14/02/2012

Les différents crânes recensés ( 2/13 )

 Le crâne de cristal de Londres

Conservé au British Museum, le crâne de cristal de Londres a une histoire plutôt trouble. Sa première apparition remonterait au milieu des années 1890, alors qu’un certain E. Boban déclare l’avoir acheté à un mercenaire mexicain, ce dernier aurait trouvé le crâne dans une cité maya localisée au Mexique. Boban essaya d’abord de le vendre à la Smithsonian Institution, et ensuite à la compagnie Tiffany's de New York, qui l’acheta. Le musée lui racheta en 1898 pour l’exposer comme artefact précolombien. Nous savons aujourd'hui que Boban l'a acheté en Allemagne, sachant bien qu'il s'agissait d'une réplique.

L’étude du crâne révéla des traces de meule, ce qui permis au expert de le considérer comme « post-colombien », mais de nouvelles études, plus récentes, ont permis de prouver que le cristal avait été travaillé avec des outils en métal, matériel qui était complètement inconnu aux sociétés sud-américaines de l’époque. Toutes les pistes semblent indiquer qu’il aurait été sculpté  en Europe dans le but d’être vendu aux collectionneurs. Depuis le mois de janvier 2005, il est officiellement considéré comme un faux. Ce crâne est constitué d’un seul morceau de cristal de quartz brésilien et il n’était pas translucide, mais opaque.  

 

09:21 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.