07/04/2012

Le trou noir

Ce qu’on pensait en 2006 :

 

Le phénomène très spectaculaire de l'inversion des pôles magnétiques terrestres ne se produirait pas de façon aléatoire comme le pensaient jusqu'ici les scientifiques. Les travaux de l'université de Calabre penchent plutôt pour une sorte de « mémoire » de la Terre, qui reproduirait l'inversion selon une distribution temporelle particulière.

C'est déjà arrivé quelques centaines de fois en 160 millions d'années… Quand le Nord devient Sud, on parle d'inversion des pôles magnétiques. La dernière fois, c'était il y a 780 000 : un événement appelé inversion Brunhes-Matayama. A quand le prochain épisode ?

Ce phénomène naturel, parmi les plus étonnants qui soient, est étudié depuis longtemps et la question est presque d'actualité. En effet les conséquences sont immenses même si le processus n'est pas instantané, l'inversion complète de polarité de la planète pouvant prendre plusieurs centaines d'années. Pendant une durée très courte, au moment de l'inversion totale, on assiste à une disparition du champ magnétique terrestre et la planète ne se trouve plus protégée des radiations venant de l'espace. Le bombardement cosmique aurait ainsi entraîné par le passé des extinctions massives d'espèces ainsi que l'apparition de nouvelles. Or, un certain nombre de données, comme l'affaiblissement du champ magnétique total constaté depuis plus d'un siècle pourrait laisser présager d'une possible inversion magnétique d'ici quelque milliers d'années.

(note :  depuis  peu, on sait que le phénomène est en cours actuellement)

 

 

 

Et aujourd’hui ?

 

Le trou noir :

 

http://www.dailymotion.com/video/x9v2jd_les-mayas-et-l-inversion-des-poles_news

 

 

19:24 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

05/03/2012

Les prédictions pour le 21-12-2012

Les prédictions annoncent de grands changements ou des événements cataclysmiques pour le 21 décembre 2012.  

Cette date marquerait la fin des 5.125 années du compte long du calendrier maya.

Divers alignements astronomiques et formules numérologiques concernant cette date ont été proposés.

Cette date marquerait le début d'une nouvelle ère au cours de laquelle la Terre et ses habitants connaîtront une transformation spirituelle ou physique.

Selon d'autres sources, le 21 décembre 2012 marquerait la fin du monde ou une catastrophe similaire.

Parmi les différents scénaris évoqués on peut citer un maximum du cycle solaire ou une collision de la Terre avec un trou noir, un objet géocroiseur ou l'hypothétique planète Nibiru.

 

Géocroiseur :

Définition :    Astéroïde qui croise l’orbite de la Terre.

En juin 2004, Apophis, un astéroïde d'environ 270 m de diamètre pour une masse de 27 millions de tonnes a été découvert par les astronomes. Dans sa course autour du soleil, cet astéroïde croise deux fois l'orbite terrestre, menaçant directement notre planète d'une collision cataclysmique.

Après maints calculs la date serait reportée à 2036.

Ce qui ne nous met pas à l’abri d’une nouvelle découverte par les astronomes !

 

Trou noir :

Le trou cosmique ultime formé lorsqu'une étoile super géante très massive explose en supernova à la fin de sa vie. L'explosion crée un point super dense dans l'espace dont rien ne peut échapper à l'attraction gravitationnelle. Pour créer un trou noir, une étoile doit avoir une masse d'au moins 60 masses solaires, ce qui donnera un trou noir d'environ 3 masses solaires. Les trous noirs peuvent être décelés par les effets qu'ils provoquent sur les étoiles environnantes. On pense que le centre de la plupart des galaxies, y compris la nôtre, abritent un trou noir super massif qui a du aspirer des milliers d'étoiles.

Nibiru  -  la constante de Ninive

http://www.artivision.fr/docs/Ninive.html

 Prochain article:

Que nous réserve le 24ème cycle solaire ?

12:22 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01/03/2012

Le treizième crâne ce cristal

« La tradition maya nous enseigne que, lorsque « le treizième Crâne de Cristal » sera découvert, le « Secret de la Vie » sera révélé.

Il y a de cela 1 an et demi, grâce à des documents d’origine « templiste » datant du XIIIème siècle, l’auteur de ce qui suit a été le témoin oculaire de l’invention-découverte d’un « Crâne de Cristal » enfoui en Terre provençale. Ces documents appartiennent à un groupe de personnes qui forment un cercle très secret. Jusqu’à présent, pour diverses raisons, cette information ne circulait qu’au travers du philtre restreint de ce cénacle. Cependant, suite à certaines récentes découvertes, le temps semble venu de la partager avec un plus large public.

Le présumé “treizième” crâne de cristal aurait été découvert en 2003 à Blauvac dans le Var, à quelques mètres de Notre-Dame des Neiges et non loin de Notre-Dame des Anges.

Il est important de savoir que le crâne découvert récemment est bien « LE TREIZIÈME ».

Effectivement, depuis sa découverte, de très importantes révélations au niveau de la géographie sacrée de notre planète, initiées avec des enseignements d’Entités Stellaires, ont été offertes en évidence. Cette géographie sacrée fait apparaître qu’un vaisseau vibratoire/merkaba a intégré la Terre provençale, il y a de cela de très nombreux siècles, et par effet de proximité, il a provoqué une induction initiatique générant un « effet Génésis », ainsi que l’installation programmée d’une grille christique conscientisée par le travail spirituel de cœurs oeuvrant pour que le Plan de Lumière s’établisse sur notre Terre Mère, (ce qui pourrait expliquer la venue en Provence de la grande Initiée Sainte Marie-Madeleine.)

Tout laisse à penser qu’un Plan intemporel a été préparé par des Initiateurs issus d’univers parallèles, et cela en vue de sa réalisation durant l’Ère du Verseau, d’où la teneur des prophéties des Mayas, peuple initié qui devait sans aucun doute connaître cette véritable « Apocalypse-Révélation ».


Pour des raisons de sécurité, l'adresse précise à Carcassonne du site où serait actuellement entreposé le présumé treizième crâne de cristal ne peut pour le moment être révélée. Par ailleurs, certaines de ses caractéristiques ne doivent pas non plus être connues du grand public. Ce crâne mesure 22 cm et pèse 6,100 kg. Il est composé de deux morceaux : le haut de la tête avec la mâchoire supérieure d’un côté, la mâchoire inférieure de l’autre ; ces deux morceaux sont taillés dans le même bloc de cristal et s’emboîtent parfaitement l’un dans l’autre. Tout comme les autres crânes déjà répertoriés, celui-ci ne porte aucune trace d’usinage.


Selon Raymond Spinosi, qui se rend régulièrement à Carcassonne pour participer aux travaux d’étude du crâne, celui-ci possède des propriétés subtiles très particulières permettant d’influencer à distance tous les autres crânes de cristal ; c’est ce qui l’a conduit à affirmer qu’il s’agit bien du treizième crâne, du "Crâne Maître".

Son équipe de travail a commencé à mettre au point une technique s'appuyant, entre autres, sur l'influence de certaines constellations susceptibles d'influencer avantageusement les qualités médiumniques des participants réunis autour du crâne, qui semble lui-même bénéficier des apports cosmiques de ces configurations.

Lors de la dernière réunion (avril 2005), des fluides subtils ont commencé à se manifester à travers le crâne, et tous les membres de l’équipe sont profondément convaincus qu'à terme, le message consigné dans ce récepteur intemporel par des Êtres très évolués, sera à même d'être révélé.

Raymond ajoute que, depuis qu’il a participé à la découverte de cette merveille prodigieuse, de très heureux bouleversements spirituels sont intervenus dans son existence, et que des mémoires stellaires ont commencé à émerger du plus profond de sa conscience ancestrale...

07:38 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/02/2012

Hypothèses sur la fabrication des crânes :

La technique de fabrication de certains des crânes de cristal reste totalement inconnue, même pour la science moderne. Même si un crâne semblable peut facilement être machiné, des traces d’outillage et de polissage seront toujours présentes, même avec la technologie d’aujourd’hui. Fait aberrant, les sculpteurs de cristal modernes prennent toujours en compte l'axe ou l'orientation de la symétrie moléculaire du cristal, car s'ils le taillent "contre le grain", celui-ci se brise systématiquement -- même si le laser ou d'autres méthodes ultramodernes de découpage sont utilisées. Or, plusieurs des crânes retrouvés ont été taillés contre le grain, sans respecter l’axe du quartz. L'hypothèse la plus probable selon certains experts pour ce qui concerne la construction du crâne est qu'il aurait été grossièrement taillé avec des diamants, et que le travail de finition aurait ensuite été méticuleusement réalisé grâce à une solution de sable de silicium et d'eau. Cette épuisante besogne -- si on admet qu'il ait pu être fabriqué de cette façon -- aurait requis jusqu'à 300 années d'effort pour un homme seul.  

Prochain article: le treizième crâne de cristal

15:15 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/02/2012

Les différents crânes recensés 5/13 – 6/13 – 7/13

Le crâne de cristal de Nick Nocerino (Sha-Na-Ra)     5/13

 

Ce crâne est fait en cristal de roche un peu laiteux. Façonné avant l’âge des Aztèques, Sha Na Ra, comme tous les crânes de cristal anciens, a beaucoup d’histoires à raconter. Il a été trouvé lors d’une exploration archéologique à Guerrero, au Mexique vers la fin des années 1990. C’est Nick Nocerino qui aurait su où trouver ce crâne et qui aurait indiqué aux archéologues, de bons amis à lui, où chercher. Il aurait été un outil chamanique ; sa fonction est d’accumuler et de communiquer la connaissance, d’établir des connections avec l’inconscient, d’ouvrir des portails vers d’autres dimensions et de stimuler la guérison. La famille des Nocerino a toujours été captivée par la magie blanche. D’ailleurs Nick commença à rêver aux crânes de cristal, aussi bien endormi que réveillé, longtemps avant de connaître leur existence réelle. Selon ses dires,  les crânes lui donnaient des visions et c’est pourquoi, au cours de sa quête, il toucha à neuf des supposés crânes de cristal.

Nocerino, maître chaman lui-même, comprenait le mystère et la puissance des cristaux de roche naturels. Il les considérait comme des « dons » de la nature à ceux et à celles qui désirent ouvrir la Porte à la connaissance de Soi et à l’accomplissement personnel ; à ceux et à celles qui désirent affiner leurs compétences dans l’art de la guérison ou qui désirent accroître leurs facultés psychiques. 

Nick Nocerino disait, « Un crâne de cristal véritable sait comment établir un rapport avec notre esprit, avec notre force vitale, et il peut immédiatement étendre cette énergie, cette force ». Il continuait par expliquer que l’extension de cette énergie vitale se multiplie beaucoup plus avec un crâne de cristal qu’avec des crânes d’autres minéraux. Nick expliquait aussi que les crânes de cristal forment un lien spécifique et étroit avec ceux et avec celles qui leurs sont proches, partageant de l’énergie et de l’information et communiquant des messages avec eux. Ce crâne serait encore considéré comme authentique.  

 

 

Le crâne de cristal synergie    6/13

 

Considéré par quelques experts comme étant authentique et probablement un des plus représentatif crâne de cristal, ce dernier est un artéfact de 15,5 kg et serait la représentation de la tête d’un grand homme adulte. Il est lui aussi taillé dans un seul et même bloc de cristal translucide. Ce crâne aurait été acquis par un homme d’affaire européen, prénommé George, passionné d’alpinisme, qui voyageait alors en Amérique centrale. Il le reçut en cadeau d’un vieil homme mourant d’origine amérindienne chez qui il avait séjourné quelques temps, dans un petit village situé dans la cordillère des Andes, près des frontières du Chili, du Pérou et de la Bolivie. Il lui fût expliqué que le crâne aurait été caché peu après le début de la colonisation espagnole, et qu’une vieille femme lui avait donné alors qu’il était encore jeune. Ce crâne était un artéfact d’une civilisation aujourd’hui disparue et un objet de culte des plus importants.

 

Après plusieurs années, George remis le crâne à Sherry Whitfield Merrell, une passionnée de l’ésotérisme qui est depuis la propriétaire légitime du crâne. Elle parcourt le monde en compagnie du crâne, participant à des rencontres sur l’ésotérisme et la spiritualité.

 

 

Le crâne du Texas, ou « Max »    7/13

 

Ce crâne serait possiblement un des 13 crânes de cristal authentique et est la propriété de JoAnn Parks, une femme habitant Houston, aux États-Unis. Son histoire est des plus mystérieuses, parce que sa provenance demeure inconnue. Tout ce que nous savons c’est qu’il aurait été volé dans une tombe au Guatemala entre 1924 et 1926 et que sa découverte serait restée secrète pendant une longue période de temps. Il aurait été utilisé par les prêtres Mayas pour la guérison, des prières et plusieurs autres types de rituels. Il est l’un des deux anciens crânes de cristal sur lesquels le British Muséum a fait des recherches en 1996 (l’autre étant Sha-Na-Ra).

 

Comme avec les autres crânes, beaucoup de personnes qui entrent en contact avec « Max » sentent qu’il vient d’une autre dimension et qu’il était utilisé par des anciennes civilisations telles que l’Atlantide ou la Lémurie, pour entretenir un contact inter dimensionnel entre les Etres des Etoiles et la race humaine. Il fait le tour de nombreux musée, partout à travers le monde, lors d’expositions thématiques.  

 

 

 


 

19:55 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les crânes viennent pour nous aider

 Un des prêtres Mayas, un shaman, ou « gardien des jours » a dit:

Les yeux de la civilisation moderne ne voient qu’une courte étendue de temps.

Pour l’esprit occidental, cinq cents ans, cela paraît long. Mais cinq cents ans, ce n’est rien aux yeux des Mayas.

Il est écrit dans le temps et dans la mémoire des Indiens que notre soleil se lèvera à  nouveau. Mes ancêtres, les Itzas (un groupe de Mayas qui vivaient au Yucatan), ont prophétisé que la connaissance des Mayas reviendra.

La prophétie dit que nous rétablirons notre culture, ses arts, sa science, ses mathématiques et sa religion, parce que tout cela est fondé sur la connaissance cosmique, la connaissance qui nous a été donnée par nos ancêtres. Il est dit que la connaissance Maya resurgira, et aujourd’hui déjà , vous commencez à  voir comment cette connaissance revient.

Nous tiendrons bientôt notre premier rassemblement au Guatemala et cela fait partie de nos prophéties : les gens vont essayer de comprendre la civilisation maya. Parce que l’humanité d’aujourd’hui est dans une situation dangereuse. Parce que la culture actuelle qu’ils nous apportent, les Européens, n’est pas bonne pour l’humanité. Et nous pouvons voir ces choses mauvaises dans la culture commune. Aujourd’hui nous n’avons plus de respect pour beaucoup de choses qui existent, comme le vent, les nuages, les rivières, toutes sortes de choses. Nous n’avons plus de respect pour l’humanité. A cause de cela, la culture commune n’est pas bonne, parce qu’on ne sait pas comment.

On n’a pas compris le respect pour tout ce qui existe. C’est pour cette raison que nous nous réunissons à  nouveau et que nous commençons à  parler. Parce que les Mayas possédaient la culture cosmique et ils la comprenaient, et c’est pour cela qu’il y a chez eux un respect pour tout ce qui existe.

La prophétie des Itzas est qu’ils vont revenir, avec la connaissance des Itzas, parce que c’est la connaissance cosmique. Nous commençons maintenant à  pratiquer nos cérémonies, mais dans l’avenir nous ferons bien d’autres cérémonies, parce qu’ils commencent à  revenir et que les gens vont s’ouvrir et essayer de comprendre la culture cosmique du peuple Maya.

 

 

Les crânes viennent pour nous aider, parce que cela fait partie des prophéties. Cela fait partie de ce dont les gens ont besoin, et les crânes viendront pour être rétablis à  l’endroit de leur origine. Et bientôt les Mayas vont déposer les crânes…Parce qu’ils ont besoin de revenir à  leur endroit d’origine. Ils ont besoin de revenir là  au sommet des pyramides. Et à  nouveau les prêtres Mayas vont prier et travailler avec le cristal, parce que c’est seulement de cette façon que cette énergie positive peut sortir du centre sacré, et alors cette énergie va se répandre aux autres centres sacrés et ensuite dans le monde entier.

09:04 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

15/02/2012

Le message des crânes de cristal à l’humanité :

 

Voilà  l’histoire et le message des crânes selon les descendants des peuples amérindiens:

Au commencement, il existait 12 mondes où une vie humaine était présente. La Terre était appelée « la planète des enfants ». Les onze autres mondes ont rassemblé leurs connaissances dans une sorte d’ordinateur holographique, les crânes de cristal. Ces «Anciens» ont amené ces crânes sur Terre et ont fait don de la connaissance aux hommes. Ils aidèrent les hommes à  construire quatre grandes civilisations : Lémurie, Mu, Mieyhun et l’Atlantide. Les 13 crânes étaient conservés dans une pyramide appelée « l’Arche ». Plusieurs civilisations ont été les gardiennes de l’Arche : les Olmèques puis les Mayas et enfin les Aztèques. Ces derniers en auraient fait un
mauvais usage. Les crânes furent dispersés par les prêtres Aztèques après la conquête espagnole. Ils devaient rester séparés car leur pouvoir collectif était trop puissant pour être utilisé avec sagesse par l’homme. Le message des crânes est tout à  fait d’
actualité.

Les Mayas utilisaient les cristaux dans leurs statues. Dans un petit temple, il a été découvert un piédestal constitué d’une substance brillante ressemblant au verre. Les indigènes disent que « leurs ancêtres ont connu le cadeau de la pierre de vision ». Tous les temples Incas et les complexes de pyramides des Mayas étaient situés sur des lignes d’énergie de la terre. Non seulement la connaissance, mais aussi la conscience réelle et les énergies émotives des individus peuvent être stockées dans les cristaux. Ils peuvent aussi capturer une pensée humaine et la retransmettre sous forme d’images. Les cristaux peuvent penser et fonctionnent comme un grand cerveau. Les
prêtres mayas utilisaient les crânes lors de cérémonies dont la signification nous échappe. Beaucoup de peuples autochtones parlent de leurs propriétés magiques et curatives, mais personne ne sait vraiment d’où ils viennent ou ce pour quoi ils ont été utilisés. Beaucoup de recherches sont actuellement faites sur les crânes. Cependant, leur origine est toujours un mystère embarrassant. Ils semblent défier toute logique. Tout ce qui est connu actuellement sur le travail lapidaire indique que les crânes auraient dus se briser après avoir été taillés.

08:12 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/02/2012

Les différents crânes recensés ( 2/13 )

 Le crâne de cristal de Londres

Conservé au British Museum, le crâne de cristal de Londres a une histoire plutôt trouble. Sa première apparition remonterait au milieu des années 1890, alors qu’un certain E. Boban déclare l’avoir acheté à un mercenaire mexicain, ce dernier aurait trouvé le crâne dans une cité maya localisée au Mexique. Boban essaya d’abord de le vendre à la Smithsonian Institution, et ensuite à la compagnie Tiffany's de New York, qui l’acheta. Le musée lui racheta en 1898 pour l’exposer comme artefact précolombien. Nous savons aujourd'hui que Boban l'a acheté en Allemagne, sachant bien qu'il s'agissait d'une réplique.

L’étude du crâne révéla des traces de meule, ce qui permis au expert de le considérer comme « post-colombien », mais de nouvelles études, plus récentes, ont permis de prouver que le cristal avait été travaillé avec des outils en métal, matériel qui était complètement inconnu aux sociétés sud-américaines de l’époque. Toutes les pistes semblent indiquer qu’il aurait été sculpté  en Europe dans le but d’être vendu aux collectionneurs. Depuis le mois de janvier 2005, il est officiellement considéré comme un faux. Ce crâne est constitué d’un seul morceau de cristal de quartz brésilien et il n’était pas translucide, mais opaque.  

 

09:21 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/02/2012

L'Atlantide (suite des crânes de cristal 1/13)

Les Atlantes :

Selon la légende, les Itzas, venus de l’Atlantide, ont apporté les crânes avec eux. Atlantide se dit « Atlantiha » en langue maya. Ce qui est intéressant c’est que l’Atlantide a toujours fait parti de la tradition orale des peuples amérindiens. Cette « légende » se retrouve en Amérique du Sud, dans les textes des anciens Sumériens de Mésopotamie et bien sùr dans le Timée de Platon. Comme le déluge, ce mythe semble universel.

A Tula, une métropole des Toltèques, vieille de plus de 1 000 ans, il y a un temple appelé «Temple des Atlantes ». Derrière ce temple, il y a le mur de coatepantliau ou mur serpent, qui est orné de bas-reliefs. Ils représentent une série de serpents avec un crâne humain à  la place de la tête. Les archéologues sont toujours perplexes. Cette construction est dédiée aux «Atlantes». Mais qui sont-ils ?

09:32 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/01/2012

Apocalypse : la fin du monde en 2012… sauf à Bugarach ?

apocalypse 2.jpg

 

Heure exacte de la fin du monde 2012

 

 

On parle actuellement beaucoup du 21 décembre 2012 comme étant la date de la fin du monde. Mais on a rarement entendu des informations sur l’heure exacte à laquelle elle se produira. Voici le résultat d’une recherche menée sur le sujet.

Les Mayas ont dit : « Le cinquième soleil prendra fin le 4 Ahau 3 Kankin (21 décembre 2012), juste avant le coucher du soleil à l’heure de l’Amérique Centrale. ». Un calcul simple permet de savoir à quelle heure exactement arrivera la fin du monde.

L’Amérique Centrale comprend plusieurs pays. Mais celui qui représente le mieux les Mayas est le Guatemala.

En effet, sa monnaie nationale, le Quetzal, fait référence à l’oiseau sacré dont les Mayas utilisaient les longues plumes de la queue comme objets de luxe.

C’est également aux frontières guatémaltèques que se trouve Chichén Itzà, une ancienne ville maya qualifiée comme étant le principal centre religieux maya de la région. Dans cette ville se trouve une pyramide utilisée comme observatoire qui permettait aux Mayas d’étudier le mouvement des étoiles. Cet observatoire permettait aussi de voir la planète Vénus attribuée au dieu kukulcan (dieu principal maya). Il est donc fort à parier que les propose mayas sont basés vis-à-vis de Chichén Itzà.

Le 21 décembre 2012, à l’heure de l’Amérique Centrale, le coucher du soleil arrivera à 17h39. Nous serons donc déjà le (samedi) 22 décembre 2012 aux environs de 00h30, heure française, quand la fin du monde se produira.

 

 

Les Mayas et le Cinquième Soleil

Tout aurait commencé le 11 août 3114 avant J.-C. Ce serait, selon les Mayas, la date de la création de l'Univers, correspondant à l'apparition de la planète Vénus au-dessus de l'horizon terrestre. Cette année zéro marque le début du premier cycle dans le calendrier des Indiens d'Amérique centrale.

Chez eux le temps s'écoulait en « kin » (1 jour), « uinal » (20 jours), « tun » (360 jours), « katun » (7 200 jours), « baktun » (144 000 jours). Nous serions actuellement dans un cycle long, le même que celui qu'ont connu les Mayas, appelé le « Cinquième Soleil ». Sa fin surviendrait le 21 décembre 2012, juste avant le coucher du soleil. Les astronomes prévoient que, à ce moment précis, Vénus disparaisse sous l'horizon occidental pour laisser la place aux Pléiades.

 

Un nouveau cycle ?

Il n'en fallait pas beaucoup plus pour que certains imaginent la fin du monde à cette date, alors que les Mayas n'ont, semble-t-il, rien prédit de tel. Tout juste annoncent-ils l'émergence d'un nouveau cycle - que des spécialistes situent d'ailleurs au solstice d'hiver 2014.

La crainte que le temps ne finisse au terme d'un cycle où tout serait détruit se retrouve dans toutes les cultures. Pour les Babyloniens, il s'agissait du déluge, pour les chrétiens, de l'Apocalypse, et, chez les hindous, Shiva s'en chargeait.

 

 

Apocalypse : la fin du monde en 2012… sauf à Bugarach ?

 

Certains croient que notre dernière heure arrivera dans un an jour pour jour. Seul un village de l'Aude échapperait à ce destin funeste prédit par les Mayas.

Après Limoux, Couiza. Au centre, tourner à gauche, direction Rennes-les-Bains. Suivre l'unique route, qui grimpe sur une dizaine de kilomètres. On arrive à : Bugarach.

Ce serait l’endroit qui va échapper à l’apocalypse !

. La prédiction ne doit rien à saint Jean l'Évangéliste, elle s'inspire du calendrier maya, qui se termine le 21 décembre 2012. Et, après cette date, le déluge.

Aujourd’hui au journal télévisé français, on entendait le Maire de l’endroit se plaindre :

Certaines personnes vont jusqu’à vendre des pierres de l’endroit, via internet, pour se protéger soi-disant de l’apocalypse ou du déluge !

Ne tombons pas dans l’hystérie, il nous faut raison garder, mais face à d’autres qui réfutent tout en bloc, tâchons tout de même de faire la part des choses …

 

Une éruption solaire de classe M9 observée ce matin (26/01/2012)

La classe M est l’avant-dernière de l’échelle de notation des éruptions solaires (avant la classe X) et chaque classe est notée de 1 à 10, autant dire qu’il s’agit d’un phénomène plutôt rare (le dernier remonte à 2005). Une partie de la matière éjectée par le soleil s’est dirigée vers la Terre et les capteurs du NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration) ont  en effet observé un pic notable de protons.

 

 

SELON LA NASA

 

 

 

Question : Y a-t-il des menaces pour la Terre en 2012 ? De nombreux sites Internet disent que le monde prendra fin en décembre 2012 ?
Réponse : Rien de mal n’arrivera à la Terre en 2012. Notre planète s’en sort très bien depuis plus de 4 milliards d’années, et aucun scientifique crédible dans le monde entier n’est au courant d’une menace associé à 2012.

 

Q : Quelle est l’origine de la prédiction qui annonce que le monde prendra fin en 2012 ?

 

R : L’histoire a commencé avec des affirmations annonçant que Nibiru, une supposée planète découverte par les Sumériens, se dirigeait vers la Terre. Cette catastrophe a été initialement prévue pour mai 2003, mais quand rien ne c’est passé, la date de fin du monde a été reportée à décembre 2012. Ensuite, ces deux fables ont été reliées à la fin d’un cycle de l’ancien calendrier maya, au solstice d’hiver en 2012 – d’où la date de fin du monde du 21 décembre 2012.

 

Q : Est-ce la fin du calendrier maya en décembre 2012 ?
R : Tout comme le calendrier que vous avez sur le mur de votre cuisine ne cesse pas d’exister après le 31 décembre, le calendrier maya ne cessera pas d’exister le 21 décembre  2012. Cette date correspond à la fin du calendrier dit de « long compte », mais – tout comme votre calendrier recommencera le 1er janvier – une autre période de long compte » commencera pour le calendrier maya.

 

Q : Des phénomènes impactant la Terre pourraient-ils se produire lors d’un alignement planétaire ?
R : Il n’y a pas d’alignements planétaires prévus dans les prochaines décennies, la Terre ne traversera pas le plan galactique en 2012, et même si ces alignements devaient se produire, leurs effets sur la Terre seraient négligeables. Chaque décembre la Terre et le soleil s’aligne avec le centre approximatif de la Voie Lactée, mais cet événement annuel n’a aucune conséquence.

 

Q :Y a t-il une planète ou naine brune appelée Nibiru ou Planète X ou Eris qui se rapproche de la Terre et menace notre planète de destructions massives ?
R : Nibiru et les autres histoires de planètes capricieuses sont un canular issu d’Internet. Il n’y a aucune base factuelle pour ces « révélations ». Si Nibiru ou la Planète X étaient réelles et se dirigeaient pour une rencontre avec la Terre en 2012, les astronomes les auraient suivies depuis, au moins, les dix dernières années, et elles seraient désormais visibles à l’œil nu. Évidemment, elles n’existent pas. Eris est réel, mais c’est une planète naine, similaire à Pluton, qui restera dans le système solaire externe; au plus proche elle peut venir à environ 4 milliards de miles de la Terre.

 

Q : Quelle est la théorie du renversement polaire ? Est-il vrai que la croûte terrestre ferait une rotation de 180 degrés autour du noyau en quelques  jours voire quelques heures ?
R : Une inversion de la rotation de la Terre est impossible. Il y a des mouvements lents des continents (par exemple, l’Antarctique était près de l’équateur il y a des centaines de millions d’années), mais cela n’a aucun rapport avec ces histoires d’inversion des pôles. Cependant, de nombreux sites catastrophistes utilisent cet appât pour tromper les gens. Ils affirment qu’il existe une relation entre la rotation et la polarité magnétique de la Terre, qui se déplace de façon irrégulière, avec une inversion magnétique ayant lieu tous les 400 000 années en moyenne. Autant que nous le sachions, un tel renversement magnétique ne causerait aucun dommage à la vie sur Terre. Et une inversion magnétique est très peu probable dans les millénaires à venir, de toute façon.

 

Q : La Terre coure-elle le danger d’être frappé par une météorite en 2012 ?
R : La Terre a toujours été soumise à des impacts d’astéroïdes et de comètes, bien que les grands impacts soient très rares. Le dernier grand impact date de 65 millions d’années, et c’est ce qui a conduit à l’extinction des dinosaures. Aujourd’hui les astronomes de la NASA mènent une étude intitulée l’Enquête Spaceguard afin de trouver les grands astéroïdes géocroiseurs longtemps avant qu’ils frappent. Nous avons déjà déterminé qu’il n’y a pas de menace d’astéroïde aussi grand que celui qui a provoqué la disparition des dinosaures. Tout ce travail est fait ouvertement, et ses découvertes sont publiées quotidiennement sur le site NEO Program Office de la NASA, afin que vous puissiez voir par vous-même que rien n’est prévu pour nous frapper en 2012.

 

Q : Que pensent les scientifiques de la NASA des annonces d’apocalypse pour 2012 ?
R : Pour toute annonce de désastres ou de changements dramatiques en 2012, où est la science ? Où sont les preuves ? Il n’y a personne, et pour toutes les assertions de fiction, qu’elles soient faites dans des livres, des films, des documentaires ou sur Internet, nous ne pouvons pas changer ce simple fait. Il n’existe aucune preuve crédible concernant ces affirmations annonçant ces événements inhabituels pour décembre 2012.

 

Q :Y a-t-il un danger de tempêtes solaires géantes prévus pour 2012 ?
R : L’activité solaire a un cycle régulier, avec des pics d’environ tous les 11 ans. À l’approche de ces pics d’activité, des éruptions solaires peuvent provoquer une interruption des communications par satellite, bien que les ingénieurs apprennent à construire des appareils électroniques qui sont protégés contre la plupart des tempêtes solaires. Mais il n’ya pas de risque particulier associé à 2012. Le prochain maximum solaire se produira dans la fenêtre 2012-2014, et il est prévu comme un cycle solaire moyen, pas différent de celui des cycles précédents observés dans l’histoire.

 

12:48 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/11/2010

Catastrophe planétaire 2029 ou 2036

Catastrophe planétaire : 2029 ou 2036 ?

 

un groupe international d'experts, a fait part des différents travaux actuellement en cours visant à préparer la planète à l'impact d'un astéroïde de grande taille.

Comment se préparer au risque de collision d'un astéroïde avec la Terre ? Au-delà des techniques pour dévier sa trajectoire, qui prendrait la décision d'agir ? Telles ont été quelques unes des questions évoquées.

Une des moyens à mettre en oeuvre pour qu'un astéroïde se dirigeant vers la Terre l'évite, c'est de "modifier sa vitesse", a expliqué l'ancien astronaute d'Apollo 9 Russell Schweickart, chef du comité de l'Agence spatiale européenne (ESA) sur les astéroïdes et autres objets croisant l'orbite de la Terre.

Une technique consiste à "envoyer un engin spatial vers cet astéroïde, afin qu'il fonce dedans à la bonne vitesse et au bon moment". "Ca on sait le faire", a-t-il assuré, faisant allusion au succès de la mission de la sonde Deep Impact en 2005.

Une autre solution, si on assez de temps pour agir en douceur, c'est qu'un engin spatial s'approche d'un astéroïde et reste à proximité. Avec la gravité, l'astéroïde sera alors graduellement attiré vers le vaisseau. "On utilise la "gravité comme un très faible câble de remorquage ».

Si ces techniques peuvent suffire pour un astéroïde de moins de 300 mètres de diamètre, le recours à une explosion nucléaire dans l'espace est envisagée pour les plus gros. Mais le risque est limité pour les gros calibres : une collision possible tous les 100.000 ans.

Plus nombreux sont les petits astéroïdes. Environ 6.000 objets ont été répertoriés autour de la Terre, avait mis en garde dès 2008 l'Association des explorateurs de l'espace.

Un groupe consultatif réunissant spationautes, scientifiques, représentants des principales agences spatiales a été créé par l'ESA dans ce but. Ses membres ont présenté vendredi leurs travaux à l'issue de rencontres en vue d'un rapport qui doit être soumis au Comité des utilisations pacifiques de l'espace extra-atmosphérique de l'ONU.

"Sommes nous prêts en tant qu'agences spatiales, être humains à faire quelque chose ? Face à une menace mondiale, une réaction globale est nécessaire".

Comment oeuvrer en collaboration avec les gouvernements ? Il peut être nécessaire d'évacuer certaines régions de la Terre. Lorsqu'on tente d'infléchir la trajectoire d'un astéroïde, "il y a une période intermédiaire où le point d'impact théorique risque de se déplacer vers des zones voisines de la cible initiale".

En 2029, l'astéroïde Apophis doit passer à moins de 40.000 km de la Terre, soit un dixième de la distance Terre-Lune. Si ce passage dans notre voisinage perturbe sa trajectoire, cet objet de 300 mètres de diamètre pourrait entrer en collision avec la Terre au cours d'un nouveau passage en 2036.

12:24 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/10/2010

Une nouvelle planète habitable:

Découverte d'une planète habitable similaire à la Terre

Cette exoplanète serait la plus comparable à la Terre qui ait été détectée jusqu'à présent.

Des astronomes américains ont découvert une exoplanète "potentiellement habitable" et près de trois fois plus grandes que la Terre, tournant autour d'une étoile assez proche, selon leurs travaux publiés mercredi 29/910.

La planète, baptisée Gliese 581g, se situe à une distance telle de son étoile que la température permet de maintenir l'eau à l'état liquide à sa surface, expliquent ces chercheurs dans l'Astrophysical Journal.

L'exoplanète est de 2 à 3 fois plus grande que la Terre et sa masse représente  3 à 4 fois celle de la Terre.

nouvelle planete.jpg

 

 

Durant ce temps, les catastrophes ont continué dans le monde :

 

BANGKOK, 2 octobre 2009 (IRIN) - Les catastrophes survenues cette semaine en Asie soulignent la nécessité de renforcer la préparation aux catastrophes, disent des experts ; si les progrès en la matière sont indéniables, il n’en reste pas moins des lacunes à combler. 

En Indonésie, au moins 1 100 personnes ont été tuées, et on craint que des milliers d’autres aient également perdu la vie, suite aux séismes qui ont frappé, le 30 septembre, Sumatra Ouest et la ville de Padang. 

Le 29 septembre, les îles Samoa, Samoa américaines et Tonga, dans le Pacifique, ont été dévastées par un tsunami provoqué par un tremblement de terre. Cette catastrophe a fait au moins 136 morts. 

Quelques jours plus tôt, la tempête tropicale Ketsana avait  ravagé les Phillippines
 faisant  au moins 292 morts et affectant trois millions de personnes. La tempête a ensuite touché le Vietnam, où elle a tué au moins 92 personnes, selon les autorités. 

Les Philippines se préparaient le 2 octobre à affronter le typhon Parma. 

 

 

19:53 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/09/2010

Extinction de la race humaine

Extinction de la race humaine

Frank Fenner, professeur de microbiologie émérite à l’Université nationale australienne, pense que la race humaine sera éteinte d’ici 100 ans. Selon lui, elle sera incapable de survivre à l'explosion prévue de sa population et à une consommation "débridée".
"L'espèce humaine va s'éteindre. Peu importe ce que nous faisons maintenant, c'est trop tard" déclare-t-il. Et selon lui, de nombreuses espèces animales devraient suivre le même chemin.
 
La population humaine s’élève désormais à 6,8 milliards d’habitants et dépassera les 7 milliards d’ici 2011.

La consommation excessive de certaines populations, notamment dans les pays riches, entraîne un réchauffement climatique qui n’en est qu’au tout début mais qui est pourtant déjà bien visible.
Selon certains scientifiques, la race humaine est entrée dans une période appelée Anthropocène depuis le début de l’industrialisation.

L’impact de cette période sur la planète peut être comparé à un âge de glace ou un impact de comète.

 

L'expression « fin du monde » désigne le moment supposé d'une destruction de l'univers, de la Terre, ou de la seule humanité.

On retrouve ce thème dans de nombreuses religions, philosophies et mythologies.

 

Extinction de l'Homme 

Elle peut tout d'abord découler de l'activité humaine (pollution, épuisement des ressources naturelles, effet de serre). Le réchauffement climatique est susceptible d'entraîner une diminution de l'oxygène dans l'air par mort du plancton et une libération de sulfure d'hydrogène mortel pour la majorité des organismes.

En dehors des effets de l'activité humaine, toute espèce est amenée à disparaître suivant les lois de l'évolution. L'espèce humaine est la dernière branche des Homo, ce qui indiquerait une évolution en « impasse », une extinction dans quelques centaines de milliers d'années (bien que le fait que certaines espèces animales soient quasiment inchangées depuis des millions d'années peut relativiser la chose). Voir aussi l'argument de l'apocalypse, une théorie probabiliste.

 

 

Destruction de la Terre 

Concernant la destruction de la planète, ou en tout cas d'une grande partie de toutes les formes de vie, plusieurs scénarios sont évoqués :

§  Hiver d'impact suite à la collision de la Terre avec un astéroïde géocroiseur ou une comète.

Ce scénario inquiétant fait partie des hypothèses les plus sérieuses pour expliquer l'extinction des dinosaures ainsi que d'autres extinctions passées, et fait l'objet d'une attention particulière.

Une intervention humaine serait éventuellement susceptible de l'éviter : bombe, laser, voile solaire, collision cinétique, propulsion classique, solaire, ionique... afin de dévier, accélérer, ralentir, ou détruire l'astéroïde dangereux.

De ce fait, certains organismes  scrutent le ciel afin de repérer les astéroïdes qui seraient susceptibles de frapper la Terre à plus ou moins longue échéance.

La fréquence de ce type de phénomènes semble relativement brève à l'échelle astronomique : de quelques centaines de milliers d'années à quelques centaines de millions d'années selon les énergies d'impact. Beaucoup de traces, bien qu'érodées par le temps, sont encore visibles sur la surface terrestre.

§  le refroidissement du noyau terrestre entrainant la fin du champ magnétique terrestre.

La fin du champ magnétique laisserait le vent solaire pénétrer dans l'atmosphère terrestre, bombardant la surface terrestre de particules énergétiques dont l'augmentation deviendrait potentiellement dangereuse. Les formes de vies alors présentes à cette époque devront se protéger ou périr. Cependant, la diminution du champ magnétique devrait être extrêmement progressive, laissant à l'évolution le temps de faire son œuvre. L'étude de l'histoire terrestre montre qu'une inversion de champ magnétique n'a jamais eu de conséquence fâcheuse sur les espèces. Mais inversion n'est pas disparition.

§  La disparition de l'atmosphère par fuite vers l'espace.

La Terre perd actuellement environ 3 kg d'hydrogène et 50 g d'hélium par seconde ce qui est très peu mais une petite fuite finit par peser aux échelles de temps géologiques.

Plusieurs phénomènes se conjuguent pour expliquer ces fuites auxquelles, par exemple, est due la très faible pression actuelle sur Mars. Ainsi, il est prévu, concomitamment à l'augmentation de la luminosité du Soleil, que la Terre devienne un désert total dans environ 2 milliards d'années après que les océans se seront asséchés.

§  l'évolution stellaire indique que le Soleil durant « sa vie » sur la séquence principale, augmente lentement sa puissance au rythme de 1% tout les 90 à 100 millions d'années.

Dans environ 1 milliard d'années, le climat de type terrestre ne pourra plus être maintenu, et la Terre deviendra une étuve. Ensuite, la vapeur d'eau sera progressivement décomposée par les ultraviolets solaires en hydrogène et oxygène, l'hydrogène finira par s'échapper dans l'espace et l'oxygène à se combiner aux roches de par les hautes températures de surface.

La Terre connaitra alors un destin similaire à sa « planète sœur » Vénus.


Au bout de cette lente augmentation de la puissance solaire, le Soleil quittera alors la séquence principale, et sa puissance augmentera encore plus vite comme sa taille. Il passera par une phase de géante rouge et verra son volume considérablement augmenter.

Le Soleil, qui a vécu ~4,6 milliards d'années sur les 10 (à 12) milliards d'années que durera sa vie, soufflera alors l'atmosphère résiduelle de la Terre (où toute vie sera retirée depuis bien longtemps...)

 La surface terrestre, mise à nu, se mettra progressivement à fondre devant la géante rouge qui grossira jusqu'à englober quasiment tout le ciel diurne.

Ce qui restera du globe incandescent de ce qui fut la Terre, dépendra des frottements et effets de marée dans l'atmosphère externe du Soleil devenu « géante rouge ».

Cet évènement de transformation du Soleil en géante rouge est inévitable.

Beaucoup de scénarios de science-fiction plus ou moins plausibles évoquent un déménagement de l'humanité sur une autre planète.

Si la survivance d'ici là de l'espèce humaine n'est pas physiquement impossible, elle est tellement improbable qu'elle peut être considérée nulle.

 

 

Fin de l'Univers 

Le destin de l'univers dans son ensemble est lui une question toujours ouverte.

Les scénarios les plus probables prédisent une expansion ininterrompue, entraînant une mort thermique par diminution continue de la densité de la matière et du rayonnement.

(tiré d’un article Wikipédia)

 

 

16:54 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/09/2010

2012 ou 2036 ?

apophis.jpg

 

On sait de façon certaine qu'Apophis, astéroïde d'environ 270 mètres de diamètre pour une masse de 27 millions de tonnes, pourrait croiser l'orbite de la Terre le 13 avril 2036. Un choc éventuel dégagerait une énergie équivalente à plus de 500 mégatonnes, soit 35 000 fois plus que la bombe larguée sur Hiroshima le 6 août 1945. Le risque d'une collision frontale est mince (1 chance sur 45 000, semble-t-il), mais le dommage serait immense. Que fait-on pour se donner les moyens de dévier ce monstre? Presque rien, sinon discourir sur un éventuel projet de traité international qui devrait bientôt être soumis à l'ONU.

 

Plus grave encore: beaucoup de spécialistes murmurent que la transformation du climat, aggravée ou non par l'activité humaine, pourrait avoir, à court terme, des conséquences mortelles pour l'espèce humaine. Soit elle libérerait des bactéries contenues dans la toundra sibérienne (plus précisément dans la merzlota, terme russe pour définir le pergélisol, la partie gelée du sous-sol de la toundra), entraînant la production de méthane et de protoxyde d'azote, ayant beaucoup plus d'impact sur le climat que le gaz carbonique. Soit parce que cela libérerait directement des puits de méthane aujourd'hui piégés dans des cristaux d'eau, qui répandraient sur la planète un nuage asphyxiant. De ces hypothèses, beaucoup de savants parlent ; certains ont mesuré la présence de ces bactéries dans la mer de Laptev, en Russie, au bord de l'océan Arctique.

 

Certains avancent une date pour la catastrophe: 2012. Le nouveau secrétaire à l'énergie américain, Steven Chu, Prix Nobel de physique, dit lui-même son inquiétude: "La grande peur, c'est que la toundra se réchauffe, que ces microbes se réveillent et s'attaquent à ces réserves de carbone, qui seraient libérées dans l'atmosphère. Dès lors, quoi que fassent les humains, la situation serait hors de contrôle."

 

D'autres savants, rassurants, disent au contraire que l'impact de ces bactéries sur le climat n'aura pas lieu avant 20 000 ans, en particulier parce que le niveau des mers va monter...

 

???

Transportons-nous en 2029 :

Vendredi 13 avril 2029. Massés en divers endroits propices d'Europe de l'ouest et d'Afrique du nord, des milliers d'astronomes, autant amateurs que professionnels observent un petit point de troisième magnitude qui parcourt rapidement (42 degrés par heure) le ciel étoilé. Apophis, un astéroïde récemment découvert, vient de croiser la Terre.

 

Ce qu’on avait constaté 25 ans avant :

 

L'alerte a été donnée pour la première fois durant les vacances de Noël 2004. Des équipes de scientifiques du Jet Propulsion Laboratory (JPL) et de l'université de Pise, spécialisées dans la prédiction des impacts d'astéroïdes, ont constaté en même temps qu'un de ces petits corps risquait, avec une chance sur 200, d'entrer en collision avec la Terre le 13 avril 2029. Un vendredi 13, ce qui ne s'invente pas !

 

 

 

La solution ?

 

Si le danger de collision avec la Terre persiste, diverses solutions seront alors envisagées. L'utilisation de charges explosives pour désintégrer l'astéroïde fait actuellement l'unanimité… des producteurs de cinéma, qui oublient tous en chœur que la multiplication des fragments en augmenterait encore considérablement le risque.

L'idée salvatrice viendra peut-être d'une étude d'Edward Lu et Stanley Love, deux astronautes de la NASA, qui proposent de positionner et maintenir un vaisseau spatial de la taille d'une simple cabine Appolo à proximité immédiate d'Apophis au moyen de moteurs ioniques fonctionnant à l'énergie solaire. Selon leurs calculs, la seule force d'attraction entre les deux objets suffirait à dévier l'astéroïde des quelques centaines de mètres nécessaires afin qu'il manque le couloir de 620 mètres de diamètre qui l'amènerait, en 2029, à percuter la Terre sept années plus tard.

 

 

D'autres solutions sont envisagées, notamment par une commission présidée par l'ancien astronaute d'Apollo 9 Rusty Schweickart. Miroirs gonflables afin de diriger le flux solaire vers l'astéroïde, échauffement de sa surface par rayons laser pour vaporiser ses roches et engendrer une poussée sont autant de possibilités, mais qui exigent une connaissance parfaite de la composition de l'astre.

 

18:36 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

30/08/2010

Catastrophes actuelles, passées et à venir

En ce moment :

Alerte maximum dans le sud de la France

Hérault: 2.600 hectares ravagés dans les plus forts incendies de l'été

 

ALERTE AU CYCLONE AUX ANTILLES :

Les îles de Saint-Martin et Saint Barthélemy ( Mer des Caraïbes ) sont en alerte, un cyclone les menace.

Actuellement :

Le volcan Sinabung, sur l'île indonésienne de Sumatra, s'est réveillé après 400 ans de sommeil, projetant de la fumée et des cendres à 1 500 mètres de hauteur. Les autorités ont fait évacuer près de 18 000 personnes.

 

Catastrophe prochaine :

Un ouragan pourrait toucher la côte ouest des Etats-Unis dans les prochains jours.

--------------------

Prochains séismes :  Les cinq sites les plus exposés de la planète

Voici cinq sites que les géologues classent parmi les régions qui pourraient être le théâtre d'un séisme de forte intensité.

ÉTATS-UNIS, DELTA DU MISSISSIPPI INFÉRIEUR

Ligne de faille: Nouvelle Madrid, qui s'étend sur certaines parties de l'Illinois, du Missouri, de l'Arkansas, du Kentucky, du Tennessee et du Mississippi 

Dernier séisme de grande ampleur: 1812

TURQUIE

Ligne de faille: Anatolie du Nord

les scientifiques pensent que le prochain séisme pourrait se produire légèrement à l'ouest d'Izmit ( ville située non loin de la côte de la Mer Noire) directement au sud d'Istanbul, qui ne compte pas moins de 12 millions d'habitants

Dernier séisme de grande ampleur: Duzce, 1999

AUSTRALIE

Ligne de faille: entre les plaques pacifique, philippine et eurasienne

Dernier séisme de grande ampleur: Newcastle, 1989

NÉPAL

Ligne de faille: chevauchement frontal (HFT), chevauchement principal bordier (MBT), chevauchement principal central (MCT) himalayens

Dernier séisme de grande ampleur: région frontalière entre le Népal et l'Inde, 1988

Le pays est très mal préparé contre les tremblements de terre: les techniques de construction népalaises sont inadaptées et la population urbaine ce cesse de croître. L'absence d'activité sismique récente est d'autant plus inquiétante que, généralement, plus l'intervalle entre les séismes est long, plus le prochain tremblement risque d'être particulièrement puissant.

JAPON

Ligne de faille: ligne tectonique médiane, ligne tectonique d'Itoigawa-Shizuoka, ligne tectonique de Tanakura

Dernier séisme de grande ampleur: Grand séisme de Hanshin-Awaji, 1995

Le danger est d'autant plus important que la densité démographique des villes japonaises est énorme.

En outre, l'activité sismique au large des côtes japonaises rend le pays vulnérable aux tsunamis. Autre risque à ne pas négliger: le Japon repose dans une large mesure sur l'énergie nucléaire, or un tremblement de terre survenu en 2007 avait provoqué une dangereuse fuite dans la centrale nucléaire de Kashiwazaki.

 

Dernières catastrophes naturelles :

Tout récemment :

(Belga) Des milliers de personnes continuaient à fuir lundi alors que le volcan Sinabung, sur l'île indonésienne de Sumatra, qui s'est réveillé dimanche après 400 ans de silence, a connu une nouvelle éruption, ont indiqué des responsables.

Dernièrement :

-Une vague de chaleur étouffante a touché sur le sud-ouest du pays avec des températures exceptionnelles pour une fin de mois d’août. De nombreux records du jour ont été battus, la plupart datant de 1991

-Violents orages et petite tornade dans l'Est de la France Les villages d'Eschwiller et Drulingen, dans le nord-ouest du département du Bas-Rhin, ont été assez sévèrement touchés

-Vague de chaleur en Espagne et au Maroc L’Espagne et le Maroc connaissent une forte vague de chaleur avec des températures dépassant de plus de 10°c les températures moyennes normales.

-Des pluies torrentielles ont provoqué un glissement de terrain et des inondations qui ont fait 12 morts et 5 blessés dans le nord de la Turquie.

-Un incendie de broussaille s'est produit dans le comté de Klickitat dans l'Etat de Washington ( Nord-Ouest des USA) et a parcouru environ 400 ha de végétation.

-Une tornade a touché la ville cubaine de Campechuela, dans la province de Granma et a fait 1 mort et 6 blessés

12:35 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Des scientifiques russes prédisent la fin du monde pour 2036

 Un astéroïde géant risque de percuter la Terre dans 26 ans...

Les Américains ont tout faux, la fin du monde, ce n'est pas pour 2012, mais pour 2036. Et ce sont les scientifiques russes qui le disent. Ils ont en effet prévu de se rencontrer prochainement au cours d'une réunion à huis clos en vue d'empêcher qu'un astéroïde géant s'écrase sur la planète Terre dans 26 ans, a annoncé ce mercredi le directeur de l'Agence spatiale russe, Anatoli Perminov.

Les savants russes craignent que l'astéroïde Apophis, d'un diamètre d'environ 350 mètres, heurte la Terre au cours de son passage attendu vers 2036, la collision pouvant provoquer un nouveau désert de la taille de la France, selon l'agence RIA Novosti.

«Mieux vaut dépenser quelques millions de dollars pour créer un système permettant de prévenir une collision que d'attendre qu'elle se produise en entraînant la mort de milliers de personnes», a indiqué Anatoli Perminov.

Selon RIA Novosti, Apophis pourrait passer à 30.000 kilomètres de la Terre en 2029 (soit plus près que certains satellites géostationnaires) et pourrait entrer en collision avec notre planète sept ans plus tard.

Les Américains optimistes

Même si les Américains sont les champions des scénarios catastrophe, leurs scientifiques semblent déjà plus optimistes. L'Agence spatiale américaine (NASA) avait indiqué, 
en octobre dernier, que selon de nouveaux calculs, la probabilité d'une collision entre l'astéroïde et la Terre en 2036 s'était réduite de manière significative.

 

En juin 2004, Apophis, un astéroïde d'environ 270 m de diamètre pour une masse de 27 millions de tonnes a été découvert par les astronomes. Dans sa course autour du soleil, cet astéroïde croise deux fois l'orbite terrestre, menaçant directement notre planète d'une collision cataclysmique.

les derniers calculs effectués le 7 octobre 2009 indiquent que le risque de collision d'Apophis avec la Terre n'est plus que d'une chance sur 233 000 pour le dimanche 13 avril 2036. Si l'on considère l'ensemble des dates où Apophis devrait croiser l'orbiter de la Terre, la probabilité d'un impact est de 1 sur 135 000 ; autrement dit, il y a 99,99926 % de chance que l'astéroïde ne touche pas la Terre...
Ces estimations ne manqueront pas d'être affinées dans les années à venir car la trajectoire de l'astéroïde est soumis à des incertitudes(4) qui pourraient bien confirmer ou infirmer la probabilité de l'impact.

Les scientifiques indiquent néanmoins que "dans l'hypothèse improbable où il entrerait bien en collision", le bolide qui serait chauffé à plus de 1 600°C en pénétrant dans l'atmosphère, engendrerait des conséquences cataclysmiques : du tsunami (raz-de-marée) s'il touche l'océan(5), ou des dégâts massifs sur les terres et les zones habitées.

En effet, un impact contre la Terre dégagerait une énergie de plus de 506 mégatonnes. C'est près de 34 000 fois la puissance de la bombe larguée sur Hiroshima le 6 août 1945 qui avait alors dégagé une puissance d'environ 15 kilotonnes.

-----------------------------

La gravité de la Terre pourrait modifier l'astéroïde Apophis lors de son passage en 2029

 

En général, la surface des petits corps sans atmosphère du système solaire, les astéroïdes, est vieillie par les impacts de micrométéorites, le vent solaire et les rayons cosmiques. Les astéroïdes qui croisent l'orbite de la Terre par contre, nous apparaissent avec une surface rajeunie, différente de ceux de la ceinture principale. Une équipe franco-américaine, dont des chercheurs de l'Observatoire de Paris, émet  l'hypothèse que les ondes sismiques induites par le passage proche de la Terre sont capables de réarranger les roches et ainsi rajeunir la surface de l'astéroïde.

La conclusion de cette recherche est que la Terre peut produire une influence importante pour que le re-surfaçage soit possible, si l'astéroïde passe au moins à une distance de 16 rayons terrestres de la planète, soit environ 102 000 km. Cette distance correspond a environ un quart de la distance Terre-Lune. Les ondes sismiques induites par le passage proche sont capables de « secouer » la surface de l'objet afin que les roches et les régolites se réorganisent. Cette réorganisation de la surface de l'astéroïde est révélée par les mesures spectrales.

En 2029, l'astéroïde 99942 Apophis, dont le diamètre est estimé à environ 270 mètres, passera à proximité de la Terre. Ce passage qui s'effectuera à une distance d'environ 42 000 km sera sans influence pour notre planète. Cependant, au cours de ce passage, l'astéroïde se trouvera à l'intérieur du périmètre-limite théorique évoqué plus haut : il subira ainsi des vibrations suffisamment fortes pour qu'en résulte son re-surfaçage. Les observations spectroscopiques de ce passage proche de 99942 Apophis rendront alors possible, en 2029, la confirmation de ces hypothèses et la validation de ces résultats.

 

 

08:14 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/08/2010

Prédictions, prophéties

La prédiction ou prévision, concerne le plan naturel. Elle est le plus souvent le résultat d'une série de calculs ou d'observations (prédictions astrologiques) ou même simplement la conclusion logique d'un raisonnement.

 

La prophétie ou divination, se rapporte au plan surnaturel et prétend être d'inspiration divine. Aussi est- elle vague, ambiguë, susceptible de nombreuses interprétations.

 

La prophétie définit rarement l'événement qu'elle annonce et ne le situe jamais dans le temps. L'exemple le plus fameux de prophétie incompréhensible est l'Apocalypse de l'apôtre saint Jean. D'après les autorités religieuses, cette obscurité, qui ne se dissipe que lorsque l'événement prophétisé est accompli, est parfaitement voulue. Le but des prophéties ne serait pas, en effet, d'avertir les hommes ni de les mettre en garde, mais seulement de leur prouver l'existence d'un Etre supérieur pour qui le temps n'est pas une quantité mensurable. Le passé, le présent et l'avenir ne sont que des repères conventionnels établis par l'homme. Dieu, d'un seul coup d'oeil, volt l'Eternité, ainsi qu'il est dit dans la Pharsale: « Tout se présente à la fois, le premier et le dernier jour du monde. » Pour manifester sa science, il indique à certains privilégiés quel ques- uns des événements qui marqueront notre vie.

Toute prophétie nettement formulée, comportant des précisions de dates, de faits et de personnes, doit être tenue pour douteuse

La révélation de saint Jean ou Lettre aux Eglises, connue sous le nom d' «  Apocalypse », est une description très minutieuse d'un spectacle contemplé pendant une extase. Le voyant se borne à raconter ce qu'il a vu par permission spéciale, sans essayer d'expliquer ce qu'il ne comprend pas lui- même.

Voici un fait assez récent pour être contrôlable en tous ses détails. En 1896, une « voyante », Mlle Henriette Couëdon, se disant inspirée du ciel, aurait débité en un style bizarre, des « prophéties » qui obtinrent un grand succès de curiosité. L'une d’elles aurait été ainsi formulée :

Près des Champs- Elysées,

Je vois un endroit pas élevé,

Qui n'est pas pour la piété,

Mais qui en est approché

Dans un but de charité,

Qui n'est pas Ia vérité.

Je vois le feu s'élever

Et les gens hurler,

Des chairs grillées,

Des corps calcinés,

J'en vois comme par pelletées...

Un an plus tard, au commencement de mai 1897, eut lieu la catastrophe du Bazar de la Charité. Il est bien certain qu'aucune des paroles de Mlle Couëdon ne précisait ni la date, ni le lieu du sinistre, mais il est non moins vrai que tous les détails prétendus donnés par elle s'adaptent à la réalité des faits accomplis.

 

La prédiction se réalise, ou ne se réalise pas, mais elle est généralement assez claire pour être facilement comprise

Trois, dont l'authenticité est indiscutable, se rapportent à la Révolution française, dont elles indiquent la date et dont elles résument les principes dominants. La similitude des termes employés par trois auteurs ayant vécu à des époques différentes permet de supposer que les deux derniers se sont inspirés de la proposition formulée par leur devancier. Ils avaient donc jugé que la prédiction était digne d'être reproduite.

En 1414, Pierre d'Ailly, chancelier de l'Université de Paris, et Gerson, le célèbre théologien, écrivaient dans un ouvrage ayant pour titre Imago mundi la phrase suivante, que nous traduisons littéralement

« De nombreuses, grandes et étonnantes transformations du monde, et surtout à propos de lois civiles et de sectes religieuses, auront lieu en l'année 1789 ».

La même prédiction fut reproduite en 1548 par Richard Roussat, dans un livre ayant pour titre « De l'estat et mutation des temps »:

Mesme les astrologues disent estre à venir environ les ans de Nostre Seigneur mil sept cens octante et neuf (1789), avec dix révolutions saturnales, et oultre environ 25 ans après (1814) de très grandes et espouvantables mustations et altérations en iceluy universel monde : mesmement quant aux sectes et loix.

Enfin, le médecin de Henri II, le fameux Michel de Nostre-Dame, plus connu sous le nom de «  Nostradamus », reprend à son tour la même annonce. La prédiction de la Révolution fait l'objet du paragraphe 140 de la lettre à Henri II. Elle précise même que les plus grands mouvements populaires se produiront en l'an mil sept cens nonante deux (1792), « que l’on cuydera estre une renovation de siècle ».

 Tous les événements intéressant l'humanité sont, depuis de nombreuses années, depuis des siècles même, en état de préparation, d'aucuns diront « en puissance ». Les cataclysmes d'ordre physique ne se produisent que lorsque les courants, les feux, le gaz souterrains ont suivi certaines directions, brisé ou contourné certains obstacles. On peut concevoir que des instruments d'une sensibilité supérieure soient un jour construits pour déterminer la nature de ces courants et en mesurer l’intensité. Le sismographe n'enregistre- t- il pas les moindres frémissements de l'écorce terrestre ?

De même, les actes humains existent en germe dans le tréfonds psychique des individus. Des courants de volonté se transmettent de père en fils, de génération en génération, se modifient, sont canalisés pour confluer au cratère d'où jaillira la révolution ou la guerre.

Certains êtres sont influencés par ces ondes occultes, comme les récepteurs de télégraphie sans fil sont actionnés par les ondes hertziennes. Nous connaissons tous, d'ailleurs, des hommes sujets à des « pressentiments » nettement caractérisés. Ceux qui lisent dans l'avenir sont doués d'une sensibilité de même nature, mais à un degré infiniment plus élevé.

12:49 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/08/2010

La Bible décodée annoncerait la fin du monde en 2012:

La Bible : un code, annoncerait la fin en 2012

Selon certaines théories remises au goût du jour par l’intérêt porté à l’échéance 2012,  le texte de la Bible serait peut-être en fait un code qui permettrait de découvrir notre futur et notre passé.


L’existence de ce code a, en effet, été découverte par le Dr Elyahu Rips, mathématicien israélien considéré par ses pairs comme un génie des mathématiques, expert international de la Théorie des groupes sur laquelle se fonde la physique quantique.

Depuis cette étonnante déclaration de Rips, l’existence d’un code dans la Bible a été confirmée par des mathématiciens de grand renom, parmi lesquels des mathématiciens des Universités américaines de Harvard et de Yale, ainsi que de l’Université Hébraïque.

Il est capital de savoir qu’aucune réfutation officielle de cette découverte n’a été émise depuis, car la science traditionnelle est impuissante face à ce phénomène qu’elle n’est pas en mesure d’expliquer, ni d’ailleurs de contester sur des bases scientifiques.

Le journaliste américain Michael Drosnin est l’auteur du best seller mondial, La Bible : le code secret.

Dans ce livre, il rapporte que de nombreuses prophéties sont codées dans le texte hébreu de la Bible.

Pour les révéler, il fait appel à un programme informatique mis au point par un mathématicien israélien et son équipe.

Ce programme révèle, entre autres, la disparition des dinosaures, l’arrivée d’Hitler au pouvoir, l’assassinat de JFK et surtout celui de Yitzhak Rabin. Ce dernier aurait été prévenu par Drosnin de son destin tragique trois ans avant l’attentat. En vain…

Dans la Torah, ou code de la bible, où cela se corse, c’est que des événements, croisent des lieux, des dates ou encore des noms.

Pour les mathématiciens qui ont travaillé sur le code de la bible, le nom du premier ministre Rabin croisait une date et était proche du nom de son assassin.

Plusieurs autres événements se sont produits, dont le 11 septembre et beaucoup d’autres, les spécialistes semblent les déceler dans ce fameux code.

 Les services secrets se sont penchés sur le sujet, au motif qu’on ne peut négliger aucune piste, et ce texte est actuellement décortiqué par leurs ordinateurs, à la recherche de clés, ou codes secrets.

 

Quand deux avions percutent les tours du World Trade Center, Drosnin est dans son appartement new-yorkais. L’événement est de taille et le journaliste saute sur son ordinateur pour en chercher le « code » dans la Bible. Il lit alors sur son écran les expressions « jumelles », « tours », « avion », « il a causé la chute » et « deux fois ».

C’est ainsi que commence sa seconde étude de la Bible. En 2003, il publie un nouveau livre sur le sujet, La Bible : le code secret II , où il annonce l’Apocalypse qui débutera par une guerre nucléaire au Proche-Orient dès 2006.

la date fatidique de 2012 serait également confirmée par le code secret de la Bible, (La Bible le Code Secret éditions Robert Laffont, 1997), qui a décortiqué la Bible en hébreu à partir de calculs fondés sur la valeur numérique des lettres, et a découvert que ” des comètes devraient cribler la Terre en 2010 et 2012 ”.

Drosnin aurait plus précisément déchiffré une sombre prophétie divine concernant l’anéantissement de la Terre en 2012 : ” Elle sera broyée, bouleversée, je la réduirai en pièces…”…

Laquelle est confirmée par un kabbaliste new-yorkais, Joseph Michael Levry. Ce dernier précise que, depuis le 8 juin 2004, la Terre est entrée dans une période dite de “déluge”, consacrée à une purification avant l’avènement d’une conscience supérieure en …2012.

Délire d’un journaliste ? Prédiction scientifique ? Une chose est sûre : impossible de trancher sans comprendre en quoi consiste le « code secret » de la Bible.


Newton s’était déjà intéressé à un possible Code de la Bible : toute sa vie, il a essayé de prouver que la Bible renfermait le destin de l’Humanité. Persuadé de l’existence d’un code cryptant les saintes écritures, Newton n’arriva cependant jamais à trouver la clef de celui-ci.

En fait, il lui manquait le décodeur indispensable pour ce faire : l’ordinateur, visiblement seul capable de déchiffrer ce code.

Il aurait été possible de décoder la bible sans ordinateur, mais ce travail aurait nécessité des centaines d’années de travail. Le processus utilisé est celui des matrices : en supprimant certaines lignes et tous les espaces. Il faut cependant enlever ceux-ci sur une base régulière, par exemple on supprime une ligne sur trois tout le temps, on enlève les espaces et on essaie de trouver des mots parmis ce ramassis de lettres. Les mots qui ont un rapport entre eux sont placés dans une seule et même matrice comme, par exemple, les mots qui annonçaient les assasinats.

C’est pourquoi nous n’avions jamais ou presque jamais entendu parler de ce fameux code.

L’ordinateur peut exécuter le travail en quelques secondes et on peut effectuer la recherche de mots clés facilement.

Selon ce code, la fin du monde est prévue pour 2012.

La Terre devrait être détruite entièrement par un astéroïde.

Les 13 crânes de crystal sont supposés se rencontrer en 2012 pour apporter la sagesse à l’humanité.

Qui vivra verra…

 

Prophéties 2012

 

 

Pour  un certain nombre de personnes, l'Apocalypse indiquerait la fin d'un cycle,  fin d'un  monde et non la findu  monde, car Apocalypse signifie en réalité : révélation.

 

La Terre entrera dans un nouveau cycle, une nouvelle ère pour l'Humanité, mais ce passage, cette transition s'accomplira dans une suite d'événements chaotiques.

 

Plusieurs prophéties se recoupent concernant l'apocalypse :

-Calendrier Maya
-L'oracle des Sybilles (grandes prêtresses médiums) dans l'Antiquité
-L'oracle chinois, I-ching
-Les prophéties amérindiennes dont celles du peuple HOPI
-Les prophéties médiévales, celles de Nostradamus, Merlin (le vrai pas celui de la légende)
-Le livre de l'apocalypse de Saint Jean

----------------------

 

 

14:47 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

la colonisation de l'espace... Solution à l'extinction de la race humaine:

Pour éviter l'extinction de l'homme, Hawking prône la colonisation de l'espace !

Le constat de l'astrophysicien britannique Stephen Hawking est simple : si l'homme ne colonise pas l'espace dans les 200 prochaines années, la race humaine risquerait bien de disparaître. 'Je pense que l'avenir à long terme de la race humaine se trouve dans l'espace. Il sera déjà difficile d'éviter une catastrophe sur la planète Terre dans les 100 prochaines années, sans parler du prochain millier ou million d'années', a expliqué M. Hawking au site Internet Big Think.

 

planètes.jpg

Connu et reconnu pour ses travaux sur l'univers et la

gravité, le scientifique se prononce résolument 'en faveur des vols habités dans l'espace'. 'Si nous sommes les seuls êtres intelligents de la galaxie, nous devons assurer notre survie', a plaidé le scientifique, estimant que l'augmentation de la population mondiale et les ressources limitées de la Terre vont menacer de plus en plus l'espèce humaine.

M. Hawking estime qu'à mesure que les crises politiques et les catastrophes naturelles se multiplient, l'homme devra 'faire preuve de prudence et de jugement pour les gérer avec succès'. 'J'entrevois de grands dangers pour la race humaine. A de nombreuses reprises par le passé, sa survie a été dans une situation délicate', estime-t-il. Mais le scientifique, qui se dit tout de même 'optimiste' quant à la survie de la race humaine, pense que 'si nous pouvons éviter une catastrophe au cours des deux prochains siècles, notre espèce devrait être sauve si nous nous déployons dans l'espace'. 'La race humaine ne devrait pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, ou sur la même planète', a conclu le scientifique.

12:11 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/08/2010

Petit intermède :

Petit intermède

Je suis heureux de constater que vous aurez été nombreux à consulter ce blog, notamment aujourd’hui.

Je ne voulais nullement semer la panique dans les ménages, comme un internaute le pense, mais bien informer le tout un chacun de ce qui risque de nous arriver prochainement.

Je n’ai rien inventé, seulement récolté ce qui paraissait être réel ou avéré.

Si je puis me permettre d’émettre mon propre avis, beaucoup de faits que j’ai rapportés ci-avant sont troublants.

Personne ne pourra m’expliquer de manière rationnelle comment les statues de l’île de Pâques sont arrivées là… Beaucoup d’autres exemples foisonnent : certains « dolmens » (Stonehenge en Angleterre), les pyramides égyptiennes, etc…

Mon esprit rationnel se l’expliquerait par une moindre gravitation terrestre à l’époque (d’où, les fardeaux moins lourds à soulever), voire des géants, puisque certaines fouilles sembleraient prouver leur existence à l’époque… Si l’on va plus loin, pourquoi pas des gens venus d’ailleurs ?

Ceux qui réfutent d’emblée tout ce qui est conté ici, n’ont aucun argument probant à avancer. Voyez tout ce que l’on a déjà nié : la terre est ronde, et patati et patata !

Bien entendu, il m’est impossible de vérifier bon nombre d’affirmations, et dès lors, il faut faire la part des choses.

Mais il nous faut bien constater la dégradation constante du climat et les catastrophes au niveau mondial.

Les expériences inconsidérées des hommes sont innombrables : tirs atomiques dans les profondeurs des océans, accélérateurs de particules pour recréer le « Bing-Bang », créations de clones, … L’homme a depuis le début des âges aimé jouer avec le feu, mais cette fois, il s’y brûlera !

Georges Le Belge

19:41 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

EXTINCTION DE LA RACE HUMAINE EN 2036

EXTINCTION DE LA RACE HUMAINE EN 2036

Selon les astronomes,l'astéroide Apophis passera tout près de la Terre à 30405 kms le vendredi 13 avril 2029 exactement mais il la percutera sûrement en 2036   (1 chance sur 45000)

 

Selon certains avis :

Nous courons vers notre perte et  nous vivons nos dernières  années .

Pas plus de 20 ans pour que notre race soit éteinte..


La cause ?

 
Réchauffement climatique qui engendre déjà en ce moment une montée des eaux ce qui nous enmène vers une inondation de terres habitables et cultivables. 
Sachant que 70% des humains vivent au bord des côtes et que d ici 2020 l'eau aura au moins monté de 1m, les Pays-Bas seront obligés de se réfugier ailleurs, ils ne seront pas les seuls.

Tous ces gens qui devront quitter leur terre n’auront plus rien, ni toit, ni nourriture sans compter  l’eau potable qu’ils n ont déjà pas.

 
Le besoin en denrées alimentaires explosera mais comme nous aurons moins de terre la famine décimera les pays pauvres en premier. Ils  essayeront de se réfugier en Europe ce qui nous mènera à notre perte, faute de nourriture. 

Ce ne serait simplement la fin d’un cycle…

Prochainement :

Pour éviter l'extinction de l'homme, Hawking prône la colonisation de l'espace !

16:37 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/08/2010

Prophéties et autres prédictions:

- Des astéroïdes, peut-être même une nouvelle planète (elle a déjà son nom : Nibiru) cachée pour l'instant dans l'orbite de la Terre, vont venir frapper notre planète ce jour-là.

- Une activité excessive du Soleil va anéantir tous nos systèmes de communications (cela ne se passera pas que le 21 12 2012, mais commencera avant)

- La planète Vénus va transiter pour la dernière fois pendant ce siècle dans notre ciel.

- Il y aura de nombreuses catastrophes naturelles, tempêtes, inondations, tremblements de terre et super volcan (cela ne se passera pas que le 21 12 2012, mais commencera avant)

- Il y aura de nombreuses guerres (cela ne se passera pas que le 21 12 2012, mais commencera avant)

- La Terre va changer d'axe.

- Les treize crânes de cristal mayas (fabriqués au XIXème siècle) nous délivrerons un message le 21 décembre 2012 s'ils sont tous réunis.

- Des extra-terrestres vont descendre sur Terre et vont emporter les meilleurs d'entre nous ( ?)

- La Terre va quitter son orbite et dériver dans l'univers pendant 26000 ans ( ? ? ).

- Suite à la crise financière, l'argent n'aura plus de valeur et les échanges se feront par troc.

- Le champ magnétique terrestre va s'inverser.

- Les Mayas ont prophétisé des événements pour la terre à cette date qui correspond à la fin de leur calendrier.

- De nombreux crop circle , dessins faits dans des champs cultivés - par des extra terrestres( ?) - sont des messages d'alertes.

- Nostradamus en parle dans ses prophéties.

- La bible aussi annonce la fin du monde.

- De nombreuses religions parlent de cet événement.

 

L’avis de la NASA

La NASA est formelle : la fin du monde n'est pas pour 2012. L'agence américaine a pris l'initiative de répondre sur son site Internet, point par point, aux théories apocalyptiques qui déchaînent les passions depuis quelques mois, notamment sur le Web.

Point de départ de ces prophéties du malheur : une fable annonçant une collision, le 21 décembre 2012, entre la Terre et la planète Nibiru ou "planète X", qui aurait été découverte par les Sumériens. Le calendrier Maya s’arrêterait quant à lui au solstice d’hiver 2012, date à laquelle une myriade de catastrophes naturelles (tsunamis et séismes, mais également inversion des pôles) est censée mettre fin au monde tel que nous le connaissons. Les prévisions du I-Ching, ou "Livre des mutations" d'astrologie chinoise, concorderaient. Une étude scientifique américaine réalisée par la Centre national de recherche atmosphérique (NCAR) prévoit, elle, une intensification de l'activité du Soleil en 2012, interprétée par certains comme la preuve scientifique de ce bouleversement cosmique.

Une kyrielle de sites Internet tentant de réunir preuves scientifiques et conseils de survie ont vu le jour ces derniers mois.

"Les scientifiques dignes de ce nom dans le monde savent que 2012 n'est associé à aucune menace particulière", martèle la NASA sur son site. "Nairibu et toutes les histoires autour de planètes sont des rumeurs qui circulent sur Internet. (...) Si la Terre risquait d'être heurtée par un astéroïde ou par une planète X, les instruments astronomiques actuels auraient déjà repéré un tel objet depuis au moins dix ans."

(Rien n’est moins sûr !)

Au sujet du calendrier Maya, l'agence est catégorique : "Tout comme le calendrier accroché au mur de votre cuisine se poursuit au-delà du 31 décembre, le calendrier maya se poursuit au-delà du 12 décembre 2012. (...) Et tout comme votre calendrier reprend son cours au 1er janvier, un autre cycle long commence pour le calendrier maya", explique-t-on aux internautes.    (Faux)

David Morrison, scientifique de la NASA, répond même en images dans une vidéo mise en ligne sur le site de la NASA en juin 2009 : "Depuis deux ans, j'ai répondu à des centaines de questions au sujet de 2012 et de la supposée menace qui pèse sur la Terre. Je veux saisir l'opportunité qui m'est donnée de vous le dire plus directement : il n'y a aucune menace qui pèse sur la Terre en 2012 (...). Toutes les thèses liées à l'apocalypse ne sont qu'une vaste rumeur."   (c’est lui qui le dit)

 

 

16:27 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/08/2010

Certaines prédictions de catastrophes se confirment pour 2010 :

Quelques prédictions qui se confirment :

 

2010

 

La terre

 

-En s’éloignant du pôle géographique, le pôle magnétique accentue les effets de la fonte des glaces sur l’équilibre de la rotation de la terre.

La terre basculera un jour pour prendre un autre axe. (confirmé)

 

-Les différents accidents survenus sur l’accélérateur de particule le plus grand du monde ont retardés des découvertes d’une importance insoupçonnée, à savoir, la liaison entre la masse noire de l’univers et le fait de l’existence de l’âme universelle et donc de l’âme individuelle personnifiée en l’homme.

 

-Le taux d’ oxygène à commencé à baisser faiblement dans

l’ atmosphère, ce qui entraînera à terme, la race humaine, vers une transformation physique.

 

-Les émissions de gaz carbonique revues pourtant à la baisse au niveau international, n’auront pas un impact significatif sur les températures qui continueront à augmenter du fait de l’activité volcanique en recrudescence. (Confirmé)

 

-La fonte des glaces  aux pôles s’accélère de plus en plus vite,

d’une manière alarmante.

Confirmé: un bloc de glace de 70 KM de longueur s 'est détaché de l'arctique- On, constate une montée plus rapide des océans.

 

- Des tremblements de terre en Chine, au Japon et en Amérique du Sud, (confirmé : région Haïti)

 

-Les inondations sur toute la planète dépassent en horreur, celles de l’année 2009 mais ne sont cependant rien en comparaison de ce que seront celles de 2012.

 

 UNIVERS

 

Les crop-circles en augmentation attestent de la présence des extraterrestres. L’occultation de ces phénomènes par les responsables politiques du monde, confirme à contrario et d’une manière lancinante, l’appel pressant des EXTRA-humains évolués à la réflexion et l’introspection des terriens sur l’âme personnalité et ses origines.

  Les USA  (août 2010) :

Viennent d' ouvrir leurs archives qui confirment le phénomène OVNI 

 

En Chine : 

 

Depuis quelques semaines déjà c’est une autre catastrophe climatique qui fait rage en Chine : les inondations. Elles causent d’énormes dégâts un peu partout dans le pays. La catastrophe millénaire est venue, celle qui survient  tous les 10 000 ans est-elle encore loin ?, car les conséquences sur le plan matériel et humain sont exceptionnellement élevées !

 

Depuis début juillet, ce sont 9 provinces chinoises qui ont été (ou qui sont encore) touchées par ces crues exceptionnelles : Zhejiang, Anhui, Fujian, Hubei, plus de 17 millions de personnes sont concernées . Aujourd’hui, ce sont les provinces du Sichuan et de l’Anhui qui sont frappées. Le barrage des Trois Gorges, lui aussi, souffre du trop d’eau.

 

Ce qui préoccupe nombre de gens c’est la fréquence de ces désastres climatiques. Ces dernières années, en effet, ils se sont multipliés : sécheresses records, inondations sans précédent, tremblement de terre, hivers extrêmement rigoureux, entrainant à chaque fois des records dans l’ampleur des conséquences, notamment en ce qui concerne le bilan humain.

 

 

Catastrophes naturelles - Archives 2010

18 août 2010 - Pakistan : 15 millions de sinistrés à cause des inondations
Les pluies de la mousson affectent actuellement au moins 15 millions de personnes au Pakistan. Le fleuve Indus, qui parcourt le pays du nord au sud et est la véritable épine dorsale du Pakistan, déborde dans de nombreuses régions, notamment près de Sukkur.

10 août 2010 - Vanuatu : violent séisme de magnitude 7.5
Un très violent séisme de magnitude 7.5 s'est produit aujourd'hui mardi 10 août à 16h23 (heure locale) dans l'archipel de Vanuatu, qui se trouve un peu au nord de la Nouvelle-Calédonie. Avec un épicentre situé à seulement 40km au nord-ouest de Port-Vila, la capitale, ce tremblement de terre a été violemment ressenti par la population des îles environnantes.

05 août 2010 - Papouasie-Nouvelle-Guinée : séisme de magnitude 7.0
Un puissant séisme de magnitude 7.0 s'est produit en Papouasie-Nouvelle-Guinée à 8h01 (heure locale) ce matin. Situé au coeur de l'île de Nouvelle-Bretagne, au large de la grande île de Nouvelle-Guinée, le tremblement de terre a été ressenti de manière plus ou moins forte dans toute la région, soit au moins 500 000 personnes.

30 juin 2010 - Mexique : séisme de magnitude 6.2
La région d'Oaxaca, au Mexique, a été le théâtre d'un violent séisme de magnitude 6.2 à 2h22 (heure locale) ce matin. Situé au sud de la capitale Mexico, Oaxaca est un état agricole très pauvre. La secousse a été très durement ressentie par plusieurs milliers de personnes. On ignore s'il y a des victimes et l'étendue des dégâts.

26 juin 2010 - Salomon : séisme de magnitude 6.7
Un fort séisme de magnitude 6.7 s'est produit aux îles Salomon, dans le Pacifique ouest, à 16h30 (heure locale) aujourd'hui. Situé près de la côte sud-ouest de l'île de San Cristobal, à plus de 200 km de la capitale Honiara, il a été durement ressenti par plusieurs milliers de personnes autour de l'épicentre.

16 juin 2010 - Indonésie : puissant séisme en Papouasie
Un puissant séisme de magnitude 7.0 s'est produit en Indonésie, dans l'île de Papouasie. Le tremblement de terre a eu lieu au nord-ouest de cette grande île partagée avec la Papouasie-Nouvelle-Guinée. La région est très souvent le théâtre de violents séismes, car elle est située sur une zone très active de la ceinture de feu du Pacifique.

09 mai 2010 - Indonésie : violent séisme à Sumatra
Un violent séisme de magnitude 7.4 s'est produit aujourd'hui dimanche 9 mai à 13h à Sumatra, la grande île du nord de l'Indonésie. Cette secousse très sévère a touché le nord de l'île, dans la même région déjà très affectée par un séisme suivi d'un tsunami dévastateur en décembre 2004.

29 avril 2010 - Haïti : la réponse d'après séisme de la communauté OpenStreetMap
Dans les heures qui ont suivi le séisme du 12 janvier en Haïti, la communauté OpenStreetMap, un projet de cartographie "open source" de la planète, a mis en ligne de nouvelles et nombreuses contributions sur le pays et notamment la région urbaine de Port-au-Prince. Cette vidéo montre les éditions de la carte en continue.

17 avril 2010 - Les cendres du volcan islandais pourraient poser des risques pour la santé
L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a indiqué vendredi 16 avril que les cendres projetées dans l'atmosphère par le volcan en éruption en Islande pourraient poser un risque pour la santé, en particulier pour les gens souffrant d'asthme et d'autres problèmes respiratoires.

05 avril 2010 - Mexique : séisme de magnitude 7.2
Un très violent séisme de magnitude 7.2 s'est produit hier à 15h40 (heure locale) en Basse-Californie, au Mexique. L'épicentre se situe près de la ville de Mexicali, ville de près d'un million d'habitants proche de la frontière avec les Etats-Unis. La violence du séisme, qui a duré entre 30 et 40 secondes, était telle qu'il a été ressenti très loin.

02 avril 2010 - 10 milliards de dollars pour Haïti
Près de 10 de milliards de dollars ont été promis mercredi 31 mars par les bailleurs de fonds à la Conférence pour Haïti qui s'est déroulée au siège des Nations Unies à New York pour aider à la reconstruction et au relèvement de ce pays après le séisme destructeur du 12 janvier.

30 mars 2010 - Inde : séisme de magnitude 6.6
Un puissant séisme de magnitude 6.6 s'est produit au nord de l'archipel d'Andaman, en Inde, à 22h24 (heure locale) mardi 30 mars. Situées au sud de la Birmanie, ces îles sont fréquemment frappées par des tremblements de terre.

19 mars 2010 - Madagascar : 28 000 sans-abris après le passage d'Hubert
L'ONU a déployé une aide d'urgence dans l'est de Madagascar après le passage de la tempête tropicale Hubert qui a tué des dizaines de personnes et fait 28 300 sans-abris.

11 mars 2010 - Chili : séisme de magnitude 6.9
Un séisme de magnitude 6.9 s'est produit au Chili aujourd'hui jeudi 11 mars à 11h39 (heure locale). Il a été ressenti très violemment par environ 114 000 personnes habitant près de l'épicentre, situé dans la région Libertador O'Higgins, et au total par 10 millions d'habitants du centre du pays.

04 mars 2010 - Taïwan : séisme de magnitude 6.4
Un séisme de magnitude 6.4 s'est produit à Taïwan jeudi 4 mars à 8h19 (heure locale), à 65 km dans l'intérieur des terres à l'est de Kaohsiung, la deuxième ville du pays située au sud de l'île. Les habitants de la capitale Taïpeï, au nord de l'île et à 250 km de l'épicentre, ont légèrement ressenti la secousse.

04 mars 2010 - Chili : séisme de magnitude 6.1
Un séisme de magnitude 6.1 s'est produit au large de Valparaiso, au Chili, mercredi 3 mars à 23h (heure locale). Situé à 45 km à l'ouest de la ville, le tremblement de terre suit un grand nombre de répliques - dont certaines de forte intensité - sur les côtes chiliennes depuis celui du 27 février, de magnitude 8.8.

27 février 2010 - Carte de localisation des séismes dans le monde
Voici une carte instructive qui indique la position de 358 000 séismes sur la période 1963-1998. On voit nettement les "points noirs" dans le monde, le long des lignes de partage des plaques tectoniques.

27 février 2010 - Chili : très violent séisme de magnitude 8.8
Un très violent séisme de magnitude 8.8 s'est produit à 3h34 du matin (heure locale) au Chili, à 325 km au sud de la capitale Santiago. Environ 15 millions de personnes ont ressenti le tremblement de terre, qui a réveillé les gens en pleine nuit. Il faut craindre de sérieux dommages aux infrastructures, et potentiellement des victimes.

26 février 2010 - Japon : puissant séisme à Okinawa
Un puissant séisme de magnitude 7.0 s'est produit à 5h31 au matin du 27 février près de l'île d'Okinawa, au sud du Japon. Une alerte au tsunami a aussitôt été émise, et concerne toutes les îles de l'archipel proche du tremblement de terre. Malgré la puissance du séisme (identique par exemple à celui en Haïti), les dégâts semblent, pour le moment, limités, et il n'y aurait pas de victime.

15 février 2010 - Haïti : un mois après, les besoins humanitaires sont toujours énormes
Un mois après le séisme qui a frappé Haïti, de nombreuses vies ont été sauvées grâce à la générosité de la communauté internationale et au courage de la population haïtienne, mais les besoins humanitaires sont toujours énormes en raison de l'ampleur des destructions, a estimé vendredi 12 février le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

02 février 2010 - Papouasie-Nouvelle-Guinée : séisme de magnitude 6.2
Un séisme de magnitude 6.2 s'est produit en Papouasie-Nouvelle-Guinée le mardi 2 février 2010, à 8h28 du matin, heure locale. 2000 habitants proches de l'épicentre ont durement ressenti la secousse, et un demi-million au total ont plus ou moins senti celle-ci, qui avait été dans un premier temps annoncée comme étant de magnitude 6.5. La zone touchée est encore une fois la région de Bougainville, île souvent affectée par les tremblements de terre.

14 janvier 2010 - Haïti : image satellite du centre de Port-au-Prince
La capitale d'Haïti, Port-au-Prince, a été dévastée par un puissant séisme le 12 janvier. 20% des immeubles seraient détruits. Voici une image satellite en haute définition de GeoEye qui représente le centre-ville, avec, comme on peut le constater, de nombreux bâtiments détruits. Le palais présidentiel, au centre de l'image, est également en partie effondré.

13 janvier 2010 - Haïti : L'ONU lance un appel à l'aide internationale après le séisme meurtrier
Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a lancé mercredi un appel pressant à la communauté internationale pour qu'elle vienne en aide à Haïti à la suite du séisme de grande ampleur qui a dévasté la capitale Port-au-Prince mardi.

12 janvier 2010 - Haïti : puissant séisme de magnitude 7.0
Un puissant séisme s'est produit à 16h53 le 12 janvier dans la région de la capitale haïtienne Port-au-Prince. De magnitude 7.0, il a fait de nombreux dégâts, des bâtiments se sont notamment effondrés. On ne connaît pas encore l'ampleur de ces dégâts ainsi que le nombre d'éventuelles victimes.

10 janvier 2010 - Etats-Unis : puissant séisme en Californie
Un puissant séisme de magnitude 6.5 s'est produit au nord de la Californie, samedi 9 janvier à 16h27 heure locale. La zone touchée se trouve à environ 53 km au large d'Eureka, petite ville du nord de l'état. 25 000 personnes ont été privées d'électricité, et on a constaté des dégâts mineurs dans la région. Quelques personnes ont été blessées, sans gravité.

04 janvier 2010 - Salomon : puissant séisme de magnitude 7.2
Un puissant séisme de magnitude 7.2 s'est produit aux îles Salomon, dans le Pacifique, à 9h36 heure locale. Un premier tremblement de terre avait déjà secoué l'archipel un peu plus tôt dans la matinée, à 8h48, de magnitude 6.5 celui-là. Depuis, 7 autres séismes de magnitude moins importante, oscillant entre 4.7 et 5.8, se sont produit dans la région. La ville la plus proche, Gizo, se trouve à environ 100 km des épicentres.

 

 

13:12 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

09/08/2010

Cela continue (suite)

 

Les catastrophes se multiplient :

Dix morts, des milliers d'évacués dans les inondations en Europe centrale

(Belga) Le bilan des inondations provoquées par de fortes pluies dans le sud-ouest de la Pologne, le nord de la République tchèque et le sud-est de l'Allemagne s'est alourdi dimanche à dix morts et des milliers de personnes ont dû être évacuées, ont indiqué les autorités locales.

De fortes pluies ont provoqué des crues soudaines qui ont fait au moins 11 morts ce week-end en Europe centrale, tandis qu'en Lituanie une tempête a fait au moins quatre morts.

A l'extrémité sud-ouest de la Pologne, trois personnes au moins ont été tuées.

De l'autre côté de la frontière, en Allemagne on déplore trois morts, et en République Tchèque, le bilan s'est alourdi à cinq morts et trois disparus.

En Lituanie, des chutes d'arbres et de murs ont fait quatre morts et plusieurs blessés. Des milliers de personnes sont privées d'électricité à la suite d'une tempête qui a balayé le pays dimanche, ont rapporté les services de secours.

A Bogatynia, en Pologne, la rivière Miedzianka est sortie de son lit à la suite de pluies diluviennes et a très rapidement inondé la ville, grossie encore par la rupture d'un barrage. La Miedzianka est un affluent de la Nysa (Neisse), qui forme la frontière avec l'Allemagne.

L'armée, la police et les pompiers utilisent des véhicules amphibies, des hélicoptères et du matériel de déblaiement pour évacuer les victimes et dégager les rues étroites des débris et des véhicules endommagés qui les encombrent.

La météo ne prévoit pas pour l'instant d'autres averses importantes en Pologne.

En Allemagne, les autorités ont, au cours du week-end, évacué 1.400 personnes des abords la ville frontalière de Görlitz où le niveau de la Neisse est monté de sept mètres. La télévision a montré des images d'eau dévalant la rue principale de la ville.

Ailleurs en Allemagne de l'Est, la décrue a commencé.

Samedi, trois personnes se sont noyées à Neukirchen, près de la frontière tchèque.

En République Tchèque, l'armée et des secouristes ont été appelés en renfort dans le nord du pays pour évacuer à l'aide d'hélicoptères les localités les plus affectées, isolées par des rivières en crue.

Bien que la pluie ait cessé de tomber dimanche en début d'après-midi et que la décrue se soit amorcée, de nombreux villages tchèques restent coupés du reste du monde. Les trains ne circulent pas et la boue rend difficile l'acheminement de camions et de secouristes dans les zones les plus affectées.

Des tempêtes et des vents violents ont privé samedi d'électricité plusieurs régions de l'est de la Slovaquie, mais on n'y déplore ni victime, ni dégâts importants.

----------------------------

Des coulées de boue en Chine font 127 morts, nombreux disparus

Haut du formulaire

Bas du formulaire

A la suite de pluies torrentielles, des coulées de boue ont fait au moins 127 morts et de nombreux disparus – peut-être 2.000 – dans la nuit de samedi à dimanche dans le nord-ouest de la Chine, rapportent l’agence de presse officielle Chine nouvelle et la télévision.

Glissements de terrain en Chine: au moins 127 morts et 1.300 disparus

(Belga) Au moins 127 personnes ont été tuées et 1.300 sont portées disparues à la suite de glissements de terrain causés par de fortes pluies dans le nord-ouest de la Chine, a annoncé dimanche Chine Nouvelle, alors que le pays est confronté à ses pires inondations depuis dix ans.

----------------------------------

Quand ce n’est pas « naturel », l’être humain s’en mêle…

Une cinquantaine de morts dans une série d'attentats en Irak

Une série d'attentats à la bombe ont fait plus de cinquante morts au cours des dernières 24 heures dans l'ouest et le sud de l'Irak, déclare-t-on de source proche de la police.

-----------------------------

Constaté ce dimanche 8 août vers 20 heures dans le sud de la Belgique : un nuage de pollution important porté par des vents du nord… ???

Lu sur internet :

une partie des géologues pensent que le centre de la terre serait une centrale nucléaire géante. L'uranium risquerait dans les prochaines années à manquer mais on ne sait trop quand. Cet arrêt provoquerait le refroidissement de la Terre. De plus, sans le champ magnétique la faune et la flore seraient déstabilisées provoquant peut-être leurs pertes. Mais, l'effet le plus grave sera l'arrêt du champ magnétique terrestre qui nous protège des jets de matière provenant du soleil ou autre (on l'observe sous forme d'aurore boréale ou australe au niveau des pôles). Ceci nous enlèvera donc notre bouclier magnétique qui nous rendra vulnérable aux émissions diverses provenant de l'espace (augmentation des cancers et de la mortalité)

A quand la fin du monde ?

 

12:51 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/08/2010

Les catastrophes continuent...

 

Les catastrophes continuent et cela n'a pas l'air d'inquiéter le monde:

 

Incendies en Russie:

 

Les incendies en Russie pourraient provoquer, comme en 2002 lors des feux gigantesques connus par le pays, une élévation de la radioactivité de l’air en France. En cause : les terres encore contaminées du site nucléaire de Tchernobyl touché par une explosion en 1986, qui peuvent relâcher dans l’air leurs particules polluantes de césium 137 radioactif à cause de la combustion des bois.

-----------------------------

Inondations au Pakistan:

Face aux pires inondations dans la région depuis quatre-vingts ans, l'armée pakistanaise a évacué plus de 10.000 personnes dans la nuit de samedi à dimanche dans les provinces du Pendjab et du Sindh.

 

Ces inondations provoquées par les pluies de mousson ont fait jusqu'ici 1.600 morts, 12 millions de sinistrés et ont détruit de nombreuses récoltes dans le nord-ouest et le centre du pays.

-----------------------------

Au Groenland :

Un immense bloc de glace de plus de deux fois la taille de Paris s'est détaché d'un glacier polaire dans le nord du Groenland, à environ 1 000 kilomètres au sud du Pôle Nord. Selon Andreas Muenchow, de l'université de Delaware (est), l'Arctique n'avait pas perdu une telle masse de glace depuis 1962.

-------------

Ce n'était pas la première fois:

Au Pérou, un morceau de glacier gigantesque s’est détaché et a provoqué un tsunami dans les Andes, ravageant plusieurs dizaines de maisons, blessant une cinquantaine de personnes et tuant trois individus.

Un énorme glacier s’est détaché de la banquise et a fait déborder un lac au Pérou, provoquant une vague géante de 23 mètres de haut qui a détruit une centrale de traitement de l’eau desservant 60 000 habitants et qui a tué au moins trois personnes, d’après ce qu’ont déclaré des responsables du gouvernement lundi.

Environ une cinquantaine de personnes ont été blessées par le tsunami provoqué par la chute du glacier. Vingt maisons ont été détruites.

 

------------------


Quelle leçon faut-il tirer de tout cela ?

 

Les prophéties seraient-elles sur le point de se réaliser ?

 

 

13:50 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/07/2010

Apocalypse maya 2012 - Foutaise ou science?

Le livre «Apocalypse maya 2012 - Foutaise ou science?» de l'archéologue belge Antoon Leon Vollemaere (spécialiste des civilisations méso-américaines, et notamment des Mayas et des Aztèques) remet en doute la date du 21-12-2012…

 

L'archéologue Antoon Vollemaere, qui a étudié les calendriers mayas pendant 40 ans, soutient en effet que la date du 21 décembre 2012 en tant que fin du compte long (le grand cycle) résulte d'une erreur de calcul.

En 1984, Vollemaere a énoncé sa propre théorie sur la corrélation entre notre calendrier et le calendrier maya et, contrairement à l'interprétation couramment acceptée de la fin du compte long en 2012, l'archéologue soutient que ce changement de cycle s'est déjà produit... le 12 décembre 1546!

la date de fin du calendrier Maya fixée par le Dr Antoon Léon VOLLEMAERE préserve tout le mystère du calendrier Maya. Il s'agit du 12 décembre 1546.
En effet, à cette date là, les espagnols soumettaient définitivement les Mayas.
Ainsi, comme le prédisait leur calendrier, la civilisation Maya s'est éteinte à la fin de celui-ci.


temple maya.jpg

17:34 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

22/07/2010

A quand le début de la Fin ?

Le 21 décembre 2012, ce serait la fin de ce Monde.

D’ici-là, nous allons vivre des tas de catastrophes.

Quand cette fin va-t-elle débuter ? La Bible semblerait nous donner quelques indices…

*******************************************

CHRONOLOGIE DES EVENEMENTS IMPORTANTS DE L'HISTOIRE

 

11 013 av. JC—La Création. Dieu créa le monde et l'homme (Adam et Eve).

4990 av. JC—Le déluge du temps de Noé. Tous périrent dans une inondation mondiale. Seul Noé, sa femme, ses trois fils et leurs femmes survécurent sur une arche (6023 années après la Création).

7 av. JC—L'année où Jésus Christ est né (11 006 années après la Création).

33 ap. JC—L'année où Jésus Christ a été crucifié et où l'Eglise prit naissance (11 045 ans après la Création; 5023 années calendrier après le déluge).

1988 ap. JC—C'est cette année que finit l'époque de l'Eglise et que commença la grande tribulation de 23 ans (13 000 ans après la Création).

1994 ap. JC—Le 7 septembre, la première période de 2300 jours s'acheva et le règne du mouvement de la Latter Rain commença, indiquant le plan de Dieu de sauver une multitude de gens en dehors de l'Eglise (13 006 ans après la Création).

2011 ap. JC—Le 21 mai, débutera le Jour du Jugement Dernier et le ravissement (l'ascension vers le Paradis du peuple élu) se produira à la fin de la 23e année de cette grande tribulation. Le 21 octobre, le monde sera détruit par le feu (7000 ans après le déluge; 13 023 ans après la Création).

devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans sont comme un jour.

Qu'est-ce que Dieu peut vouloir nous dire en comparant 1 jour avec 1000 ans ?

Nous avons appris que le déluge du temps de Noé a eu lieu en 4990 av. JC

Dieu révéla à Noé qu’il ne restait 7 jours avant que des montagnes d'eaux n'envahissent les terres. Maintenant, si nous substituons 1000 ans pour chacun de ces 7 jours, nous obtenons 7000 ans. Et si nous ajoutons 7000 ans à cette date de 4990 ans av. JC, nous obtenons 2011 après JC.

 

4990 + 2011 = 7001   

Note: Lorsque l'on compare une date de l'Ancien Testament avec une date du Nouveau Testament, il faut toujours soustraire un an, puisqu'il n'y a pas d'An 0. Ce qui donne:

   4990 + 2011 – 1 = 7000 années exactement.

Cette année 2011 sera la 7000eme après le Déluge de Noé. Ce sera la fin du laps de temps offert à l'humanité pour trouver grâce auprès de Dieu.

 

jugement-dernier.jpg

LE JUGEMENT DERNIER: 21 MAI 2011

 

Nous savons que l'année 2011 est la 7000eme depuis le Déluge.

Dieu va détruire le monde cette année-là. Mais quand exactement ?

 

Le 21 mai 1988, Dieu arrêta d'utiliser les églises et les congrégations du monde. L'Esprit Saint quitta toutes les églises et Satan, l'être de pêché, entra dans ces églises pour en prendre la direction. Cette période terrible de jugement des églises durerait 23 ans, 8400 ans exactement, du 21 mai 1988 jusqu'au 21 mai 2011. Cette information se trouve dans la Bible, complètement séparée des informations concernant les 7000 ans après le déluge. Par conséquent, nous voyons que la tribulation de 23 ans se conclut le 21 mai 2011. Cette date est la date exacte à laquelle la grande tribulation parvient à son terme, et le terme de ces 7000 années depuis le déluge de Noé.

Le 21 mai 2011, seuls les vrais croyants choisis par Dieu recevront le Salut en étant emportés vers le Seigneur dans les cieux et être à jamais avec lui.

Le 21 octobre 2011, Dieu détruira complètement cette création et tous les gens qui n'auront pas reçu le salut de Jésus Christ.

Note: il est bien entendu que je ne prends pas position. Ce qui précède a été glané sur internet, dans des écrits vraisemblablement fiables.

08:29 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

20/07/2010

Fin du Monde ? Fin des temps ?

Si l’on résume les différentes notes :

Le calendrier MAYA s’arrête au 21 décembre 2012.

Les prophéties des Mayas indiquent que nous sommes parvenus à la fin d'un dernier cycle d'existence pour nos civilisations. Les dates données de ce cycle correspondent pour le début au 12 août 3114 avant J. C. et au 21 décembre 2012 pour la fin. A ce moment-là notre planète est censée enregistrer de très violents séismes terriblement dévastateurs.

Alignement planétaire, inversion des pôles magnétiques, Apocalypse, fin du monde, tempêtes de vents solaires, impact d'un astéroïde sur terre, fin de l'économie telle que nous la connaissons, révolutions à l'échelle de la planète, troisième guerre mondiale, arrivée des extraterrestres, début d'un nouveau cycle, venue d'un Messie.

 

Nibiru, la planète X .

Les Sumériens racontent l’existence de la planète il y a plus de 6000 ans….Cette planète non observable aurait une orbite de 3600 ans et serait habitée par des êtres appelés Annunakis.

Venue de ces géants sur terre ?

L'Apocalypse

L’Apocalypse est le dernier livre de la Bible chrétienne. L’auteur serait Jean l'Évangéliste. 

Le livre commence par les mots « Révélation de Jésus-Christ » c'est-à-dire Jésus-Christ à son retour sur terre et les événements l'entourant.

D’autres textes de la Bible parlent de la fin des temps :

  • Au début du chapitre 24 de l'évangile de Matthieu, Jésus est interrogé sur le moment et les signes de son avènement et de la fin du monde.
  • Le Livre de Daniel, présente lui aussi des prophéties ayant trait à la fin des temps.

 

Les chapitres 20–22 décrivent le millénium, la création d'une deuxième terre et la nouvelle Jérusalem.

L'Antéchrist est une figure commune à l'eschatologie chrétienne, et islamique. Elle apparaît dans les épîtres de Jean mais puise ses origines dans la notion d'anti-messie déjà présente dans le judaïsme. Il désigne parfois un individu - souvent monstrueux - parfois un groupe. Cette figure d'imposteur maléfique qui tente, peu avant la fin du monde, de se substituer à Jésus-Christ va nourrir de nombreuses spéculations et interprétations dès les premiers développements du christianisme à travers la littérature patristique qui s'enrichiront encore au Moyen Âge. Ainsi de nombreux personnages et personnalités seront assimilés à l'Antéchrist au cours des siècles. L'eschatologie islamique le décrit dans un contexte apocalyptique, accompagné de catastrophes comme des pluies de pierres, des séismes, ou une disette mondiale.

(source : Wikipédia)

 

 

Que verrons-nous au lendemain de L’Apocalypse ?

 

lever du soleil après l'apocalypse.jpg

10:01 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/07/2010

Il y avait des géants sur la terre.

DES HUMANOÏDES GEANTS

 

 

Les Annunakis seraient des humanoïdes géants de Nibiru, connue sous de nombreux noms dans les légendes de l’homme, à savoir Marduk, Wormwood, la 12ème Planète ou récemment la Planète X active découverte par la NASA en 1983.

 

----------------------------------

L'homme moderne de nos jours a une taille moyenne d'environ 1mètre 80.

Un squelette humain de 4mètres 57 a été trouvé dans la vallée de l'Euphrate, au sud-est de la Turquie, dans les années 50. Pendant la construction d'une route. Beaucoup de tombeaux contenant des géants ont été découverts là-bas.

Maximinus Thrax Ceaser de Rome en 235-238 après J-C, avait un squelette de 2mètres 59.

Goliath était grand d'environ 2 mètres 75.

Le Roi Og, cité dans le Deutéronome dont le lit en fer mesurait approximativement 4 mètres 30 de long et 1mètre 80 de large. Le Roi Og devait mesurer au moins 3 mètres 60.

Un squelette humain de 5 mètres 94 a été trouvé en 1577, Après J-C, sous un chêne déraciné dans le canton de Luzerne.

Un squelette de 7 mètres a été trouvé en 1456, Après J-C, près d'un fleuve vers valence, en France.

Un squelette de 7 mètres 90 environ, a été trouvé en 1613, Après J-C, près du château de Chaumont en France. Ce squelette, est décrit comme étant presque complet.

Incroyable et presque au-delà de la compréhension, fut la trouvaille de deux restes humains (distincts) de 11 mètres chacun, découvert par des Carthaginois quelque part entre 200-600 Av J-C.




 

D'autres découvertes.



Un squelette humain de 3 mètres 50 a été trouvé dans une mine de houille italienne.

Un squelette humain de 2 mètres 64 a été récupéré sous un monticule en pierre, dans un tombeau, à Brewersville, en Indiana, en 1879.

Un squelette humain de 3 mètres 50 a été trouvé dans le lit du lac Humbolt (nanovolt) en juin 1931.

Un squelette humain de 3 mètres 66 a été trouvé par des soldats dans le ranch de Lompoc, Califorina en 1883.

Une humanoïde de 2 mètres 14 et plusieurs autres de ces mamans ont été trouvées en Chine dans les années '96'.

Des chameaux grands de 6 mètres 10 et des humains géants ont été trouvés dans le Texas, en Arizona, en Ohio, en Europe, et particulièrement au Moyen-Orient.

 

geant2.jpg

 

Découverte de deux squelettes de géant en Arabie Saoudite et en Irak

 

En 2004, on a découvert en Arabie Saoudite un squelette humain de proportions extraordinaires.

Cette découverte retentissante a été faite par le Aramco Exploration team, l'équipe de prospection de la compagnie pétrolière Saoudienne Aramco. La photo ci-dessus a été prise par l'helicoptère d'Aramco.

Les Saoudiens pensent qu'il s'agit là des restes du peuple d'Aad, des géants anciens dont on parle dans le Coran. La zone a été sécurisée par l'armée Saoudienne et l'information aurait dû rester secrète, mais cette photo a pu filtrer sur Internet.

Fait troublant, un deuxième squelette vient d'être mis à jour en Irak, dans la partie Kurde au nord du pays.

 

Ces découvertes semblent être la confirmation de l'existence des Titans, ces géants dont on parle dans la Genèse.

 

geant 1.jpg

07:51 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/07/2010

Une race de Dieux venus d’un autre monde

Annunakis.jpg

Le Cinquième Monde aborde un certain nombre de vérités secrètes et cachées au grand public, et en particulier la présence des Annunakis sur terre. Des tablettes Sumériennes en argile, trouvées au milieu du XIXe siècle dans l'Irak actuel et enterrées environ 2.000 ans avant J.-C., décrivent bel et bien une race de « dieux », venus d'un autre monde. Selon les textes retrouvés, ces « dieux » apportèrent sur la planète des connaissances avancées et s'unirent aux humains pour créer une race hybride. Dans ces tablettes, ils sont appelés les « Annunakis », nom qui se traduit par: « Les Fils de An» et que certains appellent «ceux qui des cieux sont venus sur la terre». Nombreux sont les documents, les peintures, les sculptures, les preuves archéologiques qui attestent que ces êtres ne sont pas un mythe, mais qu’ils nous ont déjà réellement rendu visite, influant le cours de nos vies, contrôlant nos destinées… Aujourd’hui, il semble de plus en plus évident qu'ils continueront de le faire, évident qu'ils vont revenir...

 L'expression Cinquième Monde désigne, chez les indiens Navajos, l'univers physique actuel. Les mythes Navajo décrivent l'émergence du peuple Navajo à travers quatre mondes pour aboutir en un cinquième. (Wikipédia)

**********************

 

LES SUMERIENS, UNE CIVILISATION MYSTERIEUSE...

 

 

5000 ans avant le début du calendrier chrétien, dans la vallée du Tigre et de l’Euphrate, l’ensemble des populations du territoire mésopotamien sont résorbées par deux grand groupes ethniques : d’un côté les akkadiens, qui venaient probablement des terres du nord (Syrie, Liban…) et de l’Arabie toute proche, de l’autre : les sumériens. Autour de ce dernier groupe flotte une grande aura de mystère.

D’abord : on ne sait pas d'où viennent les Sumériens. Ils ne sont pas originaires de Mésopotamie et leur langue, mal connue, n'est ni indo-européenne, ni sémitique. Le fameux mythe des « sept sages » impute la première civilisation du pays à de nouveaux arrivants étranges « arrivés de la mer ». Il est possible qu'ils soient arrivés en suivant le littoral iranien, venant de l'Inde ou d'Asie en longeant les côtes...mais aucun historien n’en est sûr. Le plus étrange est qu'ils ont coupés les liens avec leur ancienne civilisation et son passé, oubliant complètement leurs origines, à la différence des akkadiens, qui ont gardés des liens avec leurs cousins de Syrie notamment (les sumériens n'ont apparemment jamais été alimentés de sang frais, aussi ont-ils été au fils du temps phagocytés par les akkadiens plus vigoureux).

5.000 ans avant notre ère, leur civilisation s’avérait  extrêmement développée. On sait que les sumériens étaient supérieurs militairement avec la maîtrise de l'arc, mais pas seulement. Leur avancée technologique était réellement surprenante, notamment dans les domaines de l'écriture, de la médecine et surtout de l'astronomie. Bien avant que la NASA envoie des sondes explorer notre galaxie, les Sumériens avaient placés l'ensemble des planètes dans leur ordre précis. Ils avaient également identifié la fameuse planète X, révélée récemment par la NASA, qui complète notre système solaire. D'où tenaient-ils pareille connaissance ?

 

-----------------------

 

LES ANCIENS DIEUX DU CROISSANT FERTILE... DES EXTRATERRESTRES VENANT DE NIBIRU?

 

 

Selon des chercheurs et ufologues (notamment Zecharia Sitchin), les Annunakis des mythes sumériens, « ceux qui descendaient du ciel sur la Terre », étaient des extraterrestres venant d'une planète encore inconnue de notre système solaire qui fait le tour du soleil en 3.600 ans, la planète Nibiru. Cette planète a été décelée en 1983 par le satellite astronomique à infrarouge (IRAS), et c'est en 1987 que son existence fut reconnue officiellement comme probable par la NASA sous le nom de « Planète X ». Les habitants de cette planète atterrirent sur notre Terre pour la première fois il y a environ 450.000 ans pour sauver leur planète. Ils se mirent à extraire l'or et d'autres matières premières dont ils avaient besoin et créèrent l'homo sapiens il y a 300.000 ans environ par manipulations génétiques sur des femelles d'hominiens. Ils avaient besoin d'aide, car ils ne voulaient plus extraire eux-mêmes ces matières premières. La Mésopotamie fut leur première colonie.

Les hommes qui n'étaient rien d'autre que des esclaves, furent soumis à la famine, aux maladies et à des guerres biologiques. Les dirigeants de Nibiru devaient faire face à des rivalités dues à la conduite à mener face à leur création. Les textes de Mésopotamie montrent que tous ces moyens s'étant révélé inefficaces pour faire régresser la population humaine, ils décidèrent d'exterminer les hommes en provoquant un grand déluge.

 

 

Les tablettes Mésopotamiennes indiquent que « EA », Prince extra-terrestre de la terre, créateur de l'homo sapiens, se rebella, n'acceptant pas les cruautés que ses congénères infligeaient aux hommes, et fonda la « Confrérie du Serpent » afin d'organiser la résistance. Mais la confrérie fut vaincue par d'autres groupes d’Annunakis régnants et « EA » fut banni sur Terre. De « Prince de la Terre », il passa « Prince des ténèbres ». On enseigna aux hommes que tout le mal de la Terre était de sa faute et qu'il voulait que les hommes deviennent des esclaves. On exhorta les hommes à le démasquer chaque fois qu'il se réincarnerait et à l'anéantir avec ses créatures s'ils les rencontraient. La secte des Illuminatis descendrait directement de cette ancienne confrérie d'origine sumer, bien que les intentions aient plus ou moins changé !

 

------------------------

DES HUMANOÏDES GEANTS

 

 

Les Annunakis seraient des humanoïdes géants de Nibiru, connue sous de nombreux noms dans les légendes de l’homme, à savoir Marduk, Wormwood, la 12ème Planète ou récemment la Planète X active découverte par la NASA en 1983. Ces géants qui auraient vécu parmi les hommes auraient été environ une fois et demi plus grands qu’un homme, car leur planète mère serait plus dense et massive et la gravité en surface d’autant plus forte. La vie là-bas nécessiterait des os plus grands.

Les archives sumériennes précisent que les femmes avaient une taille de 3 à 3.50 m et les hommes de 4 à 5m. Leur durée de vie était d'environ 360000 années terrestres (soit environ cent années de Nibiru/Marduk  , ce qui est cohérent avec notre longévité), puis ils mourraient comme tout le monde. Toujours selon ces archives, il y a environ 450 000 ans, les Annunaki  durent impérativement solutionner un problème atmosphérique en liaison avec leur hiver (aphélie : point de l'orbite d'un corps tournant autour du Soleil où la distance de ce corps au Soleil est maximale) très long. Leurs scientifiques ont alors imaginé de répandre de la poussière d'or dans la partie supérieure de leur atmosphère afin de profiter de son fort pouvoir émissif permettant ainsi de maintenir une température suffisante à leurs besoins. Il est intéressant de noter que nos spécialistes préconisent une solution analogue pour lutter contre les trous de la couche d'ozone en y répandant des particules de poussière destinées à filtrer les rayons nocifs du Soleil.

 

 

Ces géants viendraient sur Terre lors des passages de leur planète mère, qui traverserait le système solaire tous les 3657 ans, comme l’ont rapporté les anciens sumériens. Ils viendraient extraire l’or, un minéral rare sur leur planète baladeuse qui passe la plus grande partie de son orbite à balancer entre les deux étoiles binaires que sont le Soleil et son jumeau éteint à quelque 18.74 fois la distance Soleil-Pluton.  Les anciens textes nous disent que des êtres hybrides,  résultant de la fusion des gênes d'humains sélectionnés avec ceux de ces « dieux » sont devenus les dirigeants des classes royales, surtout dans les anciens Proche et Moyen-Orient, dans ces hautes cultures avancées qu'étaient la région de Sumer (en Mésopotamie), Babylone, et l'Egypte. Mais cela s'est produit aussi partout ailleurs, notamment en Afrique noire.

Des artistes sumériens ont sculpté des statuettes  incroyables attestant de la réalité de ces personnages! Elles montrent des corps d'humanoïdes à tête étrange et... toujours de grands yeux. Ces statuettes sont exposées au musée de Bagdad et datent de 4 000 ans avant J.C.

 

 

 

10:09 Écrit par Georges Le Belge dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |