passé.

Le clergé mithraïste a repris la situation en main, et dans la vallée du Rhône relativement épargnée par le cataclysme, les prêtres gallo-romains ont pris le pouvoir.

Il en aurait résulté la première papauté d’Avignon. Car Rome avait pratiquement été rayée de la carte, ensevelie sous des mètres de sédiments.

Des documents relatifs à cela seraient conservés dans les archives secrètes du Vatican.

 

????????????????????

 

Pour comprendre 2012, il faut se référer au calendrier Maya, mais aussi Aztèque et sans doute d'autres similaires.

La précision mathématique et astronomique est incroyable pour des êtres que l'on croyait inférieurs !

 Comment, à l'époque des débuts du christianisme, pouvait-on prétendre que ces civilisations ignoraient les fondements de l'Univers ?

 Pourquoi leur avoir infligé ce Moyen Âge religieux, n'apportant que des contradictions sans preuve ? Le rôle castrateur des religions a fait plus de ravages pour notre évolution qu'un basculement planétaire. Les prétendus sacrifices humains sont des histoires liées à l'invasion des catholiques.

 

 

LES MAYAS

 

La région maya correspond à la presqu'île du Yucatan, au Guatemala, à Belize et à une partie des états actuels du Salvador et du Honduras. La civilisation maya est apparue dès -1600. Ils descendraient des Olmèques, mais ils furent malgré tout contemporains et commercèrent ensemble. Leur apogée s'est étendue de 250 à 700. Contrairement à presque toutes les autres civilisations précolombiennes, ils développèrent un système d'écriture. Celui-ci, très complexe, permit, une fois déchiffré, de comprendre un peu mieux les dynasties et les grandes périodes de la civilisation maya.

Les Toltèques, venus du Nord, s'installèrent au nord de la ville actuelle de Mexico. Sous la domination de Tezcatlipoca, l'empire Toltèque domina tout le Mexique central et influença les Mayas.

Les Aztèques, eux, se sont établis dans le sud du Mexique actuel vers 1200 apr. J.C. En 1345, ils fondent la ville de Mexico. Ils possèdent aussi une écriture.

ASTRONOMIE ET MATHÉMATIQUES :

Les Mayas eurent, en astronomie, une idée très précise du mouvement du Soleil, de la Terre et d'autres planètes. Ils estimèrent l'année solaire à 365,242 000 jours, chiffre très proche de celui de l'année tropique. Ils obtenaient la même précision en ce qui concerne une lunaison qu'ils estimaient à 29,53086 jours pour une lunaison moyenne.

La manière dont comptaient les Mayas. Comme les autres peuples d'Amérique centrale précolombienne, ils utilisaient une numérotation vigésimale - base 20 et non 10 comme nous : vingtaines et puissances de vingt.

Les Mayas avaient inventé le zéro alors que l’occident a dû attendre le moyen âge pour en « hériter » des Arabes qui le tenaient eux-mêmes des savants de l’Inde.

 

! ! ! ! ! ! !

Ce qui pourrait arriver en 2012, basé sur des données très ancienne et très particulièrement celles des Mayas et leurs ancêtres les Toltèques.

Les Mayas ont mis au point un calendrier qui détaille les différentes étapes de l’évolution de la conscience pour la planète Terre, en relation avec la galaxie et l’univers, ce qui veut dire que ce calendrier cosmique représente le schéma de base de l’évolution de la vie sur une planète et cela partout dans l’univers.

 

Le calendrier cosmique

 

Le temps dans une galaxie peut-être plus long que le temps dans une autre galaxie,

ce qui veut dire que notre galaxie peut-être plus jeune ou plus veille qu’une autre.

Il y a des millions de galaxies dans l’univers, des milliards même, et le temps dans notre galaxie, si les mayas sont corrects, nous allons aboutir bientôt à  la fin de l’évolution de notre galaxie, ce qui ne veut pas dire fin du monde, loin de là , notre galaxie est une fleur de l’univers qui est sur le point d’éclore.

 

Le passage d’un cycle à  l’autre équivaut à  une accélération du temps par vingt, ce qui veut dire que la durée du temps lors de la création de la Terre, de la Galaxie, et du monde vivant cellulaire est vingt fois plus lent que lors de l’ère Mammalienne qui a commencé il y a 850 millions d’années. Ce n’est pas une multiplication du temps, car le temps ne se soustrait pas lui même, c’est l’idée de bâtir une pyramide.

Imaginez que la pyramide du temps fonctionne de cette manière:

Quand vous passez d’un étage à  l’autre de la pyramide, vous mettrez 20 fois moins de temps à  le construire que l’étage précédent, soit parce que les étages se rétrécissent petit à  petit, soit parce que vous avez acquit le savoir nécessaire et savez exactement comment il faut bâtir la pyramide lors de la construction de la base.

 

Chaque étage évolue aussi en fonction de l’autre, c’est à  dire que quand un nouvel étage est construit les étages en dessous bénéficieront aussi de l’évolution temporelle.

A l’heure actuelle nous avons passé 8 cycles temporels, ce qui équivaut à  20 x 20 x 20 x 20 x 20 x 20 x 20 x 20 x t. (temps), qui est le cycle galactique et qui ne dure seulement que 12.8 années, ce cycle à  commencé en 1999.

Quand nous sommes passés en l’an 2000, le temps s’est multiplié par 20 et nous voyons aussi que les évènements se sont multipliés, et que internet a grandit incroyablement, voila l’ère galactique, mais ce n’est pas la fin, il nous reste une dernière étape cosmique qui elle démarre le 28 Octobre 2011 et qui finit le 21 Décembre 2012. Un cycle de seulement 260 jours ( en rapport avec Vénus très certainement, 13 x 20 = 260

 

 

13:49 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/01/2012

DE RETOUR !

Me voici enfin de retour.

Ayant déménagé vers un autre pays européen, je pensais ne plus avoir accès à mon blog, mais grâce à la gentillesse de l'équipe "skynet", je vais à nouveau pouvoir publier quelques nouvelles...

Et Dieu sait s'il y en a des nouvelles depuis lors !

Les catastrophes se sont accumulées.

(la liste serait trop longue ici à énumérer)

En ce moment, nous subissons des problèmes de réceptions: SMS, radios, etc...

Probablement dûs aux phénomènes d'éruption en cours sur notre soleil.

Selon les spécialistes, « il faut dorénavant s’attendre à subir de trois à cinq cataclysmes par an, dont chacun provoquerait la mort de 50 000 personnes dans le monde. »

------------------------------

 

LE 21 DECEMBRE 2012 N'EST PAS LE JOUR DE LA FIN DU MONDE !

2012 est une date importante dans l’histoire humaine. Elle marque la fin de trois cycles : 26.000 ans, 5 125 ans et 13 ans. Le grand spécialiste américain de l’astrologie Maya, Bruce Scofield, pense que d’après les inscriptions mayas trouvées sur les stèles, le début du cycle de 5 125 ans. C’est à cette date que la planète Vénus était apparue pour la première fois au-dessus de l’horizon terrestre, marquant la naissance du cosmos actuel. Le jour « zéro » du Compte long Maya, correspond au 13 août 3 114 avant notre ère, ce qui correspond à la date du calendrier Julien 584.283. Cette corrélation a été connue grâce à 3 chercheurs : Goodman, Martinez et Thompson (GMT). Nous sommes également dans un cycle de 13 ans qui a débuté le 21 décembre 1999. Ces trois cycles prendront fin le 21 décembre 2012 .

Au lever du Soleil du 21 décembre 2012 et pour la première fois depuis 26.000 ans, le Soleil se lèvera pour se joindre à l'intersection de la Voie lactée et du plan écliptique. Cette croix cosmique est considérée comme une incarnation de l'Arbre Sacré, l'Arbre de la Vie, un arbre reconnu dans toutes les traditions spirituelles du monde. A ce moment-là notre planète est censée enregistrer de très violents séismes terriblement dévastateurs.

Le 20 mai 2012 il y aura une Éclipse annulaire du Soleil, le 6 juin 2012 ce sera le Second et dernier transit de Vénus du siècle, le 13 novembre 2012 nous pourrons voir une Éclipse totale de Soleil ( visible dans le nord de l'Australie et dans le Pacifique sud ) puis le 21 décembre ce sera la fin du grand cycle 13-baktun dans le calendrier maya (soit plus de 5125 ans

 

--------------------------------------

 

LA BIBLE

Il y a un an, les dirigeants du G8 (des huit plus grands pays industrialisés) déclaraient que l’économie mondiale était en « bonne condition ». Mais selon un grand analyste financier, en moins d’une année, « les perspectives se sont obscurcies de façon spectaculaire.

Un récent rapport des Nations unies conclut que les chefs d’Etat, les directeurs des firmes financières, les conseillers des gouvernements et les citoyens moyens partagent la même inquiétude croissante, au sujet des développements sociaux et économiques qu’ils ne peuvent plus contrôler.

En moins d’une année, le prix du pétrole brut a doublé, le baril de pétrole est passé de 70 dollars américains à plus de 140 dollars. Cela s’est répercuté sur les prix de l’alimentation qui ont grimpé, en raison des populations croissantes en Inde et en Chine. En outre, les réserves de nourriture ont été ravagées par des mauvaises conditions climatiques inattendues : de grandes sécheresses et des inondations dans les régions productrices de grains et de riz en Australie, en Afrique du Sud, en Asie du Sud-Est et en Amérique. La flambée des prix de l’alimentation a provoqué des émeutes dans certains pays, allant jusqu’à menacer la stabilité politique.

Les prix des produits pétroliers et des métaux précieux grimpent en flèche, en raison de la demande croissante par rapport aux réserves limitées, et même en diminution. La crise financière des prêts immobiliers aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne s’étend, et menace d’engloutir l’économie des autres nations de par le monde.

Pourquoi tous ces événements éclatent-ils en même temps ? cela va-t-il nous mener ? Pourquoi ces événements catastrophiques arrivent-ils maintenant ?

Les experts tentent de découvrir les raisons et les solutions, mais aucun d’eux ne semble réellement comprendre ce qui se passe, ni jusqu’où ces événements nous conduiront. Pourtant, il existe une source qui révèle le sens de tout ce qui se passe aujourd’hui, sur la scène mondiale. La Bible explique pourquoi ces événements arrivent, ils nous conduiront et qui en sera affecté.

Beaucoup de nos contemporains pensent que la Bible n’est ni plus ni moins qu’un recueil de mythes et d’histoires. Et pourtant, elle contient toute une série d’avertissements prophétiques détaillés, qui sont en train de s’accomplir, aujourd’hui !

-------------------------------

Dans un prochain article, nous reviendrons au vif du sujet, ce qui nous attend réellement en décembre cette année !

 

14:46 Écrit par Georges Le Belge | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |